Accueil / A LA UNE / Guinée : l’opposition réclame la « mort » de la CENI

Guinée : l’opposition réclame la « mort » de la CENI

L’opposition guinéenne a annoncé ce vendredi 23 février 2018qu’elle va reprendre les manifestations pour protester contre les résultats des élections communales publiés par la Commission électorale. Après une réunion au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, les opposants qui ont réclamé le départ de la CENI actuelle, ont décidé d’organiser une journée « ville morte », le lundi 26 février prochain.

L’opposition guinéenne passe à la vitesse supérieure. Au lendemain de la publication des derniers résultats des élections communales du 04 février, les opposants qui avait déjà dénoncé une « fraude massive » ont rejeté les résultats publiés par la CENI, qui selon eux ne reflètent pas la réalité des urnes.

Pour se faire entendre elle appelle à une journée « ville morte » lundi avenir à Conakry et dans les villes environnantes et compte organiser par après d’autres manifestations dans l’ensemble du pays.

Plusieurs leaders politiques ont pris part à cette rencontre dont le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, Faya Millimono du Bloc Libéral, l’UDG de Mamadou Sylla, le Grup de Papa Koly Kourouma, ou encore Alhouseyni Makanera.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.