Connect with us

A LA UNE

Guinée : l’opposant Faya Millimono inculpé et écroué pour diffamation

Published

on

Après quelques heures d’audition au tribunal de première instance de Kaloum, le président du Bloc Libéral, Faya Millimono, a été inculpé pour « diffamation » puis placé sous mandat de dépôt ce vendredi 2 août 2019.

Aussitôt, l’opposant a été conduit à la Maison Centrale de Coronthie où il a été écroué, suite à une plainte du ministre de la justice et garde des sceaux par intérim, Mohamed Lamine Fofana, qu’il a accusé la semaine dernière d’être un ancien porte-parole de la rébellion ayant attaqué la Guinée en 2001.

Faya Millimono qui a reconnu son erreur avait déjà demandé pardon au ministre.

« Nous ne sommes pas infaillibles, je suis un être humain. Nous avons reconnu qu’on n’aurait pas dû lier le porte-parole des rebelles à monsieur le ministre de la justice », a regretté l’opposant dans une récente sortie médiatique.

Hier, il avait été longuement entendu à la Direction de la police judiciaire, avant d’être envoyé devant le juge.

A rappeler que Faya Millimono est toujours sous contrôle judiciaire, dans le cadre d’une autre procédure de justice engagé contre lui après son interpellation pour «attroupement illégal et trouble à l’ordre public» le 5 avril dernier, prés de l’Assemblée nationale, où il était venu avec certains de ses militants manifestaient contre la prorogation du mandat des députés.

Par Mariam Bâ