Connect with us

Economie

Guinée: l’Etat impose des taxes publicitaires aux medias privés

Published

on

C’est effectif, les radios et télévisions privées vont payer une taxe de 30% sur chaque publicité qu’elle passe. C’est une exigence de l’Office Guinéen de Publicité  qui rentre en vigueur dés le 1er janvier 2016.  Une décision prise par le  directeur de l’OGP Paul Moussa Diawara.

D’entrée de jeu, Paul Moussa Diawara reconnait que  la survie des radios et télévisions privées dépend en grande partie des publicités. Mais il soutient que l’Etat aussi se développe grâce aux taxes que les institutions lui paye. Les médias ne font pas faire exception à la règle, déclare le directeur général de l’OGP  «  les médias aussi sont les acteurs du développement en payant les taxes et les impôts, les médias participent pour la première pour  ce qui concerne le cas de la publicité. Parce que le développement a besoin des capitaux, parce que les capitaux l’Etat  ne les prend pas ailleurs  c’est avec les taxes et les impôts ».

En attendant de soumettre la proposition à l’URTELGUI, à la HAC, l’Office Guinéen de Publicité  envisage   les honoraires de payement  des publicités comme suit ‘’ si par exemple la minute vaut 500.00gnf, les cinq cent mille francs sont repartis de la manière suivante entre les radios privées ou les télévisions et l’OGP. Les 70% reviennent aux radios et télévisions privées, les 30% à l’OGP. Mais, il faut préciser que toute diffusion est subordonnée  à l’accord préalable et  régulateur   qui regarde le caractère  technique des spots et des publicités et le côté morale », précise le directeur de l’office.

En attendant sa mise en application, des voix se lèvent déjà pour protester contre cette décision. Mais l’OGP ne compte pas baisser les bras. « Nous avons le pouvoir de la direction générale de la police. C’est-à-dire nous avons le pouvoir de fermer toute entreprise récalcitrante qui refuse de payer les taxes et les impôts, c’est un délit », a averti son Directeur.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Orange Money : le dépôt à distance va rependre mais à une condition

Published

on

Après une rencontre entre la BCRG, l’ARPT et les Etablissements de monnaie électronique, Orange Finances Mobiles Guinée  a accepté d’annuler les 1000 gnf que l’opérateur avait décidé d’imposer sur chaque dépôt à distance. Ces opérations vont également reprendre ce mercredi 15 juin 2022, a-t-on annoncé dans un communiqué.

Toutefois, pour se faire, désormais cette opération est soumise à la présentation d’une pièce d’identité valide par le déposant, souligne-t-on.

Communiqué :

Continue Reading

A LA UNE

Transfert d’argent à distance : Orange défie l’ARPT

Published

on

Alors que l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) ordonne à Orange Finances Mobiles Guinée de suspendre tout simplement les frais des dépôts à distance qu’elle a imposé il y a quelques jours, la société a plutôt opté pour la défiance des autorités guinéennes.

Dans un communiqué, l’opérateur de téléphonie en réaction, a décidé à la surprise générale de suspendre les transactions économiques à distance.

«En application de la réglementation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, les opérations à distance sont suspendues », « Vous pouvez alimenter votre compte Orange Money gratuitement pour faire diverses opérations dont le transfert, le retrait ou le paiement chez un marchands », ajoute le document.

Or, le 9 juin, dans un courrier, l’ARPT qui a dénoncé une décision unilatérale,  mettait en demeure l’opérateur d’annuler purement et simplement sa nouvelle tarification sur les transactions financières introduite début juin. Dans cette tarification, elle facturait à 1000 gnf pour chaque dépôt d’une zone à une autre.

Avec la suspension désormais des opérations à distance décidée par Orange, les clients se tournent vers la réaction de l’ARPT. Jusqu’où ira ce bras de fer ?

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Continue Reading

A LA UNE

Retrait des billets de 10 000 de la série 2012 dans le marché : la précision de la BCRG

Published

on

Comme nous l’annoncions récemment,  la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) a confirmé son opération de retrait des billets de 10 000 francs de la série 2012 de la circulation.

Dans un communiqué, la BCRG souligne que cette opération, entamée le 2 mai dernier, prendra fin le 30 juin 2023.

D’ici là, ces billets restent valables, précise le document.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance