Connect with us

A LA UNE

Guinée : le FMI peu satisfait des performances économiques !

Published

on

Votre publicité ici

Le Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale ne sont pas très satisfaits des performances économiques de la Guinée. Après deux semaines de mission d’évaluation  qui se situait dans le cadre de la revue du programme de Facilité élargie de crédit (FEC), visant à examiner la situation économique et monétaire du pays depuis la dernière revenue en 2017, les experts de ces institutions internationales ont fait remarquer dans leur rapport une augmentation de l’inflation en 2017 et des faiblesses par rapport aux résultats qui étaient attendus dans le domaine budgétaire.

« Au niveau de la politique des résultats budgétaires, on a vu des faiblesses par rapport aux résultats auxquels on s’attendait, à cause de plusieurs facteurs. Les recettes se sont retrouvées plus basses qu’attendu et des dépenses plus élevées », a fait remarqué Georgia Albertin, Cheffe de la mission du FMI.

Cependant, « on a aussi pu apprécier les efforts et les mesures au cours des deux premiers mois de 2018. On a bien apprécié leur (gouvernement ndlr) engagement d’orienter ces politiques internes de stabilité macro-économique et budgétaire, à continuer dans les efforts pour une bonne mobilisation des recettes tout en maîtrisant les dépenses », a-t-elle ajouté.

La Ministre de l’économie et des Finances, Maldho Kaba a reconnu les griefs du FMI. « Nous avons donc accusé des moins valus au niveau de nos recettes et également des dépenses supplémentaires. Les principales sources de ce dérapage -explique-t-elle- sont à attribuer au secteur de l'électricité où l’Etat a eu à augmenter la subvention au-delà des montants prévus dans le budget initial de 2017. Il y a également des pertes dues notamment à des exonérations qui ne sont pas réglementaires, des dépenses supplémentaires pour des projets d'investissements notamment les pistes rurales et certaines dépenses additionnelles en ce qui concerne la préparation des élections locales», explique-t-elle dans une note d'information officielle publiée lundi par la cellule de communication du gouvernement.

Face à cette baisse de performance, la Ministre de l’Economie et des finances a rassuré que le Gouvernement a déjà pris des mesures nécessaires, et identifié un certain nombre de mesures correctives qui visent à amender les écarts concertés en fin d'année dernière.

«  Je peux déjà vous dire que dès le mois de janvier ces mesures ont porté leurs effets puisque au niveau du plan budgétaire nous venons à une situation où nous visons désormais un excédent budgétaire. Toutefois, nous avons également identifié d'autres mesures qui nous permettrons de rétablir la situation d'ici la fin de l'année et de permettre bien sûr une exécution adéquate de notre programme macro-économique comme nous nous y sommes engagés », soutient Malado Kaba.

Le FMI s’attend à une croissance autour de7% cette année pour notre pays.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

« On n’a jamais mis des opposants en prison », jure Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Alors que plusieurs militants et responsables de l’opposition croupissent sans jugement depuis plusieurs mois à la maison centrale, dont au moins quatre ont déjà perdu la vie, le président Alpha Condé a nié avoir emprisonné des opposants. Pour lui, ceux qui sont « en prison ne sont pas des hommes politiques », a-t-il déclaré ce mercredi 24 février 2021, en marge du lancement du forum pour l’investissement en Guinée  (Guinea Investment Forum).

« La Guinée a fait d’énormes progrès sur le plan des droits humains, mais on continue toujours de nous considérer comme avant. Les pays qu’on dit démocratiques en Afrique, mettent leurs opposants en prison. Nous, on n’a jamais mis des opposants en prison », a dit Alpha Condé, ajoutant que « les gens qui sont en prison ne sont pas des hommes politiques ».

Dans son discours, le chef de l’Etat a aussi traité les guinéens des tortues « sans honte ».

« Les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue, il faut mettre le feu derrière », et « c’est ce qui va se passer », dit-il, avant de promettre que d'ici la fin de l'année il va ''récupérer"  tous les "biens de l'Etat détournés".

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Ebola : Rémy Lamah se donne six semaines pour éradiquer la maladie

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la campagne de vaccination contre la fièvre hémorragique Ebola, lancée hier mardi, se poursuit en Guinée, le ministre de la Santé espère éradiquer le virus «en six semaines».

«Je pense qu’en six semaines, on peut en avoir terminé avec cette maladie», a confié à l’AFP le ministre Rémy Lamah.

Plus de 11 000 doses de vaccin fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sont arrivées lundi en Guinée. L’OMS prévoit d’acheminer prochainement des États-Unis 8500 doses supplémentaires, pour éliminer la maladie qui a déjà fait cinq morts depuis sa réapparition à Gouéké en Guinée forestière, il y a un peu plus d’une semaine.

Un total de 385 cas contacts a été recensé par les autorités sanitaires. Ils font dans leur grande majorité l’objet d’un suivi et seront prioritairement vaccinés, selon Bouna Yattassaye, directeur adjoint de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), cité par l’AFP.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Manifestation contre les délestages électriques à Faranah

Published

on

Votre publicité ici

A peine réélu pour un troisième mandat contesté, le président Alpha Condé fait face à une grogne dans ses propres fiefs.

Après Kissidougou en début de semaine, une manifestation a été signalée ce mercredi 24 février 2021, à Faranah, où on avait pourtant voté à plus de 100% en faveur du chef d’Etat, lors de la présidentielle du 18 octobre dernier.

Les manifestants qui érigent des barricadent  dans plusieurs ruelles de la commune urbaine, protestent contre les délestages électriques.

Lundi passé, une manifestation similaire avait éclaté dans la ville de Kissidougou, un autre fief électoral du parti au pouvoir. Mais les protestataires avaient été rapidement dispersés par les agents de forces de sécurité à l’aide des gaz lacrymogènes.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance