Connect with us

Annonces

Guinée : lancement de la 2e édition de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix

Published

on

La  deuxième édition de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP)  a été lancée ce mercredi 1er novembre 2017, au palais du peuple par le premier ministre, Mamady Youla. Cette semaine, organisée par le Ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté et piloté par Khalifa Gasama Diaby, sera célébrée durant sept jours, sur les 33 préfectures de la Guinée.

Comme l’année dernière, la SENACIP a démarré ce 01 novembre 2017, au palais du peuple, à Conakry. Avec pour thème « Le citoyen dans la construction de la Nation », cette fête a été lancée par le chef du gouvernement, devant plusieurs personnalités dont des représentants du gouvernement, de l’opposition,  de la société civile, des diplomates ainsi que le gouverneur de la ville de Conakry, Marthurin Bangoura.[rsnippet id="1" name="pub google"]

 

A l’occasion, le gouverneur de Conakry a félicité le ministère de l’Unité nationale pour l’implication des autorités déconcentrées et décentralisées dans les activités de célébration de la Senacip. Toutefois, le Général Mathurin Bangoura a reconnu qu’en matière de civisme en Guinée, le chemin est encore long et le trajet, parsemé d’embuches. C’est pourquoi il a appelé à une mobilisation de tous les guinéens.

Le Système des Nations Unies, à travers sa Coordinatrice Résidente Séraphine Wakanaa salué l’organisation de la Senacip qui, selon elle, démontre l’engagement du gouvernement guinéen à œuvrer pour la consolidation de la paix.[rsnippet id="1" name="pub google"]

« Identité nationale »

Comme en 2016, la Senacip va se dérouler cette année sur l’ensemble du territoire guinéen. Le slogan retenu pour cette édition est : « Un peuple, Une volonté, Une Nation.»

Au lancement des activités, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa GassamaDiaby, a d’abord remercié les institutions qui ont accompagné le gouvernement dans l’organisation de cette Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix.

Il a rappelé que la semaine a pour but de rappeler à chaque guinéen, à l'Etat et aux formations politiques, l'exigence du civisme, l’impératif d’égalité, de liberté, du civisme et de solidarité. [rsnippet id="1" name="pub google"]

Pour y parvenir plusieurs rencontres d’échanges sont prévues dans les cinq communes de Conakry et les 33 préfectures du pays. A titre d’exemple, il sera question de se pencher sur la notion de citoyen, ses droits et ses devoirs au cours de ces débats.

En choisissant la thématique de cette année, le gouvernement confirme la nécessité pour les guinéens de s’unir et d’ouvrer à la consolidation de la paix et la démocratie. Il s’agit de faire en sorte que « nous puissions être capables de construire une identité nationale qui va transcende nos identités communautaires, ethniques, religieuses et sociales », a déclaré le ministre Diaby.

Khalifa GassamaDiabya rassuré que la Senacip aider les citoyens guinéens à questionner leur incapacité à dialoguer sereinement, à poser les débats nationaux de manière lucide sans violence ni haine.[rsnippet id="1" name="pub google"]

« Fier d’être guinéen »

La deuxième édition de la Senacip va se dérouler du 1er du  7 novembre.

A l’occasion de son lancement, le Premier ministre Mamady Youla a appelé tous les guinéens à se lever à l’unisson pour célébrer cette édition.

« Sans l'ensemble des guinéens nous ne pouvons construire cette Nation à laquelle nous aspirons tous », a-t-il fait remarquer, tout en saluant au passage les efforts de l’armée guinéenne qui célèbre ce 1er novembre le 59è anniversaire de sa création.

Le chef du gouvernement a demandé l’implication de chaque guinéen dans la lutte pour la sauvegarde de la paix et de la liberté.[rsnippet id="1" name="pub google"]

« Notre devise est Travail-Justice-Solidarité.  Faisons-la vivre chaque jour pour que notre Nation soit plus forte aujourd'hui et pour toujours », a dit Mamady Youla. « Forts de notre histoire, nous pouvons construire un futur commun. Pour le construire, nous devons travailler ensemble pour consolider notre démocratie.  Je suis fier d'être Guinéen. J'invite chacun de vous à dire sa fierté d'être guinéen ».

Rappelons que la première édition de la Senacip portait sur le thème : « Citoyenneté et civisme pour la paix, la démocratie et le développement ». Elle avait permis au gouvernement de rappeler aux guinéens l'impératif de paix et de démocratie dans le pays, ainsi que leurs exigences morales, institutionnelle et sociales.[rsnippet id="1" name="pub google"]

Le lancement des festivités de la deuxième édition a été marqué par des prestations musicales haut de gamme des Espoirs de Kakandé, les Etoiles de Boulbinet et la  star du reggae Takana Zion. Dans une ambiance bon enfant, chacun de ces artistes a tenu à appeler les guinéens au renforcement de la culture citoyenne et au respect du bien public.

Un des évènements les plus marquants aura été l’intonation, avec fierté et enthousiasme, de l’hymne national peu avant le discours de lancement du Premier ministre.[rsnippet id="1" name="pub google"]

avec l’AGUIPEL

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Semi-marathon de Conakry, 10 ans déjà !

Published

on

Le Semi-marathon Total Guinée de Conakry a été créé en 2012 à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de Total Guinée. C’est une initiative de son l’ancien Directeur général de Total Guinée, M. Philippe Jubault, en collaboration avec la Fédération guinéenne d’athlétisme.

L’évènement sportif s’est internationalisé en 2019 avec la participation du Mali, du Sénégal et de la Sierra Leone. Le semi-marathon de Conakry a trois aspects : sportif, citoyen, sanitaire. Son slogan est «la santé de tous dans une ambiance conviviale».

A chaque semi-marathon, 36 coureurs répartis en trois séries femmes et trois séries hommes sont récompensés par des médailles, des sommes d’argent liquide, des motos, des denrées alimentaires et autres goodies des partenaires de l’événement.

Par Alpha Keita

Continue Reading

A LA UNE

Patronat : le bicéphalisme est terminé, assure Habib Hann

Published

on

Le président du conseil national du patronat de Guinée a déclaré vendredi 25 mars, que les guéguerres sont désormais finies au sein de son organisation. Au cours d'un point de presse qu'il a animé en présence d'une bonne partie des membres du Bureau exécutif du CNP, Mohamed Habib Hann a salué l'unification du patronat guinéen.

Alors que jusqu'au 22 mars dernier, jour du lancement des assises nationales, la division était palpable au sein du patronnât, place désormais au pardon. C'est dans cette logique que Mohamed Habib Hann, visiblement soulagé, qui s'est présenté devant la presse ce 25 mars, au siège du CNP. Au cours de la rencontre, il a exprimé sa satisfaction sur l'évolution des négociations pour la réconciliation et la mise en place d'un patronat unifié en Guinée.

"Nous nous sommes réconciliés. J’ai été très touché par les premiers pas de mon frère KPC suivis par ceux d’Ismael Keita et Nana Kourouma qui m’ont demandé tous de se donner les mains. J’ai accepté parce qu’on ne peut pas évoluer dans la division », explique-t-il, assurant que la cacophonie qui a existé au sein de cette structure est désormais terminée . "Nous sommes dans la construction d’un secteur privé positif".

Poursuivant, Elhadj Hann a indiqué que le patronat n’est pas une propriété privée de quelqu’un. C'est pourquoi, mon objectif c’est de tendre la main à tout le monde, dit-t-il, avant de clarifier que " nous acceptons Kaba Guitter à la tête du bureau provisoire".

Après ce bicéphalisme qui a abouti donc à la mise en place d’un patronat unifié, les ambitions sont nombreuses, souligne-t-il, cependant. Premièrement c'est de  bâtir un patronat unique et fort. "Ce qui nécessite beaucoup de travail. Le premier travail, c’est d’arriver à restructurer le patronat, à organiser toutes les organisations socioprofessionnelles, fédérer les entités du secteur privé, permettre à l’ensemble des activités d’être bien formalisées et d’éviter les activités informelles. Ce qui permet une bonne contribution de l’ensemble des acteurs du secteur privé guinéen à l’économie nationale", a-t-il soutenu.
Par Alpha Abdoulaye Diallo

Continue Reading

A LA UNE

La Pharmacie Centrale de Guinée, une entreprise citoyenne…

Published

on

La Pharmacie Centrale de Guinée a de nouveau fait parler d’elle ! La centrale d’achats guinéenne qui est très impliquée dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19 vient une nouvelle fois d’innover.

A l’occasion du symposium organisé en la mémoire du célèbre écrivain guinéen Djibril Tamsir Niane, au Palais du peuple de Conakry, la PCG a installé des kits de lavage de mains à l’entrée du chapiteau du Palais du peuple qui a abrité la cérémonie. Tous les invités ont lavé leurs mains avec une solution hydro alcoolique. Ces kits de lavage de mains ont été fabriqués par la Pharmacie Centrale de Guinée pour aider à mieux lutter contre la pandémie de la COVID-19.

« Avant quand je devais venir à de telles cérémonies, j’avoue que j’avais peur. Parce qu’avec tout ce beau monde, tu as souvent peur de contracté le virus. Mais avec tout ce dispositif mis en place par la Pharmacie Centrale de Guinée, je suis plutôt rassuré. Et je pense que c’est le sentiment de tout le monde ici », a confié un haut cadre de la Primature guinéenne.

La Pharmacie Centrale de Guinée, en plus du rôle qu’elle joue dans la bataille contre la maladie à Coronavirus, s’est fixée de nouveaux objectifs. Il s’agit désormais pour la centrale d’achats guinéenne de mettre un accent sur la prévention des différentes maladies.

Depuis plusieurs mois, la PCG s’est lancée dans la production et la commercialisation de solutions hydro alcooliques. Ces kits de lavage de mains qui sont dans plusieurs formats, répondent aux normes de l’Organisation Mondiale de la Santé.

A rappeler que d’autres projets non moins ambitieux ont été initiés par la Direction Générale de la Pharmacie Centrale de Guinée, à sa tête le Dr Mosusa Konaté.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance