Accueil / Société & Faits Divers / Guinée : un journaliste condamné pour outrage au chef de l’Etat

Guinée : un journaliste condamné pour outrage au chef de l’Etat

Un journaliste a été condamné au paiement d’une amende d’un million de Francs Guinéens, mercredi à Kankan, en Haute-Guinée. Bouya Kebe, un journaliste de la radio Milo FM a été reconnu coupable de complicité d’outrage au président Alpha Condé lors d’une émission interactive dans laquelle les auditeurs commentaient, en langue maninka, le discours du chef de l’Etat, tenu le 28 mai dernier, au siège de son parti, le RPG-Arc-en Ciel.

Dans ce discours, le président avait déclaré que les cadres malinkés, son ethnie sont « les plus malhonnêtes du pays ». Une déclaration qui a conduit à l’exclusion de trois cadres du parti qui ont vivement protesté contre les propos du Chef de l’Etat.

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée