Connect with us

Société & Faits Divers

Guinée : inquiétude de l’OGDH et la FIDH

Published

on

Votre publicité ici

L’organisation guinéenne de droit de l’homme et la fédération internationale de droit de l’homme ont exprimé leur inquiétude, suite à des projets de loi portant sur un nouveau Code de procédure pénale, un nouveau Code civil, un nouveau Code de justice miliaire et sur l’encadrement des manifestations. Ces ONG appellent le gouvernement à faire de rectification avant de soumettre ces projets de loi à l’assemblée nationale.

Se félicitant d’une certaine avancée de la justice guinéenne l’OGDH et la FIDH ont indiqué dans un communiqué que « ces avancés importantes risquent d’être considérablement réduits dans leur portée, voire anéantis, si le gouvernement ne réagit pas à temps pour supprimer ou corriger certaines dispositions qui ne prennent pas en compte les conventions internationales et les engagements pris par le gouvernement guinéen ».

Parlant de droit de femmes par exemple, ces ONG regrettent que le Nouveau Code civil légalise la polygamie et en fait le régime matrimonial de droit commun. Ce faisant, « la Guinée viole ses engagements internationaux. »

De l’encadrement des manifestations

L’OGDH et la FIDH qui estiment que les dispositions relatives à l’encadrement des manifestations pourraient en raison de leur imprécision et de leurs incohérences, porter atteinte au droit de manifestation garanti par l’article 10 de la Constitution et aisément être utilisées à des fins de rétorsions politiques, recommandent au gouvernement de « supprimer les alinéas 2 et 3 de l’article 625.

De fait pour ces ONG, le maintien de l’ordre est une prérogative de l’Etat, la responsabilité «de maintenir l’ordre et d’empêcher toute infraction aux lois et aux règlement en vigueur » ne peut en aucun cas incomber aux organisateurs d’une manifestation.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

La célébration de la journée internationale des droits des femmes reportée

Published

on

Votre publicité ici

La célébration de la journée internationale des droits des femmes, prévue ce 08 mars, a été  reportée sine die, à cause de la crise sanitaire qui frappe la Guinée, a annoncé mardi la ministre des Droits de l’Homme et de l’Autonomisation des femmes, Hawa Béavogui.

En Plus de la pandémie de la Covid-19 qui continue d’exploser, le pays fait face, depuis plus de deux semaines, à une résurgence de l’épidémie d’Ebola  qui a déjà fait sept morts en région forestière.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée interdit l’utilisation des véhicules âgés de plus 13 ans

Published

on

Votre publicité ici

L’importation et l’utilisation des véhicules de plus de 13 ans sont désormais interdites en Guinée.

Selon un décret lu mardi soir à la télévision nationale, tout importateur de véhicules d’occasion doit justifier l’existence d’un certificat de contrôle technique avant embarquement à destination de la Guinée.

Tout véhicule d’occasion importé en violation de ces mesures expose son propriétaire et son consignataire au paiement d’une amende administrative égale à la valeur du véhicule, précise le décret, ajoutant qu’outre le paiement de l’amende, le véhicule en cause est détenu ou réexploité aux frais de son consignataire.

Ce décret intervient trois après un autre interdisant l’importation des véhicules âgés de plus de 8 ans en Guinée.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Le journaliste Amadou Diouldé Diallo écroué et inculpé d’offense au chef de l’Etat

Published

on

Votre publicité ici

Arrêté samedi dernier, puis placé en garde vue à la DPJ, le journaliste sportif et historien, Amadou Diouldé Diallo, a été finalement inculpé hier lundi 01 mars, pour offense au président Alpha Condé.

Depuis hier soir, il est écroué à la maison centrale.

Sur RFI, ses avocats ont dénoncé ce qu'ils qualifient de « violation de la loi sur la liberté de la presse », une loi qui interdit l’emprisonnement d’un journaliste pour délit de presse.

Par Guinee28

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance