Connect with us

A LA UNE

Guinée : Cellou et Sidya forcés de quitter leurs domiciles

Published

on

Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré ont été contraints de plier bagage pour quitter leurs domiciles situés respectivement à Dixinn et à la Minière.

Les deux principaux leaders politiques guinéens libèrent leurs maisons après que la juge des référés du Tribunal de première instance de Dixinn,Makoya Camara, s’est déclarée tôt ce matin incompétente, comme lui avaient enjoint vendredi dernier les avocats de l’Etat guinéen.

Le 17 février la junte via le patrimoine bâti public avait sommés aux deux premiers ministres de quitter leurs domiciles au plus tard ce lundi 28 février 2022, soit moins de deux semaines, au motif que les deux domaines qu’ils occupent appartiendraient à l’Etat. Faux, rétorquent-t-ils soutenant, ‘’avec des preuves’’ dont des titres fonciers, les avoir acquis légalement au temps du feu Général Lansana Conté.

Depuis hier soir, la tension est montée dans la capitale guinéenne, Conakry, où des heurts entre forces de l’ordre et des partisans de deux leaders ont été signalés par maints endroits, paralysant les activités notamment sur l’axe Kagbellen- Dixinn.

Cette crise intervient alors qu’une mission conjointe de la Cédeao et de l’ONU séjourne à Conakry pour continuer les discutions autour de la transition. Transition dont la junte refuse encore de dévoiler et la liste de ses membres, et le calendrier, près de six mois après la chute d’Alpha Condé.

Cette situation agace la Cedeao au point que le 03 février dernier, les dirigeants de l’organisation ouest-africaine ont exprimé leur préoccupation.

Par Alpha A. Diallo