Connect with us

A LA UNE

Guinée : après le clergé, deux coordinations régionales appellent Alpha Condé au respect de la Constitution

Published

on

Votre publicité ici

Alors que le président de la République a réitéré ce vendredi 31 janvier, à Fria, sa détermination à changer la Constitution, la Coordination de l’Union de la Basse Guinée – Labésanyi et la Coordination Nationale des Foulbhés et Haali-Poular de Guinée, ont appelé Alpha Condé à respecter l’actuelle loi fondamentale. En début de semaine le même appel avait été formulé par l’Union du Clergé de Guinée.

« Que l’idée d’une nouvelle Constitution qui ne fait que diviser les guinéens et qui entraîne des violences, des morts d’hommes et la destruction des biens publics et privés, soit publiquement et solennellement abandonnée par toutes les parties prenantes », ont demandé ces deux coordinations, dans une proposition de sortie de crise formulée en marge d’une rencontre avec Elhadj Mamadou Saliou Camara, Premier Imam de la Grande Mosquée Fayçal et l’Archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Coulibaly.

Ces deux leaders religieux qui ont réussi à obtenir une trêve d’une semaine sur les manifestations du front national pour la défense de la Constitution, contre le projet de troisième mandat, ont entamé des démarches en vue d’une sortie de crise.

Mais cette tâche s’avère très compliquer d’autant plus que les positions du pouvoir et l’opposition restent trancher. En témoigne la sortie hier du président Alpha Condé à Fria, où il était en visite.

« Qu’ils acceptent ou pas, nous adopterons la nouvelle constitution parce que nous voulons que la situation de la Guinée change, que les conditions des jeunes changent », a lancé le président devant ses partisans mobilisés au stade Konko Sylla, signe d’un nouveau défi lancé aux détracteurs de son projet. Projet qu’il compte vaille que vaille adopter, même si la colère populaire gronde et que la contestation ne cesse de gagner du terrain.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Attractivité des juridictions minières : la Guinée régresse de 23 places en 1 an

Published

on

Votre publicité ici

En un an, la Guinée a chuté de 23 places dans le monde selon le classement de Fraser Institute portant sur l’attractivité des juridictions minières.

Selon le think tank canadien, la Guinée est la 43e juridiction la plus attractive au monde en 2020, alors qu’elle était au 20e rang en 2019. Mais si cette position marque une régression pour le pays qui était à la fois leader continental, et 1er au monde sur le plan du potentiel minier, il faut souligner que le premier producteur africain de bauxite est passé de la 68e à la 44e place mondiale au niveau des politiques minières en vigueur.

Dans son classement annuel évaluant l’attractivité globale des juridictions minières à travers le monde, Fraser Institute prend en effet aussi bien en compte le potentiel minier (60 %) que les réglementations en vigueur (40 %). Or, dans le deuxième domaine, la Guinée a augmenté son score de 33 points, soit la meilleure performance pour un pays africain. Les sondés ont indiqué, apprend-on, une diminution des préoccupations concernant le système juridique, la législation du travail et les accords socio-économiques.

Notons que la Guinée est la 4e juridiction minière la plus attractive en Afrique et la 3e sur le plan des politiques minières, sur 13 pays évalués. Au total, l’organisme a inclus 77 pays dans son classement annuel en 2020 contre 76 un an plus tôt.

Avec Agence Ecofin

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée interdit l’utilisation des véhicules âgés de plus 13 ans

Published

on

Votre publicité ici

L’importation et l’utilisation des véhicules de plus de 13 ans sont désormais interdites en Guinée.

Selon un décret lu mardi soir à la télévision nationale, tout importateur de véhicules d’occasion doit justifier l’existence d’un certificat de contrôle technique avant embarquement à destination de la Guinée.

Tout véhicule d’occasion importé en violation de ces mesures expose son propriétaire et son consignataire au paiement d’une amende administrative égale à la valeur du véhicule, précise le décret, ajoutant qu’outre le paiement de l’amende, le véhicule en cause est détenu ou réexploité aux frais de son consignataire.

Ce décret intervient trois après un autre interdisant l’importation des véhicules âgés de plus de 8 ans en Guinée.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Ebola : déjà 7 morts en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Le virus d’Ebola a déjà fait sept morts dont quatre (4) cas probables et trois (3) cas confirmés, depuis l’annonce officielle de la résurgence de l’épidémie en Guinée il y a deux semaines, selon les dernières statistiques de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) publiées le 28 février.

A cette date, le pays comptabilisait 13 cas confirmés et 4 cas probables. Tandis que,  528 contacts sont en cours de suivi.

Au total 1097 personnes ont été vaccinées depuis le lancement de la campagne mardi passé.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance