Accueil / Politique / Guinée : Alpha Condé entretient un flou sur son troisième mandat

Guinée : Alpha Condé entretient un flou sur son troisième mandat

Alors que la constitution guinéenne limite les mandats à deux (02), le président Alpha Condé  laisse planer le doute sur sa volonté de tripatouiller la loi pour se maintenir au pouvoir,  à la fin de son second mandat, en 2020.

A nouveau dans un entretien avec Libération, le président guinéen qui a tenté d’éluder la question sur une éventuelle candidature pour un troisième mandat, il a répondu : « arrêtons avec cette vision dogmatique de savoir si la bonne chose est un, deux ou trois mandats. Ça dépend de chaque pays et de la volonté de son peuple. »

Et d’ajouter « les pays développés, on ne leur pose pas la question ! Pour le moment, j’ai un programme de développement et je me bats pour l’appliquer. Ma préoccupation n’est pas le nombre de mandats», dit-il.

Alpha Condé n’est pas à sa première fois d’entretenir le flou sur sa volonté de s’éterniser au pouvoir.

En mai 2016, à l’occasion d’un point de presse qu’il a animé au palais Sekoutouréyah, répondant à une question d’un journaliste sur sa possibilité de se représenter en 2020, il avait déclaré que les gens sont trop pressés pour parler déjà de 2020. Mais, « C’est le peuple de Guinée qui décidera le moment venu », avait-t-il répondu.

En mai 2015 également, dans un entretien avec Jeune Afrique, il avait déclaré que le débat « reste ouvert » sur la limitation des mandats en Guinée.

Pourtant, face  à cette tentation, le président de la Cour Constitutionnelle, Kelefa Sall, l’a mis en garde, devant son homologue du Congo, Denis Sassou Nguessou, contre toute modification de la constitution, lors de sa réinvestiture en décembre 2015 . Une mise en garde qu’il semble ignoré du jour au jour.

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée