Connect with us

A LA UNE

Guinée : Alpha Condé de plus en plus menaçant !

Published

on

« Nous n’accepterons plus que des petits voyous, des drogués insultent le président. Tout petit drogué qui se mettra désormais à m’insulter, il sera arrêté et subira les rigueurs de la loi ».

Alors que la fin de son mandat approche, la sortie du président Alpha Condé a encore une fois envoyé une onde de choc au sein de l’opinion publique. Ce dimanche 24 mars, au siège du RPG Arc-en-ciel, où il était venu assister à la mise en place d’une soixantaine de sections scolaires et universitaires de son parti, le chef de l’Etat s’est montré encore très menaçant contre toute forme d’opposition à son régime.

« Tout le monde est libre dans le débat politique, de critiquer le gouvernement. Mais, nous n’accepterons plus que des petits voyous, des drogués insultent le président. Tout petit drogué qui se mettra désormais à m’insulter, il sera arrêté et subira les rigueurs de la loi », a-t-il menacé.

Puis d’ajouter : « la constitution dit qu’on ne doit pas insulter le président. Donc je préviens : quiconque insultera désormais le président, subira les rigueurs de la loi. Maintenant je suis venu vous dire, je laisse mon manteau de président à côté, je prends mon manteau de militant, car maintenant je suis prêt à la bataille. Nous n’allons plus permettre que les gens prennent le peuple en otage ».

« La grève des élèves de l’année dernière, il y avait quelque chose derrière. Il y en avait qui pensaient qu’ils pouvaient renverser le gouvernement, en tête Sanoh de la PCUD. Un petit bandit comme ça qui ne peut même pas payer ses travailleurs et qui n’a pas honte », a-t-il poursuivi.

Cette sortie du président suscite des réactions et d’inquiétudes en Guinée où beaucoup le soupçonne de vouloir modifier la constitution en vue de s’offrir un 3e mandat.

Dans un communiqué, les Forces Sociales de Guinée (FSG) ont dénoncé le discours « haineux et d’incitation à la violence » du président, avant de s‘interroger sur l’état de sa santé.

« A l’analyse de ces allégations et de ces appels à l’affrontement, il convient  de se poser  la question sur l’état de santé du président de la République. De cette interrogation, les FSG sont en droit d’exiger la publication de son bulletin de

santé pour juger de son aptitude de continuer à diriger notre pays pour ces quelques mois qui lui restent de son second et dernier mandat ».

Ce discours d’Alpha Condé intervient, alors que les manifestations sont toujours interdites à Conakry depuis plusieurs mois avec l’installation en novembre dernier, des patrouilles mixtes composées de policiers, de gendarmes et de militaires sur l’axe Hamdallaye-Kagbellen, une zone favorable à l’opposition.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Guinée : un préfet condamné pour ethnocentrisme !

Published

on

Jugé pour des faits présumés de propos à caractère régionaliste, ethnocentriste et ségrégationniste par le biais de la cybercriminalité, le préfet de Kankan, Kandia Mara, a été déclaré coupable par le TPI de Kankan qui le condamne à six mois de prison avec sursis. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Le colonel Doumbouya débarque deux directeurs préfectoraux

Published

on

Le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, a limogé deux directeurs préfectoraux des mines. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : les transporteurs dénoncent une décision de la junte

Published

on

La Fédération syndicale professionnelle nationale des transports et de la mécanique générale, a déploré l’élaboration de la nouvelle carte grise et du permis de conduire biométriques en Guinée. (suite…)

Continue Reading