Accueil / A LA UNE / Guinée : adoption d’une nouvelle loi sur la CENI

Guinée : adoption d’une nouvelle loi sur la CENI

Une nouvelle loi sur la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI) a été adoptée ce jeudi 5 juillet 2018, par les députés, à l’Assemblée nationale.

Dans cette loi qui comporte un total de vingt-neuf (29) articles répartis en quatre (4) titres, le nombre de commissaires est réduit à 17 contre 25 pour l’actuel CENI.

Elle sera composée de : deux (2) représentants des organisations de la société civile, 1 de l’Administration,  et quatorze (14) désignés par les partis politiques dont sept (7) de la mouvance présidentielle et Sept (7) de l'opposition.

Il faut préciser que dans cette nouvelle loi, des critères ont été admis sur le choix des partis politiques qui doivent siéger à la CENI. Ces critères sont entre autres:

-Avoir participé aux deux (2) dernières élections nationales (législatives et présidentielles) précédant la mise en place de l’institution;

-Avoir au moins deux (2) députés à l'assemblée nationale.

Toute fois l’adoption de cette loi suscite déjà de controverse.

« Il s’agit d’un arrangement entre copains de deux formations politiques  pour prendre en otage une institution constitutionnelle sur la base des résultats de deux élections nationales particulières avec comme conséquences, le renforcement de la bipolarisation du pays, et l’élimination des autres formations politiques », a fustigé, le député Alpha Sila Bah.

Même son de cloche pour la société civile, qui dénonce un complot politique contre le citoyen.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.