Connect with us

Santé & Environnement

Guinée : 679 sur 100 000 femmes meurent en donnant la vie

Published

on

Votre publicité ici

Selon des données de l’organisation mondiale de la santé (OMS), environ 830 femmes meurent chaque jour des complications liées à la grossesse ou à l’accouchement. Et 99 % de ces décès maternels surviennent dans les pays en développement, dont plus de la moitié en Afrique subsaharienne et près d'un tiers en Asie du Sud.

En Guinée,  par exemple c’est  679 sur 100 000 femmes qui meurent en donnant la vie. Ce taux de mortalité maternelle est plus élevé que celui du Québec dans les années 30.

Pourquoi en Afrique ?

Selon l’OMS, les risques de complications et de décès dus à la grossesse sont plus élevés chez les adolescentes. Or, dans plusieurs pays d’Afrique, les femmes se marient très jeunes, à 11, 12 ou 13 ans.

L’autre problème de l’Afrique, c’est l’accès aux services de santé.  En effet, l’OMS a constaté que la mortalité maternelle est plus élevée en milieu rural, du fait que les cliniques et le personnel qualifié manquent cruellement dans les campagnes.

Par ailleurs,  le ratio de mortalité maternelle dans les pays en développement est, en 2015, de 239 pour 100 000 naissances, contre 12 pour 100 000 dans les pays développés.

Comment peut-on sauver la vie des femmes?

Selon l’OMS, la majeure partie des décès maternels sont évitables car on connaît bien les solutions médicales permettant de prévenir ou prendre en charge les complications. « Toutes les femmes doivent avoir accès aux soins prénatals pendant la grossesse, bénéficier de l’assistance d’un personnel qualifié lors de l’accouchement et recevoir des soins et un soutien au cours des semaines qui suivent cet accouchement. »

« Environ 2,7 millions de nouveau-nés sont décédés en 20155 et 2,6 millions d’autres enfants sont mort-nés. Il est fondamental que toutes les naissances aient lieu en présence de professionnels de la santé compétents, car une prise en charge et un traitement rapide peuvent sauver la vie de la mère et de l’enfant », estime l’OMS qui précise que la santé maternelle et la santé du nouveau-né sont étroitement liées.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Ebola : aucun nouveau cas depuis 12 jours en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Depuis 12 jours, aucun nouveau cas du virus Ebola n’a été notifié en Guinée.

Réapparut en début d’année dans la région forestière, l’épidémie semble marquer une pause. Toutefois,  le sort d'un cas confirmé, caché dans sa communauté, inquiète les agents de santé engagés dans la lutte contre la maladie, comme l’a expliqué à rfi Dr Mory Keita.

« Est-ce qu’il est déjà mort ? Et s’il est mort, comment son corps a-t-il été géré ? Quelles sont les personnes qui ont été exposées ? S’il n’est pas mort, quelles sont les personnes autour de lui, prennent-elles des mesures ? Est-ce qu’ils ont été contaminés ? Comme nous n’avons pas d’information sur ce cas, ça reste un grand défi. Certes il y a des progrès mais aujourd’hui, ça reste très difficile de vous dire avec confiance quand est-ce qu’on va pouvoir en finir avec l’épidémie.»

Depuis la résurgence de la maladie dans le pays en janvier,  5 des 16 cas confirmés sont décédés.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Labé : plus de 20 détenus contractent le coronavirus à la maison centrale

Published

on

Votre publicité ici

Plus de 20 détenus ont contracté le coronavirus à la maison centrale de Labé, ces derniers jours, a-t-on appris.

Au total, il s’agit de 23 cas notifiés dans cette prison depuis la semaine dernière, selon le directeur régional de la santé, Dr Mamadou Houdy Bah.

A ce jour, la région de Labé compte un total de 112 cas positifs de Covid-19.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Initiative COVAX: la Guinée reçoit son premier lot du vaccin AstraZeneca

Published

on

Votre publicité ici

La Guinée a reçu ce dimanche 11 avril 2021, son premier lot du vaccin AstraZeneca, a annoncé l’Agence nationale de sécurité sanitaire ( ANSS).

« Dans le cadre de l'initiative COVAX, le Gouvernement Guinéen  a reçu ce dimanche, 11 avril 2021 son premier lot du vaccin AstraZeneca. Composé de 194 400 doses, ce vaccin contribuera  à augmenter notre capacité de riposte au coronavirus. Étant donné  que la vaccination fait office de meilleures stratégies interventions en santé publique, la réception de ce vaccin facilitera un contrôle rapide de la pandémie de COVID-19 en Guinée. »

COVAX  a été mis en place en fin 2020 par GAVI « Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation », en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé, l’UNICEF et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies ainsi que d’autres partenaires. Il s’agit d’une initiative mondiale qui collabore avec les gouvernements et les fabricants pour garantir la disponibilité des vaccins utilisés pour limiter la propagation de la pandémie Covid-19.

A ce jour, plus de 100 pays participants ont bénéficié de COVAX

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance