Connect with us

Santé & Environnement

Guinée : 35e session du Conseil des ministres de l’Autorité du bassin du Niger

Published

on

Votre publicité ici

Conakry accueille depuis jeudi la 35e session ordinaire du Conseil des ministres de l'Autorité du bassin du Niger (ABN), dont l'objectif est de discuter de l'avenir de ce grand fleuve africain, long de plus de 4.000 km.

Cette rencontre de deux jours a été l'occasion pour les représentants des pays membres du bassin du fleuve Niger de revenir sur l'acte de Niamey, relatif à la navigation et à la coopération économique entre les Etats membres. Adopté en 1963, l'acte de Niamey a été remplacé en 1964 par l'accord de Niamey, relatif à la commission du fleuve, à la navigation et aux transports sur le fleuve.

Selon le ministre guinéen de l'Energie et de l'Hydraulique, Cheik Talibé Sylla, l'ABN a pour mission principale de "promouvoir la coopération entre les Etats et de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations du bassin du Niger, par la gestion durable des ressources en eau et des écosystèmes associés".

De même, M. Sylla a souligné que l'ABN est engagée dans un processus de développement durable à travers la mise en oeuvre de projets et programmes en faveur des populations riveraines.

Le ministre a également tenu à préciser que les coûts d'organisation de la session, à la charge de la Guinée (pays hôte), s'élevaient à plus de 600 millions de francs guinéens, soit plus de 79.000 dollars américains.

La "nécessité de faire le point sur les avantages qu'apporte cette organisation à la Guinée et d'assurer le paiement" de la contribution de la Guinée dans cette organisation sous régionale a été rappelée jeudi lors du dernier Conseil des ministres, a ajouté le ministre.

Par ailleurs, les experts de la sous-région ont dénoncé l'état de dégradation poussée du fleuve Niger, avec l'ensablement et la déforestation de ses rives. Une dégradation compromettant l'avenir de ce fleuve qui, dans les différents pays traversés, bénéficie à plus de 150 millions de personnes, vivant directement ou indirectement du fleuve.

Le fleuve Niger prend sa source en Guinée, dans la région de Faranah (située à plus de 500 km au sud-est de Conakry), et traverse plusieurs pays africains avant de se jeter dans l'océan Atlantique au Nigéria.

Xinhua

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

La Guinée lance une campagne de vaccination contre un nouveau type de poliomyélite

Published

on

Votre publicité ici

Le gouvernement guinéen et ses partenaires sanitaires ont lancé mercredi, une campagne de vaccination contre le poliovirus dérivé de type II, qui a déjà fait des victimes dans les rangs des enfants à travers le pays.

A l'échelle nationale, un total de 43 enfants touchés par cette nouvelle vague de la poliomyélite ont perdu l'usage de leurs membres.

Depuis juin 2020, l'apparition du poliovirus dérivé de type II a été confirmée dans plusieurs régions de la Guinée, notamment dans les zones rurales. C'est pourquoi le gouvernement compte riposter en lançant cette vaste campagne de vaccination afin d'immuniser les enfants âgés de 0 à 5 ans, qui sont vulnérables à la maladie.

Pour le compte de cette première étape, 20 districts sanitaires de Conakry, Dubréka, Kindia et Mamou sont ciblés pour vacciner les enfants et les tout-petits.

Déjà, pour administrer le monovalent type II aux enfants, des équipes de vaccinateurs et superviseurs ont été formées et déployées sur le terrain, afin de réussir la campagne.

Au terme de la vaccination dans tous les districts sanitaires du pays, l'objectif est d'éradiquer ce nouveau type de poliovirus dans le pays.

Xinhua

Continue Reading

A LA UNE

Ebola : Rémy Lamah se donne six semaines pour éradiquer la maladie

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la campagne de vaccination contre la fièvre hémorragique Ebola, lancée hier mardi, se poursuit en Guinée, le ministre de la Santé espère éradiquer le virus «en six semaines».

«Je pense qu’en six semaines, on peut en avoir terminé avec cette maladie», a confié à l’AFP le ministre Rémy Lamah.

Plus de 11 000 doses de vaccin fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sont arrivées lundi en Guinée. L’OMS prévoit d’acheminer prochainement des États-Unis 8500 doses supplémentaires, pour éliminer la maladie qui a déjà fait cinq morts depuis sa réapparition à Gouéké en Guinée forestière, il y a un peu plus d’une semaine.

Un total de 385 cas contacts a été recensé par les autorités sanitaires. Ils font dans leur grande majorité l’objet d’un suivi et seront prioritairement vaccinés, selon Bouna Yattassaye, directeur adjoint de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), cité par l’AFP.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Ebola : les premières doses de vaccin arrivent enfin en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Les premières doses de vaccin contre le virus Ebola sont finalement arrivées à Conakry lundi soir par avion.

Les 11 300 doses de vaccin Merck fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) devaient initialement venir dimanche, mais l’avion en provenance de Genève a été dérouté sur Dakar, à cause d’une brume de poussière qui  frappait la capitale guinéenne ce jour.

Les vaccins ont été débarqués à l’aéroport Gbessia vers 20 h. Une partie d’entre eux doit continuer son chemin vers Gouecké et Nzérékoré

Le lancement de la campagne de vaccination contre l’épidémie devrait enfin débuter ce mardi 23 février 2021, dans cette région, où la maladie resurgie  depuis une semaine, faisant déjà cinq morts.

La précédente épidémie d’Ebola  avait fait plus de 11 300 décès entre 2013-2016, principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance