Connect with us

Société

Grève-syndicale : plusieurs manifestations signalées à Conakry

Published

on

Des manifestations ont éclaté ce jeudi matin dans plusieurs endroits de la capitale guinéenne, suite au mouvement de grève générale illimitée, entamée depuis lundi dernier par le mouvement syndical.

A Lansanayah Barrage, dans la commune de Matoto, des jeunes ont tenté de barricader la route reliant le carrefour-Cimenterie. Ils ont été vite dispersés par des agents de la police.

Sur l’autoroute Fidel Castro, entre Bonfi et Kenien, des hommes sont sortis dans la rue pour empêcher les véhicules de transports en commun de circuler, selon un témoin.

A Foulamadina, un autre endroit jadis très calme, des affrontements ont éclatés entre des jeunes qui s’opposent à la circulation des véhicules et les forces de l’ordre. Selon Mouctar, un jeune vivant dans le quartier, les affrontements ont éclaté lorsque des syndicalistes ont barricadé la route. Mécontents de cette action syndicale, certains conducteurs ont téléphoné à la police.

Venus rétablir l’ordre sur la route, soudain, des jets de pierres ont fusé de partout, nous explique-t-il. Avant de nous indiquer que la police a procédé à des arrestations, dont des enfants mécaniciens.

Il y’aurait eu plusieurs blessés.

A la veille du début de la grève, certains leaders du syndicat des transporteurs s’étaient désolidarisés de l’inter centrale-syndicale.