Connect with us

A LA UNE

Grève des enseignants : le calme est revenu à Conakry mais…

Published

on

Après deux jours des violences le calme est revenu ce mercredi 22 novembre 2017, à Conakry. Mais si la situation semble normale dans la capitale guinéenne, les écoles sont toujours fermées, faute d’enseignants qui sont en grève.

Entre lundi et mardi, deux collégiens ont été tués par balles dans des heurts entre les forces de l’ordre et les élèves qui réclament le retour des enseignants en classes. Mais ces derniers qui réclament notamment une augmentation de salaire, ne comptent pas reprendre les cours sans la satisfaction de leurs revendications.[rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

De son côté, le gouvernement qui traque les syndicalistes qui sont à l’origine de la grève, estime qu’elle est « illégale » et « sauvage », et opte pour la fermeté  qu’à la négociation.

Dans ce statu quo qui perdure, les parents d’élèves qui peuvent, préfèrent garder leurs enfants à la maison. Pourvu que la fermeture des classes ne dure pas trop ![rsnippet id= »1″ name= »pub google »]

Par Mariam Bâ