Accueil / Afrique / Gambie : pression sur Jammeh
Une photo de Jammeh piétiné dans les rues de la capitale, Banjul, au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle.

Gambie : pression sur Jammeh

Le président gambien Yahya Jammeh est sommé par le Conseil de sécurité des Nations-Unies de remettre le pouvoir après sa défaite des élections.

Les 15 membres du Conseil de sécurité des Nations-Unies ont invité le président Yahya Jammeh à «respecter le choix du peuple souverain de Gambie».

L'organisation des Nations-Unies (ONU) a ajouté que la transition devrait se faire sans délai et sans condition.

Le revirement du président sortant gambien a été condamné par l'Union africaine (UA) qui a qualifié sa déclaration de "nulle et non avenue".

La réaction de Jammeh a également été critiquée par les États-Unis et le Sénégal voisin.

Après avoir dans un premier temps concédé sa défaite face à Adama Barrow la semaine dernière, Yahya Jammeh a depuis vendredi contesté les résultats des élections.

BBC

 

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée