Connect with us

Politique

Gambie : Alpha Condé contre une intervention militaire

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) menace de chasser Yahya Jammeh par la force, s’il refuse de respecter les résultats de l’élection présidentielle qui le déclare vaincu face à Adama Barrow, le président guinéen, Alpha Condé s’est dit opposé à toute intervention militaire en Gambie.

« Je ne crois pas que l’intervention militaire soit une bonne solution. L’intervention militaire entraîne toujours des morts. J’espère qu’on pourra l’éviter par le dialogue », a-t-il déclaré en Turquie, où il effectue depuis dimanche une visite d’Etat.

Pourtant, en marge de leur 50é session de la Conférence des chefs d’Etat et gouvernement de la CEDEAO, les dirigeants ouest-africains avaient décidé à l’unanimité d’assister à « l’investiture du président élu Adama Barrow qui prêtera serment le 19 janvier 2017, conformément aux dispositions de la Constitution gambienne ».

Mais si cette décision est jugée courageuse par les populations de la sous-région, qui espèrent en finir avec ses dictateurs,  l’on s’interroge  désormais si réellement tous les présidents respecteront leur engagement à accompagner Barrow.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Discours d’Alpha Condé : Cellou Dalein Diallo dénonce un manque de respect pour les guinéens

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée ( UFDG) a répliqué au discours d’hier du chef de l’Etat, discours dans lequel il a affirmé que « les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue, il faut mettre le feu derrière ».

Dans un post sur sa page facebook, Cellou Dalein Diallo a qualifié ces propos du président Alpha Condé d’un manque de respect, voire du mépris, qu’il éprouve pour ses compatriotes.

« Ces propos injurieux sont une illustration éloquente du manque de respect, voire du mépris, qu’il éprouve pour ses compatriotes », a-t-il réagi ce jeudi sur sa page Facebook, ajoutant que « c’est aux guinéens jalousement attachés au respect de leur dignité d’en tirer toutes les conséquences ! »

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

« On n’a jamais mis des opposants en prison », jure Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Alors que plusieurs militants et responsables de l’opposition croupissent sans jugement depuis plusieurs mois à la maison centrale, dont au moins quatre ont déjà perdu la vie, le président Alpha Condé a nié avoir emprisonné des opposants. Pour lui, ceux qui sont « en prison ne sont pas des hommes politiques », a-t-il déclaré ce mercredi 24 février 2021, en marge du lancement du forum pour l’investissement en Guinée  (Guinea Investment Forum).

« La Guinée a fait d’énormes progrès sur le plan des droits humains, mais on continue toujours de nous considérer comme avant. Les pays qu’on dit démocratiques en Afrique, mettent leurs opposants en prison. Nous, on n’a jamais mis des opposants en prison », a dit Alpha Condé, ajoutant que « les gens qui sont en prison ne sont pas des hommes politiques ».

Dans son discours, le chef de l’Etat a aussi traité les guinéens des tortues « sans honte ».

« Les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue, il faut mettre le feu derrière », et « c’est ce qui va se passer », dit-il, avant de promettre que d'ici la fin de l'année il va ''récupérer"  tous les "biens de l'Etat détournés".

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

En Guinée, les Affaires religieuses désormais rattachées à la présidence !

Published

on

Votre publicité ici

Les Affaires religieuses sont désormais rattachées à la présidence en Guinée, selon un décret présidentiel lu jeudi soir à la télévision nationale.

Dans ce décret, le secrétaire général sortant, Aly Jamal Bangoura, a été confirmé à son poste.

Il reste encore deux ministères dont les responsables ne sont toujours pas nommés par le président de le République, pour compléter le premier gouvernement de son troisième mandat. Il s’agit de ceux de l’Unité nationale et de la Coopération internationale.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance