Connect with us

Société & Faits Divers

François Soudan, un vautour de la plume au service de la propagande populiste et dictatoriale

Published

on

Votre publicité ici

Je suis partagé entre l'admiration que j'ai pour ce journaliste qui est à mes yeux l'une des meilleures plumes de l'espace francophone et l'indignation de le voir se mettre au service de la propagande populiste et dictatoriale de certains chefs d'état africains, avec, en prime, ceux connus sur les bords de la Seine, autour du verre de la tasse de thé dans les cafés et bars qui ont pignon sur rue.

C'est naturellement le cas du président Guinéen Alpha Condé que François Soudan vient de présenter dans une des livraisons de "JEUNE AFRIQUE", comme étant un messie, un sauveur d'une Guinée malade, ayant un amour tyrannique pour cette Guinée qu'il ne connaît même pas assez et les Guinéens dont il ne partage ni les préoccupations ni les perspectives. Alors comment François Soudan peut-il, à la faveur d'une simple vue aérienne d'un voyage de moins d'une heure entre Conakry et Kamsar, ponctué d'un accueil spontané d'une poignée de citoyens, résumer les liens relationnels entre Alpha Condé et ses compatriotes sans même chercher à faire ne serait ce que l'exercice de l'équilibre de l'information en interrogeant simplement certains d'entre nous, si nécessaire, faire le constat de la réalité était devenu un sacerdoce? Je comprends François Soudan, le faire équivaudrait à la réduction du poids de la mallette d'argent, celle-là même qui régule et lubrifie, depuis des décennies maintenant, les relations entre certains journalistes de l'Hexagone et les chefs d'Etat Africains.

Le journaliste François Soudan fait partie de ce précaire de vautours de la plume récidiviste à souhait quand il s'agit de présenter le faux à la place du vrai. Exemple: dans sa dernière livraison et une antérieure, il a traité Cellou Dalein Diallo de chef de la communauté Peule alors qu'il est bel et bien président de l'UFDG et chef de file de l'opposition guinéenne consacré par une loi votée par l'Assemblée Nationale. En présentant délibérément Cellou Dalein Diallo comme chef de la communauté peule, François Soudan fait le jeu de ceux qui s'attèlent et s'activent à l'isoler et à l'exclure derechef les Peuls alors que l' UFDG est un parti national dans tous les sens.

Alpha Condé a trouvé en François Soudan, un chargé de mission pour faire le sale boulot de présenter Cellou Dalein Diallo à qui il doit pourtant cette paix sociale comme un communautariste, le journaliste à la barbe poivre partage le même cercle d'amis que Alpha Condé jusqu'à Brazzaville chez Sassou N'Guesso où sa femme est au gouvernement.

Voilà pourquoi François Soudan dénature la réalité guinéenne au profit de Alpha Condé allant jusqu'à s'attaquer à l'éminent écrivain Thierno Mo Nenembo à cause de sa "peuladite", c'est son expression. A voir les choses de près, on se rend compte que le corrompu François Soudan est foncièrement contre la communauté Peule de Guinée et difficile de ne pas y voir la main de Alpha Condé dont la "foulaphobie" crève les yeux.

Pour ta gouverne, pauvre plumitif porteur de mallettes, le chef de la communauté peule prend la dénomination de "Khalife Général" du Fouta-Djallon. Il s'appelle Elhadj Bah Bano de Pita du diwal de Timbi..ET notre région n'a ni le monopole ni l'exclusivité de ces chefs. Dans le manding ce sont les "Sotikemos". A kankan, la fonction est dévolue à la famille Kaba, à Kissidougou aux Keita de Faramaya. On les appelle "Kountigui" en Basse Guinée et ils existent en Guinée Forestière aussi comme les gouvernants traditionnels vénérés dans toute l'Afrique.

Cellou Dalein Diallo n'est donc pas un chef de la communauté Peule, mais un leader politique, président de l'UFDG qui compte en son sein des Guinéens de toutes les régions. Fodé Oussou Fofana, Aboubacar Soumah, Elhadj Alain Touré, Kalemodou Yansané, mme Tofany, Saà Koundouno pour ne citer que ceux là.

Bien d'autres Peuls sont leaders de partis: Bah Ousmane, Mouctar Diallo, Thierno Mamadou Bah, Ibrahima Sila Bah. Certains sont avec Alpha Condé en alliance alors que d'autres comme Bantama Sow, Hady Barry sont carrément du RPG le parti de Alpha Condé. D'autres encore comme Boubacar Barry, Saikou Yaya Barry, Alain Lélouma sont à l'UFR de Sidya Touré.

Ils partagent la même région que Cellou Dalein Diallo mais n'ont pas les mêmes convictions politiques. Ce qui est absolument contraire aux pouvoirs étendus et inaltérables d'un chef de communauté. Tu peux bien demander à Alpha Condé, ton patron, la différence entre les deux même si je suis convaincu qu'il a encore beaucoup à apprendre de l'histoire et de la sociologie de la Guinée, domaines dans lesquels, ses prédécesseurs Sékou Touré et Lansana Conté, particulièrement, sont des références absolues dans ce relationnel fusionnel avec leur peuple, avec la terre de Guinée irriguée du sang de ses fils martyrs.

François Soudan, tu es venu prendre la malette ou les malettes contre des mensonges à profusion. Alpha Condé aime le football alors qu'il ne s'est jamais acquitté du devoir républicain de présider la finale de la Coupe Nationale, à plus forte raison s'investir dans la promotion du sport national. Le Syli National vient de se faire laminer à Monastir (Tunisie) et à Conakry.

Tu évoques aussi dans ton chou puant la famille de Alpha Condé. Mais tu ne cites que sa femme Djenè Kaba, fille de Kankan et de Nongoa dans Gueckedou et son fils Alpha Mohamed Condé que les Guinéens ne connaissent pas mais qui serait le véritable chef de ce pays. C'est lui qui aurait constitué le gouvernement avec sa bande de copains et amis d'affaires.

Mamady Youla, le premier ministre, Ibrahima Kalil Kaba, le directeur de Cabinet de la Présidence de la République, la tour de contrôle du groupe, le beau frère, Abdoulaye Magassouba, aux Mines, la cousine, Maladho Kaba à l'Economie et aux Finances, Mohamed Doumbouya au Budget, Abdourahmane Diallo à la Santé.

Alpha Mohamed Condé aurait la main mise sur tout l'appareil d'Etat. Ce qui aurait découragé beaucoup de jeunes loups du RPG-Arc-En-Ciel qui ont donné leur langue au chat avec des frustrations au paroxysme. Voilà des sujets et tant d'autres comme l'extrême misère des Guinéens, leur pauvreté endémique, le manque de soins appropriés, l'insécurité galopante, la corruption généralisée et les promesses non tenues de Alpha Condé.

A cela viennent s'ajouter l'insalubrité et cette renaissance du PUP, le parti de Lansana Conté qui bouleverse les plans machiavéliques de diviser pour régner de Alpha Condé. Famille pour famille, François Soudan, en avion présidentiel, le village de Barô à kouroussa est à un jet de pierres de Conakry. Vous auriez pu faire un tour pour saluer les parents, visiter le cimetière et se recueillir sur les tombes des parents et grands parents de Alpha Condé.

Certainement que ce sera pour la prochaine fois. Mais en attendant, Lansana Kouyaté peut te montrer les siennes à Kouroussa Centre. Faranah est juste à côté. Les parents de Sékou Touré, M'bemba Alpha Kabiné et N'naminata Fadiga, petite fille du Napoléon des tropiques y reposent. Et tu pourras remonter jusqu'à Albadarya, à Kissidougou son village. Fais-y halte. On te montrera la maison familiale de Tanty Jeanne, la mère du Général Sékouba Konaté. A Mafran, en pays Kouranko, chez Hadja Marie Camara, la femme du ministre Toumany Sangaré et mère du ministre Kader Sangaré.

Et le voyage continue. Barô étant la prochaine fois, le temps qu'on nettoie le cimetière, le village de Sana non loin de Bissandougou, la capitale de l'empire de Samory dans le "Toron" est celui du capitaine Doubany Konaté, le père du Général Sékouba Konaté et, plus loin, à la fin du pays Loma à N'zebgela, il suffit juste de traverser le fleuve Diani pour arriver à Koulé en pays Kpélé chez Moussa Dadis Camara.

J'oubliais, François Soudan, qu'il te fallait juste cinq minutes en avion de Kamsar pour être à Kolon chez Sidya Touré. Les parents de feu général Lansana Conté, eux, reposent à Bouramayah. Il paraît que la brume a recouvert les montagnes du Fouta Djallon, les conditions météorologiques sont mauvaises. Donc, le village de Dalein sera pour la prochaine fois. Mais je sais déjà ce que tu y trouveras: un caveau familial où reposent Mama Ibrahima Bano fils de Mama Doulla et de Nènan Aissata N'gniré, la fille du fondateur de Labé qui fait partie des neuf marabouts qui ont instauré le royaume Théocratique du Fouta-Djallon, au début du 17e siècle, Thierno Mamadou Cellou dit Karamoko Alpha Mo Labé. L'illustre "Waliou", Thierno Sadou mo Dalein a son mausolée, son fils Thierno Saliou Dioulnoyo a trouvé la mort dans la forêt de Fitaba lors de la bataille contre les "houbbous". Son fils, Thierno Diawo, et son petit-fils Saikou Amadou Tidiane , le père de Mamadou Cellou Dalein Diallo, le président de l'UFDG reposent à Dalein.

Alors, François Soudan, ta prochaine visite, ton ami Alpha Condé doit te faire visiter Barô son village et je souhaite que tu mettes en couverture de JEUNE AFRIQUE le cimetière avec ceux des siens qui y reposent. Je ferai le voyage aussi pour être témoin en embuscade comme l'avait fait la célèbre journaliste Française, Catherine Nay, pour François Mitterand chez lui à Château -Chinon, au lendemain de son élection à la magistrature suprême en 1982.

Par Amadou Diouldé Diallo, journaliste et historien

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Université Sonfonia : le recteur saute six mois après la disparition de 200 millions

Published

on

Votre publicité ici

Le recteur de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, le Professeur Amadou Oury Koré Bah a été limogé mercredi, 21 juillet 2021 par le président Alpha Condé.

Selon un décret lu dans la soirée à la télévision nationale, il est aussitôt remplacé par son adjoint, Manga Kéita.

Le limogeage du professeur Koré Bah intervient un peu plus de six mois après la mystérieuse disparition du coffre-fort de l’Université. Coffre-fort dans lequel se trouvait au moins 200 millions de francs guinéens.

Une enquête avait été ouverte pour retrouver les voleurs et situer les responsabilités, mais jusqu’à date ses résultats n’ont jamais été dévoilés, du mois publiquement.

Le Professeur Amadou Oury Koré Bah serait-il donc emporté par ce scandale ?

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Maison centrale : évasion spectaculaire du présumé cerveau du kidnapping en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Le présumé cerveau du kidnapping en Guinée, Sidy Mohamed Diallo, s’est évadé dimanche, de la Maison centrale, où il était détenu depuis le mois avril dernier, dans l’affaire de l’enlèvement  de l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko.

Selon le porte-parole de la police nationale, commissaire Boubacar Kassé, c’est la deuxième fois qu’il s’évade de cette prison.

Toutefois,  quatre personnes accusées d’être  les présumés complices de son évasion seront présenté ce lundi 19 juillet 2021 à la Direction centrale de la police judiciaire.

Il s’agit du régisseur adjoint de la Maison centrale, le gardien principal, le gardien chef adjoint et un garde pénitentiaire nommé Malick, qui reste pour le moment introuvable.

Sidy Mohamed Diallo est poursuivi pour terrorisme, enlèvement, séquestration, demande de rançon, association de malfaiteurs, vol aggravé, détention et usage d’armes de guerre, pour ses opérations de kidnapping, principalement dans le cadre de l’enlèvement de l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko.

Par Maraiam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Migrants : déjà plus de 1 000 morts en Méditerranée cette année, le double par rapport au premier semestre 2020

Published

on

Votre publicité ici

Entre le mois de janvier et juin 2021,  1 146 migrants ont péri en mer Méditerranée en tentant de traverser vers l’Europe, soit plus du double par rapport à la même période l'année dernière, selon un nouveau rapport de l'Organisation internationale des migrations (OIM) qui appelle les États européens à agir.

Le nombre de migrants morts en mer en tentant de rejoindre l'Europe a plus que doublé cette année, a indiqué ce mercredi 14 juillet l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans un nouveau rapport.

Selon les statistiques publiées par l'agence onusienne, au moins 1 146 personnes sont mortes en mer au cours du premier semestre 2021, en Méditerranée principalement mais aussi dans l'Atlantique. Parmi eux, il y avait 50 enfants.

L’année dernière, 513 avaient péri au cours de la même période, soit 120% de moins que cette année. Et 674 personnes avaient perdu la vie en 2019.

Côté Méditerranée, l'OIM comptabilise plus de 890 décès, et coté Atlantique, elle déplore au moins 250 décès. Un nombre particulièrement bas par rapport au décompte de l’ONG Caminando Fronteras, qui estime, elle, à près de 2 100 personnes le nombre de morts sur la route de l’Atlantique durant le premier semestre de cette année.

Ces chiffres ne prennent pas en compte les embarcations qui ont coulé hors des radars des navires humanitaires, des navires commerciaux, des navires des garde-côtes, et que personne n'a pu répertorier.

La plupart du temps, un seul navire humanitaire était en mer"

L'OIM regrette par ailleurs que les ONG soient criminalisées. "Les organisations civiles de recherche et de sauvetage ont continué à se heurter à des obstacles importants, la majorité de leurs bateaux étant bloqués dans les ports européens en raison de saisies administratives et de procédures pénales et administratives en cours contre les membres d'équipage", constate le rapport.

Pour le seul mois de juin 2021, "la plupart du temps, un seul bateau humanitaire était présent dans la zone de détresse et de sauvetage quand neuf autres étaient bloqués" à quai dans les ports européens, peut-on encore lire dans le document.

L'OIM note également que l'augmentation des décès intervient à un moment où les interceptions d'embarcations transportant des migrants au large des côtes nord-africaines sont en hausse.

"Mesures urgentes"

Depuis 2017, l'Italie et l'Union européenne financent, entraînent et équipent les garde-côtes libyens pour qu'ils empêchent les migrants de passer en Europe à bord d'embarcations de fortune.

Les garde-côtes libyens font pourtant face à de multiples accusations de mauvais traitements envers des demandeurs d'asile, conduisant nombre d'ONG à dénoncer cette politique. En vertu du droit maritime international, les personnes secourues en mer devraient être débarquées dans un port sûr. Et l'ONU ne considère par la Libye comme tel.

"L'OIM réitère l'appel lancé aux États pour qu'ils prennent des mesures urgentes et proactives afin de réduire les pertes de vies sur les routes migratoires maritimes vers l'Europe et qu'ils respectent leurs obligations en vertu du droit international", a déclaré le directeur général de l'OIM, Antonio Vitorino, cité dans un communiqué.

"L'augmentation des efforts de recherche et de sauvetage, la mise en place de mécanismes de débarquement prévisibles et la garantie d'un accès à des voies de migration sûres et légales sont des étapes clés pour atteindre cet objectif", a-t-il ajouté.

Avec infomigrants

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance