Connect with us

Sport & Culture

Euro 2016: le Portugal au sommet quand on ne l’y attendait pas

Publié

le

Votre publicité ici

Un début d’Euro 2016 poussif, une équipe nationale moins talentueuse que par le passé, un football parfois calculateur, une star Cristiano Ronaldo pas toujours à la hauteur de l’événement… Peu de personnes auraient misé sur cette sélection du Portugal qui doit surtout son sacre à une formidable volonté et à l’intelligence de son sélectionneur, Fernando Santos.

On peut donc remporter un grand tournoi de football en ayant obtenu plus de matches nuls (4) que de victoires (3). Cette situation assez inhabituelle, on la doit à une équipe du Portugal qui a réalisé un mauvais début d’Euro 2016, avant de se préoccuper uniquement du résultat final.

L’image peut sembler un peu réductrice et injuste envers le Portugal. Mais qui aurait imaginé cette sélection portugaise, nettement moins talentueuse et beaucoup plus calculatrice que ses devancières, décrocher un titre de championne d’Europe ?

Le rôle décisif de Fernando Santos

Son sélectionneur Fernando Santos, tout d’abord. Nommé il y a un peu moins de deux ans, celui qui avait éliminé la Côte d’Ivoire du Mondial 2014, avec l’équipe de Grèce, n’a pas hésité à afficher clairement son ambition de gagner l’Euro 2016.

Pour y parvenir, il a progressivement remis en cause les grands principes du foot portugais, tournés vers le beau jeu.

Là où le Portugal avait ainsi perdu avec panache face à la France, en demi-finales de l’Euro 1984, de l’Euro 2000 et du Mondial 2006, celui de Fernando Santos s’est imposé face aux Bleus grâce à sa force de caractère.

Un début d’Euro 2016 vraiment nul

Et il en a fallu beaucoup pour supporter le déluge de critiques, après trois matches nuls plutôt poussifs, face à l’Islande (1-1), l’Autriche (0-0) et la Hongrie (3-3), trois adversaires loin d’être redoutables.

Dans un Championnat d’Europe avec seize équipes participantes, le Portugal aurait d’ailleurs été tristement éliminé dès le premier tour. Mais dans un Euro nouvelle formule, avec 24 équipes participantes, les meilleurs troisièmes de chaque groupe étant qualifiés, les lusophones ont donc pu poursuivre l’aventure.

Défaire le jeu

En huitièmes de finale, la Croatie, peut-être la plus belle équipe de ce début d’Euro 2016, leur a barré la route. Fernando Santos s’est alors passé des services d’un de ses milieux offensifs, Joao Moutinho. Il n’est plus question de faire le jeu mais de défaire celui de l’adversaire. Une stratégie qui a fini par payer en prolongation.

En quart de finale, les Portugais ont ensuite fait le dos rond et sont passés aux tirs au but (5-3, 1-1 après prolongation) face à la Pologne. Les Lusitaniens se sont au passage trouvé un nouvel homme fort, Renato Sanches. Le milieu de terrain de 18 ans, déjà excellent face à la Croatie, a justifié les grands espoirs placés en lui.

En demi-finale, face au Pays de Galles, le Portugal se montre un peu moins attentiste et s’impose 2-0.

Cristiano Ronaldo ronge son frein

Le froid réalisme portugais ne plait pas à tout le monde, mais il fonctionne. Même Cristiano Ronaldo, la superstar du football portugais, s’y plie. L’attaquant accepte de défendre davantage et de laisser plus de responsabilités à ses partenaires.

Celui qui a vécu la frustration d’une défaite à domicile en finale de l’Euro 2004 rêvait d’un sacre avec son équipe nationale, lui qui a tout gagné ou presque en club. Il y est enfin parvenu, en appliquant les principes de Fernando Santos.

« Nous sommes une équipe, nous jouons en équipe, lance ce dernier. Je n'ai jamais caché ce que je pensais et j'ai toujours dit à mes joueurs qu'ils avaient de la qualité mais qu'il fallait être une équipe unie, solidaire, organisée, concentrée ». Il conclut : « Si on continue à jouer de cette manière, avec beaucoup d'humilité, on pourra relever d'autres défis. »

RFI

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Devenez annonceur sur guinee28.info

A LA UNE

Sport en Commun présente les Sport Impact Leaders, des athlètes engagés à ses côtés et pour la jeunesse africaine

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Paris, le 02 décembre 2020 - Sport en Commun a pour mission de favoriser le financement et l'accompagnement des projets mêlant sport et développement en Afrique. L'ensemble  de ses missions est porté par la conviction que le sport est un levier de développement fort et qu'il contribue à l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Qui de mieux que des sportives et sportifs engagés pour promouvoir la thématique sport et développement et incarner ces valeurs ?

La plateforme Sport en Commun a reçu le soutien de nombreux athlètes de haut de niveau, toutes et tous impliqués dans le développement par le sport en Afrique.

Citons notamment : Idrissa Gana Gueye, Isabelle Yacoubou, Géraldine Yema Robert, Youssouf Mulumbu, Louis Saha, Diandra Tchatchouang, Arnaud Assoumani, Emilie Andéol, Julie Benoist, Séverine Desbouys, Rock Feliho, Diana Gandéga, Aby Gaye, Wassilah Imlak, Amy Mbacke Thiam, , François Trinh-Duc, Lisa Zimouche, Olivier Diomande.

« Ensemble utilisons le pouvoir du sport pour réduire les inégalités. », déclare Diandra Tchatchouang. « Le sport a cet incroyable pouvoir de faire tomber les barrières et de promouvoir l'inclusion auprès d'enfants laissés sur le côté. », ajoute Arnaud Assoumani.

Représentants de la diverstité et de l'inclusion, ces Sport Impact Leaders sont de véritables leaders de la plateforme, en particulier auprès de la jeunesse africaine, et jouent différents rôles:

- Sensibiliser : en faisant entendre la voix de Sport en Commun, en portant ses valeurs, et en communicant sur ses réalistions.

- Donner de la visibilité aux appels aux projets lancés par la plateforme, comme ce fut le cas cet été par exemple avec l'appel à projet Sport et Santé cofinancé par l'AFD et la FIFA, afin d'encourager les porteurs de projets à candidater.

- Participer à des actions de terrain, ou des événements organisés ou soutenus par Sport en Commun et apporter leur soutien aux projets qui leur tiennent à cœur.

S'ils font rayonner le sport et ses valeurs auprès des acteurs de l'écosystème et des différents publics, les Sport Impact Leaders sont également accompagnés et soutenus par la plateforme Sport en Commun dans le développement et la mise en œuvre de leur propre projet.

« Nous sommes fiers d’avoir reçu le soutien de ces athlètes, et de voir cette communauté de Sport Impact Leaders s'agrandir jour après jour pour servir de locomotive à la thématique sport et développement », déclare Nelson Camara, Président de Sport Impact, structure en charge de la gestion et de l’animation de la plateforme.

Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Le monde du football en deuil: Diego Maradona est décédé

Publié

le

Par

Votre publicité ici

C’est une triste nouvelle pour le monde du sport en général et celui du football en particulier.

L'ancien footballeur argentin, Diego Armando Maradona est décédé  ce mercredi 25 novembre 2020.

Victime d'un arrêt cardiaque dans sa maison de repos où il s'était installé après son opération à la tête, la star argentine s’est éteinte à l’âge de 60 ans.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Coup de tonnerre : le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu cinq ans par la FIFA

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Coup de tonnerre ce lundi au sommet du football africain ! Comme pressenti depuis plusieurs semaines, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a été lourdement sanctionné par la Commission d’Éthique indépendante de la FIFA, qui vient de le suspendre de toute activité relative au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international pour une durée de 5 ans ! Cela signifie que le Malgache, élu en mars 2017, ne pourra pas briguer sa propre succession lors de l’élection présidentielle programmée le 12 mars 2021 pour laquelle il était candidat.

Le dirigeant a été reconnu coupable «d’avoir enfreint les art. 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’art. 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018.» Les charges retenues contre le boss du football africain portent sur «diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l’organisation et le financement d’un pèlerinage à La Mecque (Oumra), ses accointances avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel et d’autres activités.» Rappelons que l’affaire Tactical Steel (un contrat d’équipementier jugé surfacturé) avait valu à Ahmad d’être brièvement interpellé par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif) à Paris en juin 2019 avant d’être remis en liberté.

4 candidats à sa succession

«Dans sa décision, qui a fait suite à une longue audition, la chambre de jugement de la Commission d’Éthique a établi, sur la base des informations recueillies par la chambre d’instruction, que M. Ahmad avait manqué à son devoir de loyauté, accordé des cadeaux et d’autres avantages, géré des fonds de manière inappropriée et abusé de sa fonction de président de la CAF», ajoute la FIFA, qui lui a également infligé une amende de 200 000 francs suisses (185 000 euros).

Récemment nommé président de la CAF par intérim suite au test positif d’Ahmad au coronavirus, le Congolais Constant Omari va donc voir son mandat prolongé de quelques mois. Ensuite, l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sud-Africain Patrice Motsepe, le Mauritanien Ahmed Yahya, et le Sénégalais Augustin Senghor, tous candidats déclarés, se disputeront la succession du Malgache.

Source : afrik-foot.com

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.