Connect with us

Société & Faits Divers

Etats-Unis : un enfant de 4 ans tire accidentellement sur sa mère pro-armes

Publié

le

Votre publicité ici

Mère de famille de 31 ans vivant en Floride, Jamie Gilt défend ardemment les armes à feu sur les réseaux sociaux. Lundi, sur sa page Facebook - désormais inaccessible - elle s'était vantée que «tous chez nous savent tirer». «Même mon garçon de quatre ans peut tirer maintenant avec un fusil de petit calibre», avait-elle ajoutée.

Selon les autorités, c'est pourtant ce même garçon de quatre ans qui lui a tiré dessus par accident, alors qu'elle conduisait sur une route du comté de Putnam.

Jamie Gilt était au volant mardi après-midi quand l'enfant a tiré depuis le siège arrière du véhicule et blessé sa mère. Cette dernière a été transportée à l'hôpital et son état de santé est «stationnaire», d'après la police. «L'arme a été achetée légalement par la victime et l'enfant l'a saisie sans qu'elle ne le sache», a expliqué la police dans un communiqué, en rappelant que laisser une arme chargée à portée de main d'un enfant constitue un délit selon les lois de Floride.

La police n'a pas pu encore interroger Jamie Gilt, pour éventuellement l'inculper. Mais «avant d'être transportée aux urgences, la victime a dit aux policiers que son fils avait tiré sur elle par accident», a précisé la police.

Une page Facebook «Jamie Gilt et le bon sens des armes»

Sur Facebook, la mère de famille posait avec diverses armes et munitions et défendait vigoureusement le deuxième amendement de la Constitution, qui autorise le port d'armes, ainsi que le puissant lobby des armes à feu, la NRA (National Rifle Association). En janvier 2015, elle avait également partagé une photo d'une de ses armes sur Twitter accompagnée de cette légende : «Je peux m'amuser avec mon nouveau jouet aujourd'hui ! Il est temps de le nettoyer !»

Mercredi, son autre page Facebook intitulée «Jamie Gilt for Gun Sense» («Jamie Gilt et le bon sens des armes») et illustrée par une photo de la jeune femme avec un chapeau de cow-boy et un fusil, a été inondée de messages d'internautes soulignant l'ironie de l'accident. «Je suis heureuse pour vous que votre fils ne sache pas mieux viser», a écrit l'un d'eux.

«J'espère qu'à l'avenir, au moins, vous prendrez le temps de penser à toutes les autres personnes mutilées ou tuées avec ces multiples instruments de mort que vous traitez avec tant d'insouciance», a affirmé un autre. «Il semble qu'on vous ait donné une deuxième chance. Mais beaucoup (...) ne l'ont pas eue.»

Les fusillades sont fréquentes aux Etats-Unis. Chaque année, 30 000 Américains meurent par balle.

Par AFP

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Devenez annonceur sur guinee28.info

A LA UNE

Désormais les citoyens de 15 pays d’Afrique devront payer jusqu’à 15 000 dollars pour aller aux Etats-Unis

Publié

le

Par

Votre publicité ici

L'administration Trump a annoncé lundi une nouvelle réglementation qui obligera les touristes originaires d’une vingtaine de pays - dont 15 d’Afrique - à payer au préalable une caution en espèces comme condition à l'obtention d'un visa, selon VOA Afrique qui s’appuie sur une notification publiée dans le journal officiel du gouvernement américain.

Il s’agit de : l’Angola, le Burkina Faso, le Burundi, le Cap Vert, la République démocratique du Congo, Djibouti, l'Érythrée, la Gambie, la Guinée Bissau, le Liberia, la Libye, la Mauritanie, Sao Tomé et Principe, le Soudan et le Tchad.

Selon cette source, désormais les citoyens de ces pays devront verser une caution dont le montant varie entre 5 000 et 15 000 dollars (soit l’équivalent de 2,5 à 7 millions FCFA). La mesure s’appliquera uniquement aux visas de type B1 (tourisme) et B2 (voyage d’affaires).

La nouvelle règle entrera en vigueur à partir du 24 décembre et restera en place jusqu'au 24 juin 2021 et il appartiendra à chaque agent consulaire de déterminer la somme qui sera exigée comme dépôt de garantie d'un demandeur de visa.

Selon le gouvernement américain, ces pays sont visés parce que leurs citoyens ont tendance à rester aux États-Unis même après l'expiration de leur visa temporaire. Il s’agit donc, d’après l’administration Trump, de dissuader ceux qui ne quittent pas le territoire américain à temps.

En dehors de l’Afrique, les autres pays ciblés sont l'Afghanistan, le Bhoutan, l'Iran, la Syrie, le Laos et le Yémen.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Le chef d’état-major de l’armée de mer est mort

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Le chef d’état-major de l’armée de mer, le contre-amiral Akoï Alexis Maomou est décédé.

Selon un communiqué du ministère de la Défense, il est mort ce mardi 24 novembre, des suites de maladie, sans plus de précision.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Sale Temps pour les commerçants ? l’Etat cadenasse la ferme d’Alsény Barry, beau-père du ministre Naïté

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Quelques semaines après avoir résilié les baux d’Elhadj Ousmane Baldé dit Sans-Loi, actuel président de la Coordination Fulbhè et Haali Pular de Guinée, à Kindia, Matam et Coronthie, le gouvernement guinéen continue sa « fameuse » campagne de « récupération » des domaines de l’Etat.

Ce lundi 23 novembre, le préfet de Dubreka a ordonné la fermeture de la ferme Malaisie ( photo d'illustration), appartenant à l’homme d’affaire, Elhadj Alsény Dalaba Barry, père de l’épouse de l’actuel ministre des travaux publics, Mousthapha Naité . A l'intérieur se trouverait plus de 50 000 poules dont la survie est sérieusement menacée.

Selon plusieurs sources proches du gouvernement, cette décision est une exécution d'un décret du président Alpha Condé pris en 2011 et qui  vise à reverser cette espace qu'Elhadj Alsény n'aurait jamais voulu quitter,  dans le domaine de l'Etat.

Si on ignore encore pour quel motif, cependant, il est difficile de ne pas lier ces actes à la déclaration de "chasse aux sorcières" du premier ministre, Kassory Fofana, juste après la réélection contestée d’Alpha Condé pour un troisième mandat. Ce dernier avait d’ailleurs promis de casser le monopole du commerce en Guinée, s’il était réélu.

« Nous allons construire des boulangeries dans toutes les préfectures pour que vous fabriquiez vous mêmes du pain, parce qu’on ne veut plus que les gens ferment leurs boutiques et laissent la population dans la faim. Ça c’est fini. On va casser le monopole de ceux qui font le chantage », avait-t-il promis dans un meeting le 14 octobre 2020, à Faranah. Serait-t-il en train d’exécuter cette promesse ?

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.