Connect with us

A LA UNE

En Guinée, la BAD contribue à contenir la Covid-19 et à en atténuer les effets socioéconomiques (rapport)

Published

on

Grâce à un appui budgétaire de 34,56 millions de dollars américains, la Banque africaine de développement a permis à la République de Guinée de réaliser d’importants progrès dans la mise en œuvre du programme de riposte à la pandémie de Covid-19, indique le rapport sur l’état d’exécution et sur les résultats de la Banque publié le 10 décembre dernier.

Dans le cadre du Programme d'appui à la réponse au Covid-19 (PARC-Covid19), le gouvernement guinéen a pris en urgence d’importantes mesures sanitaires pour contrecarrer la tendance observée et/ou éviter une détérioration de la situation : distribution de masques et de kits sanitaires composés de savons et chlore aux populations, principalement celles vivant à Conakry et dans les zones frontalières du pays. Par ailleurs, les autorités ont mis en œuvre la stratégie « STOP Covid-19 » en 60 jours dans le but d’interrompre la chaîne de transmission dans la région de Conakry, la capitale.

Les autres mesures prises par le gouvernement ont consisté à consolider le système sanitaire du pays afin d’améliorer la prise en charge des personnes infectées tout en maintenant fonctionnel les autres services de santé. L’État guinéen a également exonéré de droits et taxes les importations d’équipements de santé et produits assimilés entrant dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Cela a facilité l’accroissement des capacités d’accueil avec 1 715 nouveaux lits installés dans les centres dotés d’équipements de dépistage et de prise en charge des personnes infectées.

Afin d’atténuer les effets de la pandémie sur les populations, le gouvernement a mis en œuvre un programme de transfert monétaires aux ménages les plus démunies. Par ailleurs, l’État guinéen a pris en charge les factures d’eau et d’électricité d’avril à juin 2020 pour les abonnés au tarif social, pour plus de 450 000 bénéficiaires.

Le secteur privé, fortement affecté par les mesures de confinement et la fermeture des frontières décidées au début de la pandémie pour bloquer la chaîne de transmission, a aussi bénéficié de mesures de relances des activités économiques et commerciales. En effet, le gouvernement a accordé le report (pour un trimestre) des charges fiscales et a procédé à l’apurement de plus de 1,1 milliard de francs guinéens (118 000 dollars) de créances envers les fournisseurs intérieurs. Enfin, plus de 5 000 petites et moyennes entreprises ont bénéficié d’avantages fiscaux pour atténuer les effets de la pandémie sur leur activité, et 252 entreprises ont reçu des financements, permettant de sauver quelque 3 693 emplois directs et environ 10 000 emplois indirects.

Le niveau d’exécution du programme est globalement satisfaisant, constate le rapport de la Banque africaine de développement. Toutes les ressources ont été décaissées et tous les produits du programme ont été réalisés.

Guinee28

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Kenya: William Ruto déclaré vainqueur de la présidentielle, son adversaire conteste

Published

on

Au Kenya, après six jours d'attente des résultats, le président de la Commission électorale, Wafula Chebukati, a déclaré William Ruto vainqueur de la présidentielle avec 50,49% des voix, ce lundi 15 août à Nairobi. Il devance de 233 211 voix son adversaire Raila Odinga qui conteste les résultats. Figure historique de l'opposition ce dernier qui avait reçu pourtant le soutien du chef de l'État sortant, n’a récolté que 48,85% des suffrages, selon le président de la Commission électorale.

Agé de 55 ans, William Ruto a promis, dans un discours, de travailler avec « tous les leaders » politiques du Kenya, dans un pays « transparent, ouvert et démocratique ». « Il n'y a pas de place pour la vengeance », a-t-il ajouté, se déclarant « totalement conscient » que le pays « est à un stade où nous avons besoin de tout le monde sur le pont ».

Toutefois, il faut noter que ces résultats ont été rejetés, peu avant leur annonce même, par une majorité des membres de ladite Commission électorale.  Plus tôt ce lundi, le président de la Commission électorale avait déjà tenté de faire une première fois son annonce, mais il en avait été empêché, entrainant des échauffourées en direct à la télévision sur l’estrade officielle des centres de compilation des résultats.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Dixinn : les gardes communaux libérés, mais la grève continue !

Published

on

Interpellés puis écroués  samedi dernier, au commissariat central de Dixinn, les trois gardes communaux ont été finalement libérés ce lundi 15 août.

Accusés d'avoir appelé à une grève,  leur libération n'a cependant  pas impacter le mouvement des gardes communaux qui, en plus de leur mise en liberté, réclament aussi le paiement de leurs arriérés de neuf mois de salaire et leur intégration dans les rangs de la police et de la gendarmerie.

" Le mouvement de grève va continuer jusqu’à la satisfaction de nos revendications", a indiqué un garde communal, alors que l'accès à la mairie de Dixinn est bloqué depuis le matin par les grognards.

A noter qu'un garde communal est payé à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Arrestation des trois gardes communaux à Dixinn

Published

on

Trois gardes communaux ont été arrêtés ce weekend et placés en garde-à-vue au commissariat central de Dixinn.

Il s’agit d’Alpha Oumar Cissé, Moussa Soumah et Tamba Kourouma.  Leur arrestation intervient suite à un appel à la grève qu’ils auraient lancé pour réclamer le paiement de neuf (9) mois d’arriérés de salaire et leur intégration dans la police ou la gendarmerie.

Leurs collègues menacent de manifester ce lundi 15 août 2022, devant la mairie de Dixinn pour exiger leur libération.

Selon nos informations, ces gardes communaux sont payés à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance