Connect with us

Politique

Election présidentielle: l’UFDG dénonce une fraude généralisée

Published

on

Tout au long de la journée nous avons relevé toutes les fraudes organisées. Depuis ce soir, Les bureaux de vote sont envahis à Kérouané et Kissidougou par les militaires qui expulsent les délégués de tous les partis et font le dépouillement. La fraude est portée jusqu'à ce niveau !

Le vote des guinéens a été volé ce jour.

L'opposition et l'UFDG en premier lieu a dénoncé depuis des mois l'impréparation du scrutin et cette fraude organisée préparée par le pouvoir.

En particulier voici les types de fraudes relevées, dont vous trouverez en pièce jointe la liste heure par heure.

Les bourrages d'urnes impliquant des membres du gouvernement et des députés de la majorité ont été généralisés nombreux. Des membres de la CENI et un membre de la Cours Constitutionnel ont été repéré distribuant eux-mêmes procuration et carte d'électeurs à proximité de bureau de vote.

Les militaires ont voté avec procuration et se sont déplacés de bureau de vote en bureau de vote dans plusieurs régions. Ce sont essentiellement les Bérets Rouges, garde présidentielle.

Les délégués de l'UFDG mais aussi du PEDN (Lansana Kouyaté) sont arrêtées parfois même dans les bureaux des administrations officielles, bureau du préfet (comme à Coyah) ou du maire avec la gendarmerie.

Ces délégués sont remplacés par des individus pris au hasard, partisans du RPG, qui siègent et signent au nom des partis d'opposition, l'UFDG et la PEDN.

L'ensemble de l'administration décentralisée nommée par le gouvernement, 304 communes rurales et 38 communes urbaines, dont l'élection a été repoussé depuis par le gouvernement Condé, participent à cette fraude massive.

Dans le même temps les bourrages d'urne, les urnes pré-remplies, les bureaux de vote non-ouverts (plus de 400 selon le comptage actuel) non ouvert ou ayant disparu, complète le schéma de la fraude.

S'ajoute enfin les bureaux de vote sans matériel divers. La CENI a du avalisée le vote sans enveloppes et sans que les électeurs soient inscrits sur les listes électorales.

Cellule de communication UFDG

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Crise guinéenne: le médiateur Boni Yayi de retour à Conakry

Published

on

Le médiateur de la CEDEAO en Guinée, Boni Yayi sera de retour à Conakry la semaine prochaine pour la suite de sa mission qu'il a entamé en fin juillet dernier.

Son retour en Guinée intervient alors que la situation politique reste tendue, surtout depuis l'annonce de la dissolution du FNDC par la junte, dissolution aussi dénoncée et rejetée par le front lui même, mais aussi par les acteurs politiques et des Organisations nationales et internationales.

Pour réussir sa mission, le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu TOURAY,  invite le Gouvernement de la transition, la classe politique et la société  civile guinéenne à soutenir et travailler avec l'ancien président béninois durant son séjour.

Récemment, le président en exercice de la Cédéao, Umaru Cissoko Embalo, avait annoncé avoir convaincu le chef de la junte, le colonel Mamadi Doumbouya, de ramener la durée de la transition à 24 mois, mais ce dernier a indiqué la semaine dernière qu'il n'acceptera aucune injonction sur le calendrier de la transition, une manière de démentir le président Bissau guinéen.

La CEDEAO rejete le calendrier de trois ans fixé par la junte et exige un chronogramme consesuel et plus court, sans quoi, elle menace de sanctionner les dirigeants de la transition.

Par Alpha Abdoulaye Diallo 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : les bourses des militaires en hausse de 100%, celles des étudiants augmentées

Published

on

Dans un décret lu à la télévision nationale, vendredi 12 août, le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, a revu à la hausse les compléments des bourses des militaires.

Initialement fixés à 60 USD par mois, désormais, ils passent à 120 USD par mois, soit une augmentation de 100%. La décision entre en vigueur à partir du 1er septembre prochain.

Dans un autre décret, le chef de la junte a aussi augmenté la bourse des étudiants. Désormais, elle est fixée à 100.000gnf pour la première année, 200.000gnf pour la deuxième année, 300 000 gnf pour la troisième année, 400 000 gnf pour la quatrième année et 500 000 gnf pour la cinquième, sixième et septième année .

Pour la bourse extérieure, elle passe à 120 dollars pour les étudiants de l'enseignement supérieur et 80 dollars pour ceux de l'enseignement technique et de la formation professionnelle.

Pour les bourses d’études d’entretien d’excellence, les montants sont :  Licence: 500 000 francs guinéens ; Master: 1 000 000 francs guinéens; Doctorat: 1 5000 000 francs guinéens.

Par Mariam Bâ 

 

 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Dissolution de deux conseils communaux par le colonel Doumbouya

Published

on

Dans un décret lu jeudi 11 août à la télévision nationale, le président de la transition a décidé de mettre un terme à deux conseils communaux pour « mauvaise gestion et détournement des ressources de la collectivité ».

Il s’agit du conseil communal de la préfecture de Gaoual et celui de la sous préfecture de Dialakoro dans la préfecture de Mandiana.

Dans le décret, le colonel Mamadi Doumbouya instruit le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation de s’activer pour la mise en place d’une délégation spéciale. Objectif, conduire les affaires courantes, de ces deux communes urbaine et rurale.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance