Connect with us

A LA UNE

Education : le recteur de l’Université Sonfonia limogé

Publié

le

Votre publicité ici

Vaste remaniement dans les Universités et Instituts d’Enseignements supérieurs de Guinée.

Le recteur de l’Université Générale Lansana Conté de Sonfonia,  Pr Mamady Kourouma, a été limogé par le président Alpha Condé, ce lundi 15 janvier 2018.

Il a été remplacé par Ahmadou Oury Khoré Bah, précédemment doyen de la faculté des Sciences économiques et  gestion de la même Université.

Plusieurs autres Universités et Instituts sont aussi concernés par ce remaniement.

Lisez :

Université Général Lansana Conté de Sonfonia

1)- Recteur : Ahmadou Oury Khoré Bah, précédemment doyen de la faculté des Sciences économiques et  gestion à l’Université Générale Lansana Conté de Sonfonia ;

2)- Vice-recteur chargé des études :  Dr Kèfing Condé, précédemment Vice-doyen à la faculté des Sciences sociales à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia ;

3 ) – Vice-recteur chargé de la recherche : Professeur Manga Kéita, confirmé ;

4) – Secrétaire général : Dr Daniel Lamah, précédemment secrétaire général de la faculté des Sciences sociales de  l’université Général Lansana Conté  de Sonfonia ;

Université de Kindia

1)- Recteur : Dr Jacques Kourouma, confirmé ;

2)- Vice-recteur chargé des études :  Pr Mamadou Samba Barry, précédemment vice-recteur chargé de la recherche à l’université Julius Nyerere de Kankan ;

3)- Vice-recteur chargé de la recherche : Dr Youssouf Condé, enseignant-chercheur ;

4)- Secrétaire général : Dr Karim Camara, précédemment doyen de la faculté des Sciences économiques et de gestion ;

Université de N’Zérékoré

1) –Recteur :  Dr Ousmane Wora Diallo, confirmé ;

2) – Vice-recteur chargé des études : Dr Ibrahima Bakayoko, enseignant-chercheur à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry ;

3)- Vice-recteur chargé de la recherche : Dr Marcelin Haba, précédemment directeur du centre de recherche et de documentation environnementale de Labé ;

4)- Secrétaire général : Dr Aissata Camara, enseignant-chercheur au CERE de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry ;

Institut Supérieur des arts de Guinée (ISAG)

1)-Directeur général : Dr Sidafa Camara, précédemment doyen de la faculté des Sciences sociales à l’université de Sonfonia ;

2)- Directeur général adjoint chargé des études : Monsieur Amadou Bah, enseignant à l’ISAG ;

3)- Directeur général chargé de la recherche : Dr Faya Pascal Ifono, précédemment directeur général adjoint de l’Institut supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) ;

4)- Secrétaire général : Monsieur Amadou Kouyaté, enseignant à l’ISAG.

Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC)

1)-Directeur général : Monsieur Bangaly Camara, confirmé ;

2)- Directeur général adjoint chargé des études : Monsieur Mamadi Yaya Cissé, enseignant-chercheur à l’ISIC ;

3)- Directeur général adjoint chargé de la recherche : Dr Sâa Léno, précédemment secrétaire général de l’ISIC ;

4)- Secrétaire général : Monsieur Sory Sow, précédemment directeur de la scolarité à l’Institut de supérieur de formation à distance ;

Institut Supérieur de formation à distance (ISFAD)

1)- Directeur général : Pr Mamadou Saliou Diallo, confirmé ;

2)- Directeur général adjoint chargé des études : Dr Samba Dieng, précédemment enseignant-chercheur de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG);

3)- Directeur général adjoint chargé de la recherche : Dr Faya Doumou Kamano ; précédemment directeur régional de l’ISFAD à Kankan ;

4)- Secrétaire général : Madame Keita Fatoumata Sylla, enseignant-chercheur à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Institut supérieur d’architecture et d’urbanisme

1)- Directeur général : Dr Ciré Diakité, précédemment chef de département de Génie civil à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry ;

2)- Directeur général adjoint chargé des études : Dr Benoit Curtis, confirmé ;

3)- Directeur général adjoint chargé de la recherche : Dr Aboubacar Diallo, enseignant-chercheur à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry ;

4)- Secrétaire général : Dr Marie Rose Bangoura, précédemment secrétaire général de l’Institut supérieur de formation à distance (ISFAD).

Par Marim Bâ

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Guinée : les manifestations reprennent mardi

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a annoncé aujourd’hui la suspension des manifestations jusqu’à mardi prochain.

Cellou Dalein Diallo a fait cette annonce ce vendredi 30 octobre 2020, à l’occasion d’une conférence de presse du collectif des 10 candidats à la présidentielle du 18 octobre dernier.

Cette décision vise, selon lui, à permettre aux parents des victimes des dernières violences de faire leurs deuils, mais aussi à la population de s’approvisionner en denrées alimentaires.

A partir du mardi 3 novembre, l’opposant et ses alliés reprendront les manifestations pour réclamer « sa victoire volé » dit-il.

Contrairement aux résultats de la Ceni qui a déclaré Alpha Condé élu dès le premier tour avec plus de 59 % de voix, Cellou Dalein Diallo s’est autoproclamé vainqueur du scrutin présidentiel.

Au moins 21 personnes ont été tuées selon le gouvernement, une trentaine selon l’opposant, durant ces violences post-électorales.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Il s’agit du naufrage le plus meurtrier en 2020 : au moins 140 migrants périssent au large du Sénégal

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Un bateau transportant environ 200 migrants a fait naufrage, faisant au moins 140 morts. Le drame a eu lieu la semaine dernière au large du Sénégal.

« Au moins 140 personnes se sont noyées après que leur bateau, qui transportait environ 200 personnes, a coulé au large du Sénégal », a annoncé jeudi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans un communiqué, indiquant qu’« il s'agit du naufrage le plus meurtrier en 2020 ».

Sans préciser le nombre de passagers, les autorités sénégalaises avaient annoncé un bilan d'au moins 10 morts, pour une soixantaine de personnes secourues lors de ce naufrage qui a provoqué une forte émotion dans le pays.

« Une explosion du moteur et des fûts de carburant »

Entre le 7 et le 25 octobre, la marine sénégalaise, appuyée par la Guardia Civil espagnole, a intercepté cinq pirogues en partance pour l'Europe, secourant au total 388 personnes, selon le gouvernement, qui fait état de « 28 présumés convoyeurs » interpellés. Une de ces pirogues avait connu une avarie grave, lorsqu'un incendie s'est déclaré à bord le 23 octobre au large de Mbour, à plus de 80 km au sud-est de Dakar, provoqué par « une explosion du moteur et des fûts de carburant à bord », selon le gouvernement.

La version de l'OIM est légèrement différente. Des membres des communautés locales lui ont indiqué que le bateau avait quitté Mbour le 24 octobre, et non le 23, et que c'est au large de Saint-Louis, dernière ville sénégalaise avant la Mauritanie, que l'incendie s'est produit quelques heures plus tard et que le bateau a chaviré. Selon les informations de l'OIM, le bateau avait pour intention de rallier l'archipel espagnol des Canaries, au large du Maroc.

Avec AFP

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

« Les résultats ne correspondent pas à ce qui s’est passé dans les urnes »

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Le collectif des onze candidats à la présidentielle du 18 octobre rejette les résultats du scrutin proclamés par la Ceni, et qui donne le président Alpha Condé,  candidat pour un troisième mandat très contesté, vainqueur avec 59,49% des suffrages contre un peu plus de 33% des voix pour son principal opposant Cellou Dalein Diallo.

Réunis ce jeudi 29 octobre 2020 au siège du Parti de l’action citoyenne par le travail (PACT), les 11 candidats ont invité la Cour constitutionnelle à prendre la mesure de son rôle et de sa responsabilité dans le maintien de la paix et la préservation de la quiétude sociale en Guinée.

« La Cour constitutionnelle est le dernier recours dans ce processus électoral. Il est très important qu’elle prenne la mesure de son rôle et de sa responsabilité dans le maintien de la paix et la préservation de la quiétude sociale », a lancé la présidente du PACT, Makalé Traoré, à la sortie de la rencontre

« Nous attendons sa décision par rapport aux résultats que nous contestons et qui ne correspondent pas à ce qui s’est passé dans les urnes », ajoute-t-elle, précisant qu’ils vont animer une conférence de presse demain vendredi pour alerter la Cour constitutionnelle sur sa  responsabilité à ce  stade du processus électoral, mais aussi dire au peuple de Guinée ce qui s’est passé, dit-elle.

Par Mariam Bâ

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.