Accueil / A LA UNE / Education : désaccord entre Aboubacar Soumah et le gouvernement ?

Education : désaccord entre Aboubacar Soumah et le gouvernement ?

Alors que le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) se prépare à entamer ce mois de mai, des négociations avec le pouvoir sur leur salaire de base qu’il réclame à 8 millions, le leader de ce mouvement syndical, Aboubacar Soumah a mis en garde le gouvernement contre toute tentative d’ingérence dans leurs affaires internes visant à démettre l’actuel bureau.

En effet, Aboubacar Soumah qui évoque une correspondance du ministre, porte-parole du gouvernement,  Damantang Albert Camara, leur signifiant la tenue d’un nouveau congrès du SLECG ce mois d’avril, soupçonne le gouvernement de vouloir créer de nouveau problème interne au sein de leur mouvement syndical, en soutenant des dissidents du groupe dans le but d’empêcher l’ouverture d’un couloir des négociations sur les 8 millions.

Pour lui, pas question de faire un nouveau congrès.

« Si toutefois le gouvernement finance la branche dissidente, nous allons déclencher une grève générale illimitée et nous allons demander le départ du ministre Albert Damantang », a averti Soumah ce mercredi 18 avril 2018, dans l’émission les grandes gueules de la radio Espace FM.

Ce nouveau bras de fer entre ces syndicalistes qui vient d’obtenir 40 %  après plusieurs semaines de grève et le gouvernement intervient alors que le FMI note que les performances économiques de la Guinée sont peu reluisantes cette année, à cause notamment des dépenses trop élevées et des recettes faibles.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.