Connect with us

A LA UNE

EDG sollicite des avis et commentaires du public…

Published

on

Votre publicité ici

EDG sollicite des avis et commentaires du public…

République de Guinée

Ministère de l’Energie et de l’hydraulique (MEH)

Electricité de Guinée (EDG)

Projet de redressement du secteur de l’électricité (PRSE-EDG)

Plan d’action de réinstallation (par) des populations du projet de   construction d’un poste 110/20 KV de Kissosso plateau dans la commune urbaine de Matoto et de 61 postes maçonnes MT/BT dans la commune de Dixinn à Conakry

Sollicitation des avis et commentaires du public sur le rapport du plan d’action de réinstallation (par) des populations

Introduction :

Contexte et justification du projet

Le gouvernement guinéen avec l’appui de la Banque mondiale, a préparé un projet de construction d’un poste de transformation 110/20 kV dans la Commune de Matoto et la construction/réhabilitation de 61 postes maçonnés dans la Commune de Dixinn.

L’objectif principal de ce projet est d’une part, rendre fiable l’alimentation en électricité et réduire les longueurs et les charges des départs aux postes de Matoto et de Ratoma et d’autre part améliorer la qualité des services de fourniture d’électricité.

La première composante de ce projet sera construite à Kissosso. La seconde composante sera réalisée dans différents quartiers de la Commune de Dixinn.

Objectif du PAR

Les objectifs du Plan d’Action de Réinstallation (PAR) sont : (i) minimiser, dans la mesure du possible, la réinstallation involontaire et l’acquisition de terres, en étudiant toutes les alternatives viables dans la conception du projet (ii) s’assurer que les personnes affectées soient consultées effectivement en toute liberté et dans la plus grande transparence et aient l’opportunité de participer à toutes les étapes charnières du processus d’élaboration et de mise en œuvre des activités de réinstallation involontaire et de compensation; (iii) s’assurer que les indemnisations, s’il y a lieu, soient payées aux personnes affectées par le projet (PAP) en adéquation avec les impacts subis, afin de s’assurer qu’aucune personne affectée par le projet ne soit pénalisée; (iv) s’assurer que les PAP, incluant les groupes pauvres et vulnérables, soient assistées dans leurs efforts pour améliorer leurs moyens d’existence.

Disponibilité de la version complète du rapport du PAR :

La version complète du rapport final du PAR  peut être consultée sur les sites: Journal    des Appels d’offres et Offres d’emplois, guineesite.com; guineedirect.org; tictelecomenergie, mosaiqueguinee.com; Guineematin.com, Visionguinee.info, C24news.com, Africaguinee.com, site du gouvernement guinéen, site EDG, radio environnement.

Description du projet:

3.1 Besoins en Électricité à l’origine du Projet:

Certes, EDG produit de l’énergie, mais en quantité insuffisante pour subvenir au besoin de toute la Guinée. Les installations de groupes thermiques comme Kaloum 2,  3, ou 4 à Conakry ne peuvent représenter qu’une solution provisoire. Cette indisponibilité d’électricité crée des disfonctionnements, notamment dans le domaine de l’industrie et des autres entreprises, sources de recettes fiscales de l’Etat. Elle affecte négativement la fourniture des services sociaux de base comme l’éducation et     la santé.

3.2 Solution présentée par EDG:

L’une des solutions proposées par EDG pour résoudre cette insuffisance est la  réalisation d’un poste source électrique 110/20 kV à Kissosso et de 61 postes  maçonnés MT/BT. En effet, un poste source est un poste électrique du réseau de          distribution d’électricité. C’est l’un des derniers éléments entre le client et le réseau électrique. On peut également le désigner sous le terme « poste de transformation HT/MT ». Il est destiné à alimenter des abonnés domestiques ou industriels par une succession de lignes et transformateurs qui abaissent la tension jusqu’à la tension de type MT (typiquement 20 kV).

Avis et commentaire du public :

L’Electricité de Guinée invite le public national et international à consulter le rapport final de du PAR, et à faire part des avis et commentaires au plus tard le 23 mars 2018 à 16 h30 aux contacts suivants:

Monsieur Sékou FOFANA, Environnementaliste du PRSE, Electricité de Guinée

Téléphone: 622 93 50 68;

Email: sekouyarougafofana@yahoo.fr

Monsieur Thierno Madiou DIALLO, Chef Département Communication, Electricité de Guinée

Téléphone: 622 62 20 94;

Email: madioudialloedg@yahoo.fr

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Sénégal: Sonko, principal opposant au pouvoir, arrêté après des incidents à Dakar

Published

on

Votre publicité ici

Le député Ousmane Sonko, principale figure de l'opposition sénégalaise, a été arrêté mercredi à la suite d'incidents survenus sur le trajet du tribunal où il devait être entendu sur des accusations de viols contre lui, ont dit ses avocats à l'AFP.

"Nous sommes en route pour la section de recherches (de la gendarmerie). 0n lui a notifié son arrestation pour troubles à l'ordre public et participation à une manifestation non autorisée", a indiqué à l'AFP Me Cheikh Khouraissy Ba. Un autre conseil de M. Sonko a également rapporté son arrestation.

L'arrestation du parlementaire, chef du parti Pastef et troisième de la présidentielle de 2019, est le dernier épisode d'une affaire qui agite le monde politique sénégalais depuis un mois.

M. Sonko, 46 ans, est visé depuis début février par une plainte pour viols et menaces de mort déposée par une employée d'un salon de beauté dans lequel il allait se faire masser pour, dit-il, soulager ses maux de dos. M. Sonko nie ces accusations et dénonce un complot.

Il était attendu mercredi matin dans le cabinet du juge pour être interrogé, comme l'ont été avant lui différents protagonistes.

Son déplacement en cortège à travers Dakar, placée sous haute surveillance policière, a donné lieu à des tirs de gaz lacrymogènes pour disperser les groupes exaltés l'accompagnant ou se formant sur son passage, et un bras de fer de plusieurs heures entre la délégation et les forces de l'ordre sur son itinéraire, ont constaté les journalistes de l'AFP.

AFP

Continue Reading

A LA UNE

Attractivité des juridictions minières : la Guinée régresse de 23 places en 1 an

Published

on

Votre publicité ici

En un an, la Guinée a chuté de 23 places dans le monde selon le classement de Fraser Institute portant sur l’attractivité des juridictions minières.

Selon le think tank canadien, la Guinée est la 43e juridiction la plus attractive au monde en 2020, alors qu’elle était au 20e rang en 2019. Mais si cette position marque une régression pour le pays qui était à la fois leader continental, et 1er au monde sur le plan du potentiel minier, il faut souligner que le premier producteur africain de bauxite est passé de la 68e à la 44e place mondiale au niveau des politiques minières en vigueur.

Dans son classement annuel évaluant l’attractivité globale des juridictions minières à travers le monde, Fraser Institute prend en effet aussi bien en compte le potentiel minier (60 %) que les réglementations en vigueur (40 %). Or, dans le deuxième domaine, la Guinée a augmenté son score de 33 points, soit la meilleure performance pour un pays africain. Les sondés ont indiqué, apprend-on, une diminution des préoccupations concernant le système juridique, la législation du travail et les accords socio-économiques.

Notons que la Guinée est la 4e juridiction minière la plus attractive en Afrique et la 3e sur le plan des politiques minières, sur 13 pays évalués. Au total, l’organisme a inclus 77 pays dans son classement annuel en 2020 contre 76 un an plus tôt.

Avec Agence Ecofin

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée interdit l’utilisation des véhicules âgés de plus 13 ans

Published

on

Votre publicité ici

L’importation et l’utilisation des véhicules de plus de 13 ans sont désormais interdites en Guinée.

Selon un décret lu mardi soir à la télévision nationale, tout importateur de véhicules d’occasion doit justifier l’existence d’un certificat de contrôle technique avant embarquement à destination de la Guinée.

Tout véhicule d’occasion importé en violation de ces mesures expose son propriétaire et son consignataire au paiement d’une amende administrative égale à la valeur du véhicule, précise le décret, ajoutant qu’outre le paiement de l’amende, le véhicule en cause est détenu ou réexploité aux frais de son consignataire.

Ce décret intervient trois après un autre interdisant l’importation des véhicules âgés de plus de 8 ans en Guinée.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance