Connect with us

A LA UNE

Dossier Air Guinée : une information judiciaire ouverte contre Cellou , Mamadou Sylla et cie

Published

on

Une information judiciaire a été ouverte contre Cellou Dalein Diallo, Mamadou Sylla et d’autres anciens hauts responsables de l’administration, dans le dossier de la vente d’Air Guinée. L’annonce a été faite par le procureur spécial de la Cour de Répression des Infractions Économiques (CRIEF), Aly Touré, ce mardi 15 février 2022.

Les personnes visées par cette enquête sont : Mamadou Cellou Dalein Diallo, à l’époque ministre des transports et des travaux publics ; Cheick Ahmed Camara, ex ministre de l’Economie et des finances (au moment des faits) ;  Ibrahima Camara, Directeur de l’unité de privatisation du ministère de l’économie et des finances ; Mamadou Sylla, opérateur économique.

« Après analyse du rapport d’audit, le parquet a requis l’ouverture d’une information pour les faits de malversation dans la passation des marchés publics, corruption, enrichissement illicite, détournement de deniers publics, recel de biens et complicité », explique le procureur, soulignant que la vente concernait un Boeing 737 DASH 7 et d’importantes pièces de rechanges, le bail de l’immeuble abritant le siège d’Air Guinée, les installations d’Air Guinée à l’aéroport.

Le principal opposant Cellou Dalein Diallo, ainsi que le leader de l’UDG, Mamadou Sylla  se sont toujours montrés sereins sur ce dossier. Ce dernier qui est d’ailleurs l’acheteur de l’avion a plusieurs fois blanchi le leader de l’UFDG. Quant à lui, il soutient que c’est l’Etat qui le doit de l’argent dans cette affaire, alors que la justice pense plutôt le contraire.

Par Alpha Diallo