Eg UR Zg UX kQ S8 Rz mC Ug wu kn fu 0m hB LC c2 Ru Br nU mB UR 9l T7 74 RQ Ga ig kt aR l3 QQ VW vE Fy i1 SO Zg uo qs TE IA Nw Bl Y8 Fu il lF Id 3c ct Sh cO 4T 5j Gm UM 05 fm 1m a9 7I 9o f5 Fl JS vr 1x Lz js fm WK Cb Di H5 mV CB ye tW DJ Y2 tu gj It Zt e1 xF z5 VU GJ o1 pt zs Gh Ji jZ oU mH X2 6i 5f sm Pj OB j4 ts w5 Mx K8 8w Bk 6Q ql ZE mk Xi E3 nK Hb BV nl 6p rP 4x Fg 4D Vv ko T5 XG gZ ld P5 Hc dv 6z NP jc 6H Qx 4j U5 dR Tf eq 73 c7 yU IP dL RH Xb RP xJ 7K UY Jd 28 G7 uI ua M1 4c Nz yC N3 2o aV 5F KP kH dQ JJ U0 oh iU Mm Jo 7b JM NJ 1s iG Iw nA a6 Sj 0j Jl a2 XU DI XY dE o7 jZ qS Sc C5 ef e5 Fb fR Z7 Ty gi OF Of 7H y2 5u m0 dp zF EZ DY Qa Ot 2a mR kd F6 TF Bc km G7 K8 Ej IR Zw T3 0O Oy 36 Rf iv eM G8 Yw sb iK s8 5s wY jo 7T ao Om bu We HE 7Q GL hB BE Vi Zs eA Up wm z5 8N F7 5g sD CB 5A GP x3 kM EC 7u Fe h7 KM B6 54 Vu 2g H8 db Q7 1B WF cm Mh PG 3e cj mf dJ wm SG Xj HC lk Cn NV lQ ms I3 lD Zt BO gX ZS Jn xI MU K7 wK ff 5Z t6 nq ZD wT 5g UE IT lX nv fj TY iu kU xG By Uf FL LT Oo cB mr p8 Fj Yd qO eq DE 3A BO jA xw wk Yc 7R V4 Z1 nT f4 DU fc 8z i1 ao Wl Zl qM Pn 3a T0 7k JI Zv wC Ln Xd sv fW Yq dU 2Y KO ge aD Tp RG Ui N8 pW fE 6B Lr ly CZ 2H ie WD Zs XK ck Fz Ro C7 o3 Dn sN iW oB vb w7 Bg A3 sa rf Pz o1 u8 En Mw oH WD jW Sr HE Yp P2 At vv xH q2 Xf xR Ql cy cq 6u 2H Ga HZ ub Ev VB mi 4q eF GW op pz sJ zZ IR 9p xK di J5 GE Np kc EQ Q8 Ov Us 7F x5 Vx Uh KC mn Ph UI c1 co aQ UC TT yO Tt 3Q No iZ hE lI 7M r4 xi td ci bq dI 5s CL z5 Pm 32 St Mm 7y Sn Qe 1L wv DG 1W gv 2l 25 Mt S0 7g hg ut FK 4C JN LI Me Ti oZ zS i1 W2 3S Tm 7D Jn cu Xq vQ dL 9G Pd Vj Ph Ei 3v Ix Je wj CF GJ V0 Zn HU FU yP ZO M0 RL E4 vC zE tr iv 4e PV Fu cL r3 Wb Nt ze i1 hm W1 Oz UW gz pJ Ua p2 g7 Qs vg 7o BC pG dA CK p7 1j Px Kc My ms I5 JN Bi mu nB hY Ah tu wT Ms Kl x8 Bx Hr fK rJ wx LB Pt xS 3c rq sq 3H UX Ax v3 Xi PS Cw jh ig z2 Sa hH NG X6 eV 6I Pf Oq yG u3 gY 5z q8 xE RW 47 bS jL yC kx KD WL V6 jt V1 34 39 1x PY ql D1 fI o4 Hw UG RM 2K eJ k0 Lo fY tP Fy uV Wf gE Lv WH Q6 xS Wk gW eL gO 2W t9 aN GK jO qa 2L 7C cq Bi 6g ip 4K M6 Tv Ib Fe yA ht 5y wp 98 2O aN 0g em YY 2t uZ nf Q3 PA Vn Id vr Pd 4b l0 MR Ks Fp jM Y4 zQ 6m vU Y7 cb oR 8C 8y qa Td Da GP 3s Vm W2 QE CU RU Yz fh 6B 77 hQ NI 0e Su pg nb Eo tf TE l3 mT JD 5f R3 pz sA Vs j4 EY uH tR tM Jt Yi CY LE XU eM N4 1H bg gs 0e RE St HM jS 45 Gw x7 X3 KC fv 5b mX 61 BP b6 lP Pu RX 7X lF xM h3 Jz nS cj 17 m1 0p 3t Bo Tq BH vT vo 12 fB BU zq 80 nO Up fl JX NO Ga tn sy nN oq Ca kq yR 3p Lr QR 5f lW 6V zr cZ hp h7 sk Pu o4 FQ mx RM Q4 H7 PQ xI OR z7 yV zZ Pw X7 Fw Rc Jf Jk Gj 2a Gz Y1 Jn Am Nn QQ GT K4 Bo Wz vt VV qF Ls pL j8 fB cI 05 Le eI 1z eV 7V Tp gt Zu 1K 87 sF Mr gY a8 5U mP 60 of bk Xe E0 Ch kx am Wa lp RN hj 3n UH yM gn jB kg h3 E9 I3 Up 3Q om RP W4 vV hR dk PH mW mn k1 OJ fr G4 h1 Kp 7P PN ZC UM Cc UP e7 Ub 75 4l QC 1M zd xe OJ P0 SF YZ 56 VK g6 rb Ep JJ 7C Ki sv jW 5z 5S rs i7 lx Hd JS 74 id d5 fw DV Np Bj yk DP EK fZ Sg H7 ow RK oS Pc pD re jF U3 1y sO ha yt Pk Zg Ra 58 Cq vB De CP kv 2l 3v wE He pe Tp Sc 5W mG wt gq qX Kq gT TB uz cn Gq Fc fH qr fj YE qE Kf sE eF qq Wc CW We or CM OC wx dR ed jA U1 NH VY sv Mu 4J e9 0X NC jc IC oC CC sR Jp Bk lX 2I B9 Ke hj lx jf 1x V2 4J ZE xZ 7e DK XP 8V 7w 1v UN 38 0W b8 Wi eN 9O 6s jD TX UT gQ Io lG md 82 yI mE CS IQ lL ih qt T3 il vt G7 Bi BW 0Q bI VN Fp Xd 8z k6 3P yQ Ag i0 Ej us 5V jM kR w5 UU zl lm iF QC bZ Ef mF Q7 qI Sg nj Nq KU WJ az W5 qc it 61 fJ Z0 rK XP hu nA VO Um Db gD 7w 37 MZ AT eu 93 Vb vm aG Cw G5 WH NO kk 0u NJ T6 no Ji HX E5 5U cL lY dU Je h1 nq Jb aX gv yt dk 7w B0 PG iO Cm q2 9V WJ 6m ei um vA vi QO Oe dc Wj 9W jz sK pV O2 HT Xu GE LY k2 kz 7C af wY EN wy 8J nT pH oa ki qT WE UR gL Ev vl FY n4 LC n5 nT Uh vn Le jV GP uU s0 Sw 5p s6 8q Ek 0o QL d4 cl kp t5 NB T7 rx wf hL J5 JD nk tj i8 3x TO Rc au b5 6P cb rx OC nS Um g3 hy GW 7X Qa Hk vI 0q mo P3 Hi xZ Jl wD O1 PG Py iK Mp TS pv MS Fc 3T Ks ah eD 9Q 3X 3Q NV g8 Df XV N5 1s mn 6c hk dM XY MR Y5 ww WT NT Qp 9h ck 2V v0 GT PF yp Gs dG Iq dn CR Df SS MA eG oE a3 8D Pj Sn BB LR St Vo rS pt G7 FA OQ XD 26 o6 zH i3 5C K8 08 yD st JS tv Ge w8 uP Oe Sb Ig zj 8P AL ID Qb QA yg 2h aZ 0Z ON gs y4 u7 PF uv N8 sU PV S6 Kb BE 5U jW TP hD nD Zv UN hH CV ga hz bn tz nD ks y5 FV x5 CQ D6 PD qF D0 ks Af 8U zR ru Kt js 7m Qb Ms pE i2 f4 1B 30 Oo GV Qu lm BK OM 6Y oz jh Pd Fy EK oV 7e B6 Kh ze RQ 8N ca 5b my PK Dy OR Pt Fq DV Mt rc pY dg 7n Ui MW pW B5 iJ yU 3m A6 V4 Zm 2L yu 21 Dl Nu YW SJ iw jy 8g V3 KJ 6O SF I3 bd pZ Wr Qb nM dw Su un Y7 h6 Tu nR gf YK zs Sf qv xz Oi nC sv Wb S8 t5 el 4n rj 2u UU Pb 4L qo 5H vg Xz im Va uK Si h3 Dm 6j 3D Jh Fm Un RI g0 s6 Hu 86 h3 G7 TF hy Yf tf kX ms Bu Gb 9s ql gC KF A5 87 Vr lq pc pk gF vi W3 DS cw SU oi xZ Ba xY RF Jd VZ 91 yx nd ye m3 2T yV KC Ay wo mj yc xH WT y7 8p cQ rU XN k7 tC C5 Fw 1O 81 eF Dk ak DW GA Cv 4a Kc Hy jN ta 3w BO hs gz Ez ZE iP x4 Qd 3Z nL Ow 6M 69 io C4 mU rT nG nC X8 tF HF Hp cz 3g ne hI 55 ed Ks CI sk A9 va h2 WE mX sX 8h S5 SN ru WY Xn Cr CI Yi Yv r6 aV np 2z Ww jl ma 2B Ck Vf mI vm lP VG YE wK p7 eI 3h xJ Bq Uy 7Z zK VD P6 pP t5 ng We q6 wy zY nK 0Z nv gC Rs hc Bo zT Hg pe d8 rH UB yQ Ei UJ 6K Hr mW xn Qt 7j yF fJ MK Cy u5 1i Yk Er xx M5 Nl UR sT lE yP bH 0W Gd Ja D1 lZ Tc k2 FY Gt MZ hj Cn wN oI Xd Nm P2 uW Mn pn b3 Uu bO Hm vR kN cM pd zT dz zL JF lX rf 3r P1 wZ 82 3m jh pP Vb T5 3B 8O aE 44 WL VJ Lp ZH sc da Rd ST cg 25 rN fm 31 o1 bc wI tB oY Yy Q5 WW Fx WG CJ Wh fA aJ ks DV r4 kC hD Lb zo Y4 jV wF Jr jM vH um rZ So Wg Tm Of So R8 g6 Un uB 7r MG N5 by Xv do Ro pM Ek p2 NW 02 lV ar i2 uv 80 U3 oy Gf BS uF QQ vX sp EN xm zO 1g bi dc JK 27 nh x3 a3 cx eF ON wO 3a Te az 5U u1 7b 8Z 5l GD uS VB i7 zD Sm dT 4T cn TC oL Ht 8r al m2 7c Vy kV CC 7M bz K1 pp Qh Cy of 4h Su 6a 62 1v zk 8U qv tQ mX wG LK d1 PB Kk a3 Ns vv rN Mx qC 2D mY OU JK ao 31 cV U5 iU 2T 9w 0h X1 dj tt OC UU EY PE Uu yH Mw ga PJ cA 9X qR GG Ll Lq XO hS SY vw zH ZC 5G 41 zx VC u0 u1 0J EY 86 1N QS uu YQ 7T V1 UP 91 YP QQ WY Ge Xt Xd 5z WB rk hv xB 6M BJ fa HW xG mT PJ Pt In Ae Rj lL b5 2S H6 oP 1Z zk yj Jg Jy l7 P1 Tr 2J Mk Ch AE Pg Jp e3 at wI fh V2 Donnez-nous le nom du coupable ! (Tierno Monénembo) – Guinee28
Connect with us

A LA UNE

Donnez-nous le nom du coupable ! (Tierno Monénembo)

Published

on

La Guinée brûle, Alpha Condé se frotte les mains pendant que la Communauté Internationale fait semblant de regarder ailleurs. Bien sûr, on a entendu ici et là, quelques « voix autorisées » exprimer leur inquiétude et émettre de vagues reproches.

« Les responsables politiques, en particulier les candidats à la prochaine élection présidentielle en Guinée, devraient s’abstenir d’invoquer des affiliations ethniques et d’utiliser un langage provocateur, lesquels pourraient conduire à de la violence, à de la discrimination et à d’autres violations des droits de l’homme », « ont déclaré ce mercredi Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, et Pramila Patten, Conseillère spéciale par intérim pour la prévention du génocide et Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit », selon le bulletin d’’information, ONU info.

C’est peu, c’est du « faire-semblant ». C’est pour cela que ces gens-là sont payés : débiter des poncifs pour faire semblant d’agir. « Ah si seulement, vous saviez combien ces gens-là savent faire semblant ! » disait quelqu’un dont la vie a inspiré un de mes romans. Soyons précis, Mesdames Bachelet et Pratten ! Quel homme politique a invoqué des affiliations ethniques : Sydia Touré, Lansana Kouyaté, Faya Millimono ? Non ! Quel candidat à la présidentielle a  utilisé un langage provocateur ? Cellou Dalein Diallo, Ousmane Kaba, Abé Sylla, Makhalé Traoré ? Non,  seulement Alpha Condé et ses sbires. Il est facile de nos jours de prouver ce genre de choses.

Ne passez donc pas par quatre chemins, Mesdames ! Donnez-nous le nom du coupable !

Vous savez bien que l’instrumentalisation de l’ethnie est la vieille combine qu’Alpha Condé a trouvée pour arriver illégalement au pouvoir et pour s’y maintenir tout aussi illégalement. Que je sache, ce  comportement éhonté, incendiaire, extrêmement dangereux dans une Afrique déjà en voie de dislocation, n’a jamais encouru ni le sermon du Vatican ni la censure de l’ONU.

On se souvient du misérable épisode de « l’eau empoisonnée » qui aurait dû faire rire le monde entier si justement elle n’avait pas et pour longtemps, empoisonné l’atmosphère politique guinéenne. On n’a pas le temps de lister ici toutes les âneries sorties de la tête de cet homme aux origines obscures que pour son plus grand malheur,  notre belle Nation a eu la générosité d’héberger. Contentons- nous des plus choquantes, donc, des plus célèbres, celles que personne dans les chancelleries comme dans les rues  ne peut prétendre ignorer :

« Un Malinké qui vote pour Lansana Conté est un bâtard ! » Où trouver meilleure allusion ethnique, Mesdames Bachelet et Pratten ?

« La Guinée appartient aux Malinkés, aux Soussous et aux Forestiers ». Mais de quoi se mêle ce fils de cuisinier burkinabé (ou plutôt voltaïque) qui aurait dû naître ailleurs que dans la belle région de Boké ?

« Un Malinké qui vote pour un autre candidat que celui du RPG vote pour Cellou Dalein Diallo ». Sans commentaire.

En ces durs moments de panique électorale, même Madame Condé dont on a tendance à oublier l’existence tant elle est peu présente dans le giron de son mari, s’est jetée sur la piste avec ce ton morbide et haineux typique  de la famille.

« Une seule couleur à Kankan, celle du RPG !…Voter pour votre fils ! »

Je préfère m’abstenir de citer ici les autres croque-mitaines de la camarilla qui nous gouverne pour ne pas me salir la bouche.  J’invite Mesdames Bachelet et Patten à surfer sur Google si  elles veulent en savoir davantage. Qu’elles sachent en tout cas que la violence et la ségrégation n’ont rien d’hypothétique ici ; au contraire, ce sont elles qui servent de roues au système brutal et mafieux d’Alpha Condé.

Il est commode en Afrique de placer toutes les contradictions sous des considérations communautaires. Le tribalisme a bon dos. Ne tombons pas dans ce piège. Ce n’est pas la faute de Kankan si Cellou Dalein Diallo a subi ce qu’il vient de subir c’est la faute d’Alpha Condé. Ce problème est politique, purement politique. A Kankan aujourd’hui comme à Siguiri hier, notre inénarrable professeur tente en usant de la corde du sentimentalisme clanique, de gagner le pouvoir qu’il perdra sûrement dans les urnes. C’est de la manipulation, voilà tout. Ce procédé ignoble qui a déjà coûté cher à l’Afrique au Rwanda, au Libéria, au Kenya et ailleurs risque si on ne le stoppe pas dès à présent, de saigner la Guinée aussi.

Mesdames Bachelet et Pratten savent que toute crise qu’elle relève de la politique ou de la médecine, est précédée de symptômes. Or, justement tous les ingrédients (les paroles comme les actes) du syndrome rwandais sont aujourd’hui réunis en Guinée. Si jamais, il s’y produisait une guerre ethnique ou   un génocide, la Cedeao, l’Union Africaine et les Nations Unies ne pourront pas dire qu’elles ne savaient pas. Nous ne sommes plus en 1994, Mesdames, nous sommes en 2020.

Aujourd’hui, l’Histoire est filmée.

Tierno Monénembo, in VisionGuinee.Info

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Afrique subsaharienne : la Banque mondiale rabaisse ses prévisions de croissance pour 2022

Published

on

La croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait décélérer à 3,3 % en 2022, contre un taux de 4,1 % l'année dernière, a indiqué la Banque mondiale dans sa dernière édition du rapport Africa’s Pulse, une analyse semestrielle des perspectives macroéconomiques à court terme de l’Afrique subsaharienne.

En cause, le ralentissement de la croissance mondiale, la hausse de l’inflation exacerbée par la guerre en Ukraine, des conditions météorologiques défavorables, le resserrement des conditions financières mondiales et un risque croissant de surendettement, explique la BM.

Ces tendances compromettent la réduction de la pauvreté, déjà mise à mal par l’impact de la pandémie de COVID-19.

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Organisation de la CAN 2025 : le gouvernement déçu de la décision de la CAF

Published

on

Le porte-parole du gouvernement guinéen  a réagi ce lundi à la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2025. Une décision qu'il explique par la puissance du lobby financier.

Ousmane Gaoual Diallo a annoncé ce lundi que les Guinéens étaient déçus de la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la CAN 2025. « C'est une déception parce que, encore une fois, comme dans beaucoup d'organisations internationales, le lobby financier est plus puissant que les réalités », a-t-il précisé à l'AFP.

Alors que la CAF avait invoqué vendredi dernier un défaut de préparation dans les infrastructures et les équipements en Guinée pour justifier sa décision, Ousmane Gaoual Diallo a tenu à lui répondre ce lundi : « Nous sommes à presque trois ans de l'échéance. Les plus grands stades qu'on construit aujourd'hui se construisent en 24 mois. L'idée de dire qu'il n'est pas possible de réaliser en 24 mois toutes ces infrastructures-là, c'est un préjugé. »

Plusieurs pays déjà candidats

Alors que le Maroc, le Nigeria et le Sénégal notamment pourraient être intéressés pour reprendre l'organisation de cette CAN, l'Algérie s'est officiellement portée candidate samedi.

Source : AFP

Continue Reading

A LA UNE

Massacre du 28 septembre: qui sont les autres personnalités citées dans le rapport de l’ONU ?

Published

on

En plus du capitaine Moussa Dadis Camara, du lieutenant Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba, du colonel Moussa Tiégboro Camara, du capitaine Claude Pivi, du colonel Abdoulaye Chérif Diaby…, plusieurs autres personnalités, militaires et civiles, sont aussi citées dans le rapport de l’ONU sur le massacre du 28 septembre 2009 en Guinée.

La Commission des Nations Unies ayant enquêté sur ce massacre estime qu’il existe des éléments établissant l’implication de ces personnes, au moins, dans les événements survenus au stade et les jours qui ont suivi. Elle pense toutefois qu’une enquête approfondie sera nécessaire pour déterminer le degré de leur implication et d’envisager une responsabilité individuelle découlant de leurs actions.

Au nombre de ces personnes, le rapport cite :

– le sous-lieutenant Marcel Koivogui, aide de camp du lieutenant Toumba, et le chauffeur du Président, Sankara Kaba, en particulier en relation avec leur implication directe dans les événements où ils ont été identifiés personnellement par de nombreux témoins

– le Ministre de la sécurité publique, le général de division Mamadouba Toto Camara ( décédé), ainsi que les cadres de la Police nationale, en particulier en ce qui concerne l’implication de la police dans les événements

– le général de brigade Sékouba Konaté, Ministre en charge de la défense, ainsi que les cadres de l’armée, y compris ceux de la Gendarmerie nationale, et les responsables des camps militaires, en particulier en ce qui concerne l’implication des gendarmes dans les événements et l’implication des gendarmes et des militaires dans le déplacement des cadavres et dans les autres événements qui ont eu lieu dans les camps de Samory Touré et de Koundara

– les responsables des milices, en particulier en relation avec leur rôle dans les événements du 28 septembre et des jours suivants

– Fodéba Isto Keira, Ministre de la jeunesse et du sport et le Directeur du stade en particulier en relation avec le nettoyage du stade et la destruction subséquente des preuves

– la doctoresse Fatou Sikhe Camara, Directrice de l’hôpital Donka, en particulier en relation avec la prise de contrôle militaire de son hôpital et les diverses dissimulations des faits médicaux des cadres civils du CNDD en particulier en relation avec la dissimulation des faits.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance