Accueil / Politique / Divorce entre l’UFDG et l’UFR : Sidya Touré ne regrette rien

Divorce entre l’UFDG et l’UFR : Sidya Touré ne regrette rien

A moins de trois mois de l’élection présidentielle prévue le 11 octobre 2015, le mariage entre l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée) et l’UFR (union des forces républicaines) est plus que jamais consommé.

La rupture entre Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, les deux principaux leaders de l’opposition guinéenne qui s’étaient alliés contre le président Alpha Condé en 2010 est totale.

Invité de rfi ce vendredi 24 juillet 2015, monsieur Touré qui est à Paris en ce moment a réaffirmé qu’il « reprend » sa liberté vis-à-vis du chef de fil de l’opposition.

« Je reprends ma liberté »a déclaré Sidya Touré. Pour lui, il n’y avait pas d’alliance permanente donc nous n’avons basculé nulle part, nous sommes restés nous-mêmes comme nous l’étions en 2010. » Dit-il

Car, « Au niveau du leadership, nous n’avons pas pu obtenir de stratégie commune donc je pense qu’il est naturel que les partis reprennent leur indépendance ». A t-il expliqué

Cette nouvelle sortie médiatique du leader de l’UFR, intervient alors que l’UFDG tient son congrès national, au palais du peuple, devant plusieurs leaders de l’opposition. Un congrès, au cour duquel, Cellou Dalein Diallo n’a pas manqué de saluer le dévouement de ses pairs de l’opposition dont Sidya Touré pour une alternance en 2015. Même si la participation de l’opposition au scrutin présidentiel reste incertaine

Toute fois monsieur Touré a précisé qu’ « aucun rapprochement avec Alpha Condé n’est prévu » dans son programme. « Ce que nous souhaitons, bien au contraire, c’est le battre. » a-t-il précisé dans un entretien avec jeune Afrique

 

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.