Connect with us

Politique

DISCOURS DU MINISTRE DE L’UNITE NATIONALE ET DE LA CITOYENNETE A L’OCCASION DU LANCEMENT DE LA SEMAINE NATIONALE DE LA CITOYENNETE ET DE LA PAIX

Published

on

Votre publicité ici

« Cher(e)s compatriotes,

Notre pays fêtera demain la première édition de la semaine nationale de la Citoyenneté et de la paix. Cette initiative est le fruit d’un constat clair mais douloureux: nous vivons en Guinée un manque criard de culture citoyenne et de civisme démocratique.

Et pourtant, chaque Guinéen doit demeurer convaincu de l’importance fondamentale du civisme démocratique pour l’avenir  de notre pays.

C’est pourquoi Monsieur le Président de la République a choisi comme thème pour cette première édition de la première Semaine nationale de la Citoyenneté et de la paix : «Citoyenneté et civisme pour  la Paix, la Démocratie et le Développement»

Cette thématique nous permettra ensemble d’aborder les socles fondamentaux de tous les problèmes nationaux. Car il n’y a pas de paix sans citoyenneté véritable, et par conséquent sans égalité de droits, sans libertés et sans  devoirs.

Il n’y a pas de paix sans société civile, qui exige des individus et des groupes d’avoir des comportements responsables et conforment aux lois et aux règles sociales justes et dignes.

Il n’y a pas de démocratie sans citoyens responsables et libres, qui donnent tout son sens à toutes nos institutions et à toute leur légitimité. Il n’y a pas non plus de développement sans État effectif, lequel État ne saurait exister sans citoyens véritables.

C’est pourquoi, cette première édition a décidé de choisir comme thématique : « Citoyenneté et civisme pour  la Paix, la Démocratie et le Développement»

Au cours de cette première édition, de cette première semaine, de nombreuses activités d’éducation, de sensibilisation, de promotion auront lieu sur l’ensemble du territoire national.

Demain mardi, 1er novembre, auront lieu  dans les 33 préfectures du pays et à Conakry, des lancements de la première édition de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix.

Au cours de cette ouverture officielle, l’ensemble des guinéens sont invités à observer à partir de midi pile (12 h 00), une minute de silence à la mémoire de tous ceux qui se sont battus pour la liberté, l’indépendance et la démocratie dans notre pays. Mais aussi pour la mémoire de toutes les victimes de violences politiques dans notre pays. L’ensemble des guinéens sont aussi invités à chanter, à entonner l’hymne national pour nous rappeler que nous devons aussi à la Nation ce qu’elle nous a offert en nous donnant la terre de Guinée.

Demain, il est important de souligner que dans les 33 préfectures, les 33 préfets de la République liront le même discours fondé sur le principe d’égalité, les principes républicains, les principes démocratiques et les principes de justice pour une citoyenneté égalitaire, juste et responsable.

Le mercredi 2 novembre, auront lieu sur l’ensemble du territoire national des conférences-débat, des activités éducatives en faveur de la promotion de la culture du civisme, et de la culture de la citoyenneté. Mais aussi de celle de la tolérance pour la consolidation de l’idée de paix dans notre pays.

A Conakry, des conférences auront lieu dans les établissements scolaires,  collèges et lycées, les universités, les centres de conférences, idem dans les villes de l’intérieur pour faire comprendre à nos concitoyens quelles sont les règles fondamentales de l’idée de citoyenneté et de civisme, en termes de droits et de libertés. Mais aussi en termes de devoirs et d’obligations.

Le Jeudi 3 Novembre, troisième journée de la Semaine nationale, nous invitions l’ensemble de nos concitoyens en Guinée et à l’Etranger, à poser des actes citoyens, des actes qui nous permettront de consolider la paix dans notre pays, des actes qui nous permettront de consolider le fonctionnement démocratique de notre pays, mais aussi des actes qui nous permettront de renforcer le processus de développement. Pour cela, chaque citoyen guinéen est invité à poser un acte  de son libre choix, un acte qui participe à la construction de la Nation dans notre pays.

Vendredi 4 Novembre, il y aura une synchronisation sur l’ensemble des radios privées et publiques de notre pays, pour faire passer des messages de civisme et de culture citoyenne, mais aussi une culture de tolérance dans notre pays.

Vendredi toujours, les responsables religieux musulmans sont invités à prêcher la culture du civisme dans les lieux de culte, mais aussi à prier, même si les prières ne suffisent pas, mais elles peuvent contribuer à nous donner des forces nécessaires pour assumer nos responsabilités de citoyen vis-à-vis de notre Nation.

Samedi 5 Novembre, cinquième journée de la semaine nationale, première journée d’immersion…Cette journée, nous invitons l’ensemble de nos concitoyens à sortir, dehors, dans les quartiers, dans les administrations, dans les marchés,  dans les entreprises privées, dans les stades, dans les cafés, dans les restaurants, bref partout où il y a vie, pour poser des actes de civisme, de nettoyage, planter des arbres…Mais aussi surtout , sensibiliser notre jeunesse, nos frères, nos soeurs, nos mères, nos enfants, non seulement sur les valeurs du civisme,  mais aussi sur l’importance du civisme dans  notre processus de consolidation de la paix, de la démocratie et du développement.

Dimanche 6 Novembre, deuxième journée d’immersion, toujours les mêmes activités de promotion, de sensibilisation à l’endroit de toutes les couches socio-professionnelles de notre pays pour faire comprendre la culture du civisme.

Lundi 7 Novembre, journée de clôture de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix en Guinée, sous la Présidence de Monsieur le Président de la République, Pr Alpha CONDE.

Vive la Citoyenneté

Vive le civisme pour que vive une Guinée citoyenne, égalitaire, juste, libre et responsable.

Cela ne dépendra que de nous, et de chacun d’entre nous pour faire émerger une nouvelle Guinée."

Le Ministre

Khalifa Gassama DIABY

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Bruxelles : Cellou Dalein Diallo plaide pour un soutien de l’UE à la transition

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) séjourne depuis quelques jours à Bruxelles, en Belgique.

Cellou Dalein Diallo a saisi cette opportunité pour échanger avec Bernard Quentin, Directeur Afrique et Directeur général adjoint du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) assisté de son collaborateur Roberto Olmi et de Madame Marie Shand, Responsable de la coopération internationale de la Commission européenne.  Echange au cours de laquelle, il a plaidé pour un soutien appuyé de l’Union européenne en faveur de la transition guinéenne. Transition entamée depuis le 05 septembre, jour de la chute d’Alpha Condé, renversé par un coup d’Etat militaire mené par le colonel Mamady Doumbouya.

« J’ai saisi cette opportunité pour expliquer que l’ordre constitutionnel était déjà rompu en Guinée depuis le double scrutin du 22 mars et le hold-up électoral du 18 octobre 2020. C’est pourquoi j’ai défendu que l’intervention de l’armée doit être considérée comme un premier pas vers le retour à l’ordre constitutionnel avant de plaider plutôt pour un renforcement de la coopération avec la Guinée et surtout un soutien appuyé de l’UE à la transition ».

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Nomination partielle du gouvernement de la transition en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Près de deux mois après la prise du pouvoir par l’armée, les membres du gouvernement  commencent à tomber à compte-goutte.

Ce jeudi 21 octobre, sur « proposition » du premier ministre Mohamed Beavogui, le président de la transition le colonel Mamady Doumoubya a procédé à la nomination de trois ministres et un secrétaire général du gouvernement avec rang de ministre.

Il s’agit du général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara, alias Idi Amin, précédemment ambassadeur de Guinée à Cuba, qui devient ministre délégué à la présidence chargé de la Défense nationale. Egalement, le général à la retraite Bachir Diallo, précédemment attaché de défense à l’Ambassade de Guinée en Algérie, est nommé ministre de la Sécurité et de la protection civile. Mme Louopou Lamah, précédemment directrice nationale du commerce extérieure et de la compétitivité, prend pour sa part la tête du ministère de l’Environnement et du développement durable. Enfin, Abdourahmane Siké Camara, précédemment conseiller principal du ministre secrétaire général du gouvernement, devient le Secrétaire général du gouvernement avec rang de ministre.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Le nouveau Directeur de la Douane serait-il un promoteur du troisième mandat ?

Published

on

Votre publicité ici

La promesse du chef de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, de ne pas procéder à un recyclage serait-elle un leurre ?  Oui, à y observer de prêt ses récentes nominations, dont celle d’hier à la tête de la Douane.

En effet, Selon nos confrères de Fim Fm, le nouveau successeur du Général Toumany Sangaré serait bien un promoteur de la présidence à vie en Guinée. Le colonel Moussa Camara jusque-là directeur de l’informatique et des statistiques, puisqu’il s’agit de lui, serait l’un des partisans du troisième mandat d’Alpha Condé, l’ex président renversé par un coup d’Etat, le 05 septembre.

A en croire à nos confrères, le nouveau Directeur de la Douane aurait  battu campagne l’année dernière en faveur du changement meurtrier de la constitution, ayant conduit le pays dans la dérive et l’impasse jusqu’au 05 septembre dernier, jour de la chute d’Alpha Condé.

Ce n’est pas la première fois que le chef de la junte  procède à des nominations polémiques. La semaine dernière, il avait aussi nommé plusieurs généraux proches d’Alpha Condé qu’il a mis pourtant à la retraite, au Conseil supérieur de la défense.

Face à cette situation, une dizaine d’organisation de la société civile a invité le président de la transition à respecter son engagement. Mais visiblement,  a cette allure la promesse semble  plutôt engager ceux qui la croit et non celui qui l’a tenu.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance