Connect with us

A LA UNE

Diplomatie : plus de 30 ambassadeurs rappelés par la junte guinéenne

Published

on

Le président de la Transition a décidé de rappeler 34 ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires de la République de Guinée.

Dans un décret lu à cet effet jeudi soir 3 février à la télévision nationale, le colonel Mamady Doumbouya a instruit le ministre des affaires étrangères à veiller à ce que les chargés d’affaires des missions diplomatiques concernées assurent l’intérim en attendant la nomination de leurs successeurs.

Ci-dessous la liste des ambassadeurs rappelés :

1- Elhadj Abdoulaye Doré, ambassadeur près la République du Libéria ;

2- Abdourahmane Sinkoun Camara, ambassadeur près la République de Côte d’Ivoire ;

3- Aboubacar Dione, ambassadeur près le Royaume du Maroc ;

4- Aboubacar Sidiki Camara, ambassadeur près la République de Cuba, appelé à d’autres fonctions ;

5- Alexandre Cécé Loua, ambassadeur près le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ;

6- Alhassane Barry, ambassadeur près la République algérienne démocratique et populaire ;

7- Aly Diane, ambassadeur, représentant permanent près les Nations Unies à New York ;

8- Amara Camara, ambassadeur extraordinaire près la République française ;

9- Aminata Kobélé Keïta, ambassadeur près la République du Sénégal ;

10- Arafan Kaba, ambassadeur, représentant permanent près la confédération élvétique et l’office de Nations unies à Genève ;

11- Daouda Bangoura, ambassadeur près la République de Turquie ;

12- Bangaly Diakhaby, ambassadeur près la République islamique d’Iran ;

13- Édouard Théa, ambassadeur près la République d’Angola ;

14- Fatoumata Baldé, ambassadeur près de l’Inde ;

15- Fodé Keïta, ambassadeur près la République du Mali ;

16- Gaoussou Touré, ambassadeur près la République fédérale démocratique d’Ethiopie et l’Union africaine ;

17- Hawa Diakité, ambassadeur près la République d’Afrique du Sud ;

18- Kabinet Condé, ambassadeur près la République fédérative du Brésil ;

19- Kerfalla Yansané, ambassadeur près les États-Unis d’Amérique ;

20- Lancinet Any Touré, ambassadeur près l’État du Qatar ;

21- Mandjou Kaké, ambassadeur près la fédération de Russie ;

22- Mohamed Lamine Condé, ambassadeur près la fédération de Malaisie ;

23- Mohamed Chérif Diallo, ambassadeur près la République italienne et autres organisations internationales ;

24- Mohamed Chérif Nabaniou, ambassadeur près le Royaume d’Arabie Saoudite ;

25- Olga Siradine, ambassadeur près la République du Ghana ;

26- Ousmane Camara, ambassadeur près la République de Guinée-Bissau ;

27- Ousmane Sylla, ambassadeur près l’Union européenne et les pays du Benelux ;

28- Saramady Touré, ambassadeur près la République populaire de Chine ;

29- Saïkhou Atté Doumbouya, ambassadeur près la République de Guinée équatoriale ;

30- Sinkoun Cissoko, ambassadeur près le Japon ;

31- Siradiou Diallo, ambassadeur près la République fédérale d’Allemagne ;

32- Soriba Camara, ambassadeur près la République arabe d’Égypte ;

33- Thierno Ousmane Diallo, ambassadeur près le Royaume d’Espagne ;

34- Tidiane Condé, ambassadeur près la République de Sierra Leonne.

Guinee28

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Mauritanie : des guinéens arrêtés pour tentative d’entrer illégale à Nouakchott

Published

on

Une dizaine des ressortissants guinéens auraient été arrêtés dans la matinée de ce vendredi 24 juin 2022, au kilomètre 100 sur la route Rosso Nouakchott, alors qu’ils tentaient d’entrer illégalement dans la capitale.   

Selon Sahara Medias qui donne l’information, c’est un chauffeur d’une citerne appartenant à l’une des sociétés de lait qui tentait de faire passer ces migrants, dont des femmes et des enfants.

Ils seraient détenus dans un poste de la gendarmerie mauritanienne.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Politique : Bah Oury divorce avec la CORED de Mamadou Sylla

Published

on

Le divorce est consommé entre l’UDRG et la Convergence pour la renaissance démocratique en Guinée (CORED) dirigée par Mamadou Sylla.

Dans un tweet, le président de ce parti, Bah Oury, demande aux responsables de la coalition politique à laquelle il appartenait jusque-là d’acter la fin de leur collaboration peu après la sortie médiatique de Mamadou Sylla, président de la CORED.

« L’UDRG prend acte des propos de El hadj Mamadou Sylla de l’UDG et Président de la CORED sur les ondes de la radio FIM FM ce matin dans l’émission Mirador. En conséquence nous proposons aux instances de l’UDRG de valider la fin de notre implication au sein de cette coalition ».  Un peu plutôt dans la matinée, Mamadou Sylla l’a demandé de quitter sa coalition politique s’il ne respecte plus ses statuts et règlements, ou à défaut il va le virer.

« Si tu n’es pas d’accord, tu démissionnes ou on te fait partir », a déclaré Mamadou Sylla dans l’émission Mirador.

Il faut noter que l’origine de leur discorde remonte à hier. En effet, alors que la CORED avait décidé de décliner l’invitation à participer au troisième cadre de concertation initialement prévu ce vendredi, mais finalement reporté à lundi par le premier ministre, Bah Oury a plutôt pris la décision contraire, en indiquant qu’il est favorable au dialogue engagé sous l’égide du gouvernement. « Par conséquent l’UDRG ne partage pas le point de vue exprimer par la CORED », a-t-il posté hier sur Tweeter.

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Dialogue politique : la rencontre de ce vendredi reportée

Published

on

Finalement, la troisième session du cadre de concertation prévue ce vendredi 24 juin 2022 n’aura pas lieu. Elle a été reportée à lundi prochain a annoncé le premier ministre dans un communiqué lu jeudi soir à la télévision nationale.

Selon Mohamed Béavogui, ce report s’explique par la « volonté exprimée du CNRD et du Gouvernement de mobiliser l’ensemble des acteurs socio- politiques autour de la table du dialogue pour une transition inclusive et apaisée ».

Il faut noter que ce report intervient alors que plusieurs coalitions politiques, dont l’ANAD et la CORED avaient déjà décliné l’invitation, au motif qu’elle ne cadre pas avec l’esprit de la déclaration du premier ministre du 20 juin dernier, déclaration dans laquelle, le chef du gouvernement a lancé un appel au dialogue, estimant qu’il n’est jamais trop tard pour se retrouver et qu’aucun sacrifice n’est de trop dans la construction du pays.

« Nos divergences doivent servir de point de départ pour des discussions constructives afin de mettre en œuvre les actions concrètes et nécessaires qui permettront le retour à l’ordre constitutionnel. Une invitation sera adressée par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation à tous les acteurs politiques et sociaux pour une rencontre que je présiderai, dans les prochains jours, pour définir ensemble des modalités d’un véritable dialogue sans tabou, franc et inclusif », a-t-il poursuivi, soulignant que le gouvernement mettra à contribution la CEDEAO, l’UA et les Nations unie et s’appuiera également sur l’expérience du G5 en matière de suivi du dialogue.

L’ANAD de Cellou Dalein Diallo, la Cored de Mamadou Sylla, ainsi que le RPg arc en ciel, l’ex parti au pouvoir et le Fndc-politique, n’ont pas pris part aux deux précédentes sessions du cadre de concertation pilotée par Mory Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance