Connect with us

Politique

Dialogue :Dalein dénonce la désinformation pour décourager ses militants

Published

on

Votre publicité ici

Le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, a accusé certains individus d’utiliser la « désinformation » pour décourager ses militants, en profitant du dialogue politique entre le pouvoir et l’opposition qui se poursuit au palais du peuple.

En effet,  pour le leader de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), dire que l’opposition n’a pas obtenu l’organisation des élections locales « n’est pas vrai ».

« Je rappelle que la décision du dialogue d’Août 2015 invitait la CENI et les autorités à organiser les élections locales et communales. Ici locales s’entend quartiers et districts. Bien entendu, les positions étaient très éloignées les unes des autres. Pour la mouvance, il ne faut pas faire des élections de quartiers, il faut nommer les chefs de quartiers et les présidents des districts, parce que dans la plupart des pays de la sous-région, il n’y a pas d’élections pour les districts et quartiers. D’autant plus que dit-on, le quartier n’est pas une collectivité. La collectivité c’est la commune. Pour l’Opposition Républicaine, l’engagement avait déjà été pris d’organiser, à la fois, les élections locales et communales.

A l’issu des discussions, il a été convenu qu’on va organiser les deux, il faut le savoir, mais en une seule élection. La CENI va faire en sorte que dans un même quartier, il n’y aura que le vote du quartier. Sur ce, chaque liste (y compris les listes indépendantes) aura un score et le bureau du quartier sera composé à la proportionnelle comme on l’avait fait pour les délégations spéciales et le parti ou la liste qui arrive en tête désignera le chef de quartier.

Donc ce n’est le préfet, le maire ou l’administration qui va nommer le chef de quartier ou composer à sa discrétion le bureau du quartier. C’est la base du résultat du vote qui servira à la fois pour le quartier et pour la commune…, c’est ça le consensus. Alors lorsqu’on vous dit qu’on n’a pas obtenu l’élection du quartier, ce n’est pas vrai », a-t-il expliqué.

Et de rassurer que « l’UFDG, la direction nationale, les négociateurs, personne ne va trahir le parti. Les citoyens qui sont morts, ceux qui se battent pour la démocratie, qui nous font confiance, qui quittent les autres partis pour rejoindre l’UFDG parce qu’ils savent que nous nous battons pour la vérité. »

Mais contrairement à Cellou Dalein Diallo, certains acteurs politiques dont le président du Bloc Liberal, Faya Millimono, a dénoncé cet accord qui « viole », selon eux, la loi électorale guinéenne.

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Guinée : pourquoi la direction des marchés publics est passée sous l’autorité de la Présidence ?

Published

on

Votre publicité ici

On en sait un peu plus sur le motif du placement de la direction des marchés publics sous l’autorité de la Présidence de la République.

Alors qu’elle était jusque-là sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances, elle est placée depuis mardi 27 juillet, sous l’autorité directe du président Alpha Condé, en raison de défaillances, de disfonctionnements et d’insuffisances constatés, a expliqué le chef de l’Etat jeudi en conseil des ministres.

"Monsieur le Président de la République a indiqué au conseil que la direction des marchés publics, anciennement, sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances est passée sous l’autorité de la Présidence de la République en raison de défaillances et de disfonctionnements relevés et d’insuffisances aussi constatées.", note-t-on.

Dans le compte-rendu dudit conseil, le chef de l’Etat a déploré l’état des voiries urbaines de Conakry, surtout en cette période hivernale, rappelant ainsi la nécessité que les conditions et procédures de passation des contrats et de marchés dans le domaine des travaux publics notamment, soient déterminées par la qualité et la durabilité des ouvrages réalisés.

Sur ce registre, Alpha Condé a décidé que désormais les travaux de construction dans les garnisons militaires seront exécutés par le génie militaire qui dispose, selon lui , ‘’de la compétence, de l’expertise et des moyens requis pour répondre à toutes les sollicitations’’.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Le président Angolais João Lourenço attendu ce jeudi à Conakry

Published

on

Votre publicité ici

Le président Angolais, João Lourenço, est attendu ce jeudi 29 juillet 2021, dans la capitale guinéenne, Conakry, pour une visite officielle, a-t-on appris de sources officielles.

Pour le moment, on ignore la durée de séjour du chef de l’Etat Angolais en Guinée.

Cependant, la cérémonie d’accueil est prévu  à 12 heures 40 minutes à l’Aéroport International de Conakry-Gbéssia, selon un communiqué de la présidence.

João Lourenço et son homologue Guinéen, Alpha Condé,  devraient s’entretenir sur de sujets de coopération bilatérale, mais aussi sur la crise sanitaire et l’insécurité sur le continent africain.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée doit environ 40 millions USD d’arriérés à des Organisations et Institutions internationales

Published

on

Votre publicité ici

La Guinée s’acquitte-t-elle de ses cotisations dans les Organisations et Institutions internationales dont elle est membre ? La réponse est non si on se fie au dernier compte rendu du conseil des ministres du 22 juillet.

En effet, il ressort qu’à cette date notre pays doit 8 896 737 USD aux titres des contributions annuelles,  et 30 495 684 USD des arriérés à des Organisations ou Institutions internationales.

« Le montant consolidé des contributions annuelles non payées à date s’élève à 8 896 737 USD et celui des arriérés à 30 495 684 USD », a expliqué  le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, qui faisait une communication relative à la situation des Organisations et Institutions Internationales au titre des contributions de la Guinée.

Au total, 260 Organisations et Institutions internationales ont été identifiées au titre de l’affiliation du pays. Mais pour la majorité de ces affiliations, les instruments juridiques ne sont pas disponibles, souligne le ministre.

Face à cette situation, le président de la République, Alpha Condé, a demandé que la Guinée se retire de toutes les instances ne ‘’présentant aucun intérêt stratégique’’ pour le pays. Pour les autres, ‘’il a exigé à ce qu’il soit procédé à une classification par importance et par utilité tout en mettant en exergue les organisations pour lesquelles l’adhésion de notre pays a fait l’objet de ratification par le Parlement’’.

Il a également instruit le ministre des Affaires étrangères de produire un état détaillé du paiement de contributions de la Guinée afin de clarifier la situation à date des arriérés de cotisation.

Par Ibrahim Bangoura

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance