Accueil / Politique / Des investisseurs Nerlandais explorent des pistes d’investissement en Guinée.

Des investisseurs Nerlandais explorent des pistes d’investissement en Guinée.

Par Par Namory Traoré

Une mission d’investisseur Nerlandais accompagné de son ministre du commerce extérieur et de Développement Liliane Ploumen était récemment à Conakry pour explorer des pistes d’investissement. Durant 8heures de séjour, la mission a rencontrée  le premier ministre chef du gouvernement, les entrepreneurs guinéens, les victimes  et rescapés du massacre du stade du 28 septembre ainsi que  l’opposition républicaine notamment son chef de file Cellou Dalein Diallo.

Cette visite de la  délégation Néerlandaise démontre la détermination de Liliane Ploumen  à promouvoir et renforcer la coopération entre les deux pays. Car,  le royaume du pays Bas est un pays partenaire à la Guinée avec lequel il entretien depuis longtemps des solides relations bilatérales.une mission nerrlandaise2

En effet, ces différents  hommes  d’affaires nerlandais conduit par Liliane Ploumen  évoluent dans le secteur varié comme le maritime, l’agro-alimentaire et la santé. Ils sont ensuit venus apporter leur expertise produit  et service en guinée.

La mission a aussi permis  de jeter les bases d’une nouvelle dynamique de coopération gagnant gagnant permettant aux hommes d’affaires et investisseurs de nos  deux pays respectifs de créer de synergie indispensable au climat  des affaires et favorisant les échanges commerciaux et financiers.

Reçu par le premier ministre Mohamed Saïd Fofana, ils ont  expliqué  au premier ministre comment ils veulent contribuer  à la croissance de l’économie guinéenne écrouler par l’épidémie Ebola. Ici, Liliane Ploumen et le ministre d’Etat des affaires étrangères et des guinéens de l’extérieur ont procédé à la signature d’un mémorandum d’entente  principe retenu d’accord parti.

Dans son discours de bienvenu le premier ministre  a  au nom du président Alpha Condé exprimer  sa sincère gratitude pour la précieuse et inestimable aide que le   gouvernement des pays Bas à apporter à la Guinée dans la riposte contre le virus Ebola.

Mohamed Saïd Fofana dira aussi «  L’établissement de partenariat entre les promoteurs privés de  nos deux pays en tant que moteur de la croissance de nos économies, est un facteur de création d’emploi pouvant résorber le chômage qui mine la jeunesse guinéenne. Nous estimons aussi qu’il faut bâtir les fondement juridiques des relations bilatérales, le gouvernement guinéen  à  cet effet à  proposer la négociation  et la signature d’un accord cadre de coopération  à l’occasion de la visite de notre délégation ».

Le premier ministre a aussi plaidé en faveur de l’installation d’un consulat général et d’un bureau économique en Guinée du Royaume des Pays Bas  pour faciliter les échanges économiques et  commerciaux.  Il a ensuite demandé l’appui et le soutien du royaume des pays Bas  sous forme de plaidoyer  auprès de la communauté internationale.une mission nerlandainse3

Après cette rencontre avec le premier ministre, la délégation s’est ensuite entretenue avec les entrepreneurs  privés guinéens dans un complexe hôtelier de la place. Ici, Liliane Ploumen a parlé de l’objectif de sa visite en Guinée, du renforcement de la coopération entre la Guinée et son pays pour sa relance économique, elle a aussi apprécié les efforts fournis par le gouvernement dans la lutte contre le virus Ebola.

Pour le ministre du commerce et son homologue de l’industrie et des PME,  se disent persuader  que cette visite  permettra pour la première fois d’asseoir les bases solides d’une coopération fructueuses entre les deux pays.  Disent-ils c’est une visite  importance capitale pour le pays mais aussi pour le ministère du commerce et des PME

Ensuite, elle s’est entretenue avec le chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo où ils ont parlé de la situation sociopolitique, du blocage du dialogue.

A leur sortie le chef de file de l’opposition explique  «  elle a souhaité, elle a demandé à l’opposition tout comme elle avait  fait  auparavant au gouvernement  de privilégier le dialogue,  et de mettre un terme aux affrontements dans  la rue. Et naturellement toute les deux parties doivent faire des concessions pour que le dialogue soit constructif et aboutisse à un résultat ».

Pour boucler sa mission, Liliane Ploumen et sa suite s’est rendue au stade du 28 septembre où elle a été reçue par les victimes et quelques rescapés du massacre du 28 septembre 2009.

Ici, ces victimes et rescapés lui ont expliqué les circonstances dans lesquelles le massacre et les violes ont eux lieu sur ce stade. Face à ces explications, le pays Bas  attache du prix à la lutte contre l’impunité et l’Etat de droit, raison pour laquelle les victimes comptent sur son appui pour que justice soit faite dans ce dossier.

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.