Connect with us

A LA UNE

DECLARATION DU PARQUET DE DIXINN

Published

on

Notre Pays est entrain de traverser des remous sociopolitiques qui ont fortement ébranlé la nation toute entière.

Ces agissements ont entraîné la commission de multiples infractions notamment:

- Les vols

- Les violences et voies de faits

- Destructions de biens publics et privés

- Des atteintes à l'intégrité physiques ( meurtres, assassinat coups et blessures!)

Dans sa mission régalienne d'assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, l'Etat, à travers ses structures appropriées (Police-Gendarmerie) a engagé des enquêtes dans but de rechercher et interpeller les suspects afin de les déférer devant la justice.

C'est dans ce cadre que le procureur de la république près le

Notre Pays est entrain de traverser des remous sociopolitiques qui ont fortement ébranlé la nation toute entière.

Ces agissements ont entrainé la commission de multiples infractions notamment:

- Les vols

- Les violences et voies de faits

- Destructions de biens publics et privés

- Des atteintes à l'intégrité physiques ( meurtres, assassinat coups et blessures!)

Dans sa mission régalienne d'assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, l'Etat, à travers ses structures appropriées (Police-Gendarmerie) a engagé des enquêtes dans but de rechercher et interpeller les suspects afin de les déférer devant la justice.

C'est dans ce cadre que le procureur de la république près le tribunal de Première instance de Dixinn a reçu plusieurs  procès verbaux dressés à la suite d'infractions commises lors des manifestations organisées dans son ressort, au nombre des quels

- RP n° 046 du 16 février 2018: affaire contre x pour meurtre  de Kalidou BARRY (cabinet du juge Morlaye SOUMAH)

- RP n° 060 du 27 février 2018: affaire contre x pour meurtre de Boubacar Sidy DIALLO (cabinet juge Sékouba CONDE)

- Meurtre de Boubacar BARRY et Mamadou Baïlo DIALLO actuellement en cours d'enquête préliminaire à DIJ PM3

Il est important de rappeler que suivant procès verbal du 22 février 2018 de la Brigade de Recherche de Matam, Boubacar DIALLO dit '' Grenade'' a été présenté au parquet de dixinn  à la suite d'un mandat d'arrêt décerné contre lui le 20 mai 2016 par un juge d'instruction pour tentative de meurtre, détention illégal d'arme de guerre et port illégal d'uniforme militaire.

L'intéressé faisait l'objet d'une information judiciaire depuis mai 2016

Les pièces à conviction versées au dossier de la procédure notamment les photos ressortent que Boubacar DIALLO détenait un arsenal d'armes de tout calibre et des munitions diverses.

Les images produites à la procédure  montrent  l'inculpé tantôt entrain de manier les armes, tantot en compagnie de personnalités appartenant à une formation politique de la place et à une institution constitutionnelle.

Par ailleurs, il faut noter que le 19 mai 2016, à la suite de la tentative de meurtre sur la personne d'un gendarme, Boubacar DIALLO avait été grièvement blessé.

Après avoir reçu les premiers soins dans une clinique en Guinée, il est parvenu à quitter le Pays par l'aide et l'assistance de certaines personnes de sa formation politique.

Revenu en Guinée, sous une nouvelle identité, Boubacar DIALLO a été interpellé et déféré devant notre Parquet. Il a été présenté au juge d'instruction en charge de la procédure qui l'a régulièrement placé sous mandat de dépôt le 02 mars 2018.

Des renseignements reçus, il ressort que Boubacar DIALLO dit ''Grenade'' reconnait qu'au cours des manifestations  certains individus disposent des projectiles et des armes à feu comme les PMAK et qui tirent dans la foule faisant ainsi des victimes aussi bien parmi les manifestants que dans les rangs des forces de l'ordre.

Plusieurs autres déclarations  ont été faites par l'inculpé Boubacar DIALLO qui ne peuvent être actuellement révélées par respect du secret de l'instruction.

Il est regrettable de constater qu'un individu comme Boubacar DIALLO puisse avoir des rapports aussi étroits avec des personnalités comme le montrent les pièces à convictions versées au dossier.

Le procureur de la république  que je suis, rassure l'opinion nationale que toutes les personnes impliquées de prêt ou de loin dans cette affaire seront poursuivies et jugées  conformément à la loi.

a reçu plusieurs  procès verbaux dressés à la suite d'infractions commises lors des manifestations organisées dans son ressort, au nombre des quels

- RP n° 046 du 16 février 2018: affaire contre x pour meurtre  de Kalidou BARRY (cabinet du juge Morlaye SOUMAH)

- RP n° 060 du 27 février 2018: affaire contre x pour meurtre de Boubacar Sidy DIALLO (cabinet juge Sékouba CONDE)

- Meurtre de Boubacar BARRY et Mamadou Baïlo DIALLO actuellement en cours d'enquête préliminaire à DIJ PM3

Il est important de rappeler que suivant procès verbal du 22 février 2018 de la Brigade de Recherche de Matam, Boubacar DIALLO dit '' Grenade'' a été présenté au parquet de dixinn  à la suite d'un mandat d'arrêt décerné contre lui le 20 mai 2016 par un juge d'instruction pour tentative de meurtre, détention illégal d'arme de guerre et port illégal d'uniforme militaire.

L'intéressé faisait l'objet d'une information judiciaire depuis mai 2016

Les pièces à conviction versées au dossier de la procédure notamment les photos ressortent que Boubacar DIALLO détenait un arsenal d'armes de tout calibre et des munitions diverses.

Les images produites à la procédure  montrent  l'inculpé tantôt entrain de manier les armes, tantot en compagnie de personnalités appartenant à une formation politique de la place et à une institution constitutionnelle.

Par ailleurs, il faut noter que le 19 mai 2016, à la suite de la tentative de meurtre sur la personne d'un gendarme, Boubacar DIALLO avait été grièvement blessé.

Après avoir reçu les premiers soins dans une clinique en Guinée, il est parvenu à quitter le Pays par l'aide et l'assistance de certaines personnes de sa formation politique.

Revenu en Guinée, sous une nouvelle identité, Boubacar DIALLO a été interpellé et déféré devant notre Parquet. Il a été présenté au juge d'instruction en charge de la procédure qui l'a régulièrement placé sous mandat de dépôt le 02 mars 2018.

Des renseignements reçus, il ressort que Boubacar DIALLO dit ''Grenade'' reconnait qu'au cours des manifestations  certains individus disposent des projectiles et des armes à feu comme les PMAK et qui tirent dans la foule faisant ainsi des victimes aussi bien parmi les manifestants que dans les rangs des forces de l'ordre.

Plusieurs autres déclarations  ont été faites par l'inculpé Boubacar DIALLO qui ne peuvent être actuellement révélées par respect du secret de l'instruction.

Il est regrettable de constater qu'un individu comme Boubacar DIALLO puisse avoir des rapports aussi étroits avec des personnalités comme le montrent les pièces à convictions versées au dossier.

Le procureur de la république  que je suis, rassure l'opinion nationale que toutes les personnes impliquées de prêt ou de loin dans cette affaire seront poursuivies et jugées  conformément à la loi.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Crise en Guinée : Yayi Boni attendu dimanche

Published

on

Annoncé en début de cette semaine, le médiateur de la CEDEAO à la crise guinéenne, l’ancien président béninois, Yayi Boni,  est attendu, dimanche 21 Août, à Conakry.

L'annonce a été faite par l'organisation sous-régionale dans un communiqué. Dans le document, la Cedeao indique que les autorités de la transition ont accepté son programme de visite.

Selon son agenda, Yayi Boni va rencontrer à Conakry, les membres du gouvernement, les acteurs politiques, les partenaires et la société civile.

Pour réussir sa mission, le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu TOURAY,  invite le Gouvernement de la transition, la classe politique et la société  civile la société  civile "à œuvrer ensemble pour la paix en soutenant et en travaillant solidairement pour la réussite de la mission du Médiateur."

Par Mariam Bâ 

 

 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Kenya: William Ruto déclaré vainqueur de la présidentielle, son adversaire conteste

Published

on

Au Kenya, après six jours d'attente des résultats, le président de la Commission électorale, Wafula Chebukati, a déclaré William Ruto vainqueur de la présidentielle avec 50,49% des voix, ce lundi 15 août à Nairobi. Il devance de 233 211 voix son adversaire Raila Odinga qui conteste les résultats. Figure historique de l'opposition ce dernier qui avait reçu pourtant le soutien du chef de l'État sortant, n’a récolté que 48,85% des suffrages, selon le président de la Commission électorale.

Agé de 55 ans, William Ruto a promis, dans un discours, de travailler avec « tous les leaders » politiques du Kenya, dans un pays « transparent, ouvert et démocratique ». « Il n'y a pas de place pour la vengeance », a-t-il ajouté, se déclarant « totalement conscient » que le pays « est à un stade où nous avons besoin de tout le monde sur le pont ».

Toutefois, il faut noter que ces résultats ont été rejetés, peu avant leur annonce même, par une majorité des membres de ladite Commission électorale.  Plus tôt ce lundi, le président de la Commission électorale avait déjà tenté de faire une première fois son annonce, mais il en avait été empêché, entrainant des échauffourées en direct à la télévision sur l’estrade officielle des centres de compilation des résultats.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Dixinn : les gardes communaux libérés, mais la grève continue !

Published

on

Interpellés puis écroués  samedi dernier, au commissariat central de Dixinn, les trois gardes communaux ont été finalement libérés ce lundi 15 août.

Accusés d'avoir appelé à une grève,  leur libération n'a cependant  pas impacter le mouvement des gardes communaux qui, en plus de leur mise en liberté, réclament aussi le paiement de leurs arriérés de neuf mois de salaire et leur intégration dans les rangs de la police et de la gendarmerie.

" Le mouvement de grève va continuer jusqu’à la satisfaction de nos revendications", a indiqué un garde communal, alors que l'accès à la mairie de Dixinn est bloqué depuis le matin par les grognards.

A noter qu'un garde communal est payé à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ 

 

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance