Accueil / A LA UNE / Crise dans l’éducation : le SLECG menace Mory Sangaré

Crise dans l’éducation : le SLECG menace Mory Sangaré

Alors que le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) vient de déclencher une nouvelle grève générale illimitée ce mercredi 10 avril 2019, son secrétaire général, Aboubacar Soumah, a menacé de demander le départ du  ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré.

« Oui, nous allons demander son départ », a déclaré M. Soumah aujourd’hui, dans l’émission les GG de la radio Espace FM.

Sa menace intervient alors que Mory Sangaré a promis hier, de sanctionner « sévèrement » tout enseignant qui suivra le mot d’ordre de grève du SLECG, qu’il a qualifié de « pagaille dans le secteur de l’éducation ».

Le SLECG justifie ce nouveau débrayage par le « refus » du gouvernement de respecter leur protocole d’accord, signé le 10 janvier dernier, après une autre grève qui avait paralysé l’éducation pendant plusieurs mois.

Si une solution n’est pas vite trouvée à cette crise, on risque de faire une année blanche en Guinée.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée