Connect with us

A LA UNE

Corruption à grande échelle dans le football africain

Published

on

Votre publicité ici

Un documentaire du journaliste ghanéen Anas Aremeyaw Anas met en lumière la corruption qui sévit dans les milieux du football en Afrique.

C'est une enquête d'infiltration de deux ans qui révèle des images d'une centaine d'arbitres et d'officiels prenant de l'argent avant les matchs.

Des actes de corruption portant sur des milliers de dollars américains et qui semblent être monnaie courante dans l'univers du football.

Ces responsables du football en Afrique de l'Ouest et au Kenya sont pris en flagrant délit de corruption aussi bien dans le cadre de compétitions nationales qu'internationales.

150 paiements illicites ont été effectués par des journalistes infiltrés, membre de l'équipe de reportage d'Anas Aremeyaw Anas.

Dans le documentaire, on voit par exemple l'arbitre assistant kenyan Aden Range Marwa, recevoir 600 dollars d'un journaliste qui se fait passer pour un officiel d'une équipe de première division du Ghana.

Il considère l'argent reçu comme "un cadeau" qui permet de maintenir des relations "d'amitié".

Le Kenyan était l'un des arbitres retenus pour officier durant la Coupe du Monde en Russie. Ce pot de vin lui a coûté sa sélection au mondial.

Ebrima Jallo, un arbitre gambien, est aussi filmé à quelques heures d'une rencontre recevant 600 dollars.

Il précise dans la vidéo que "ce que nous faisons, se fait partout".

Ce n'est pas de la corruption mais une manière d'établir des relations". Interrogé par la BBC, il a indiqué n'avoir jamais rien fait de mal.

Parmi les officiels filmés figure un membre influent du conseil de la FIFA, par ailleurs président de la Fédération ghanéenne de football qui est pris sur le vif en train de prendre aussi de l'argent.

Il s'agit de Kwesi Nyantakyi, le deuxième homme le plus puissant du football africain.

Il est filmé empochant 65.000 dollars en cash, un montant qu'il reçoit des mains d'un autre journaliste infiltré qui s'est présenté cette fois comme étant un investisseur potentiel intéressé par le football ghanéen.

Approché par la BBC, Nyantakyi s'est refusé à tout commentaire.

La production du journaliste ghanéen Anas Aremeyaw Anas, qui bénéficie d'un soutien populaire au Ghana était très attendue.

Pour Brigth Kankam Boadu de Radio Host Accra, "le football est un beau sport et nous attendons que cette vidéo d'Anas puisse aider à nettoyer le système. Nous pensons que les choses doivent changer".

Les pratiques journalistiques d'Anas Aremeyaw Anas ne font pourtant pas l'unanimité au Ghana. Accusé de corruption et d'évasion fiscale, le journaliste d'investigation est critiqué par ses détracteurs.

Charles Batum, avocat ghanéen, dénonce sa méthodologie de la caméra cachée.

"Ce qui se passe c'est que vous êtes piégé et impliqué dans quelque chose que vous ignorez totalement. Je pense que cela blesse profondément les gens".

Le documentaire du journaliste d'investigation Anas Aremayaw Anas a soulevé de sérieuses questions sur la corruption du football en Afrique, sport roi et favori du continent.

BBC

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Guinée : la coupe de bois interdite à partir de ce lundi

Published

on

Votre publicité ici

Les autorités guinéennes ont interdit la coupe de bois à partir de lundi sur tout le territoire de ce pays ouest-africain à la riche biodiversité attaquée par une déforestation massive, ont-elles indiqué sur les réseaux sociaux.

Cette décision fait suite à des opérations clandestines d'abattage qui ont fait grand bruit ces dernières semaines, dans les régions de Mamou ou Faranah (centre).

«Après avoir constaté la coupe abusive du bois dans nos forêts et l'exploitation illicite des ressources forestières en général, le ministère de l'Environnement, des Eaux et Forêts interdit la coupe et le transport du bois sur toute l'étendue du territoire national à compter du lundi 14 juin 2021 et ce jusqu'à nouvel ordre», indique un communiqué du ministère publié sur sa page Facebook et daté du 11 juin.

Le ministère interdit à l'administration la délivrance de permis de coupe et de transport.

La Guinée «fait partie des pays qui ont les taux de déforestation les plus rapides au monde», indique le ministère sur son site internet dans un article intitulé «déforestation effrénée».

De 14 millions d'hectares dans les années 1960, le couvert forestier est passé à la fin des années 2010 à moins de 700 000 hectares, ce qui fait de la Guinée «l'un des mauvais élèves» de la conservation des forêts, dit le texte, malgré les efforts de reforestation entrepris. Même les «quelques lambeaux de forêts classées (...) ne sont pas épargnés».

Une diversité de facteurs sont cités: l'expansion des cultures du cacao, du café ou de l'huile de palme, l'agriculture sur brûlis pratiquée par une population de plus en plus nombreuse, la pression démographique d'une population qui a doublé en quarante ans, les activités minières, l'exploitation du bois, légale ou clandestine, pour lui-même ou pour d'autres activités comme l'extraction de sel ou le fumage du poisson.

Cette déforestation appauvrit la biodiversité et impacte les populations, confrontées à l'érosion et à l'acidification des sols, selon les spécialistes.

La télévision nationale rapportait il y a quelques jours la découverte de quantités considérables de bois, essentiellement du bois dit de rose, abattues clandestinement dans la région de Mamou.

«Selon les informations que nous avons, ce bois est exporté vers la Sierra Leone (pays voisin) et drainé vers les pays asiatiques», disait le colonel Layaly Camara, directeur national des Eaux et Forêts.

«On n'a ni de près ni de loin été informé par la population», déclarait Kaba Keita, sous-préfet local.

Les autorités ont annoncé la suspension de plusieurs hauts cadres de l'administration et des services forestiers à la suite de ces affaires de coupes illicites.

AFP

Continue Reading

A LA UNE

Hajj 2021 : pas de pèlerinage pour les Guinéens cette année encore

Published

on

Votre publicité ici

Comme l’année dernière, les musulmans Guinéens, du moins ceux qui ne résident pas en Arabie Saoudite, ne pourront pas effectuer le pèlerinage à la Mecque cette année encore.

En raison de la pandémie de coronavirus, les autorités Saoudiennes ont décidé que seul des résidents ou des nationaux, ayant entre 18 et 65 ans, ne souffrant pas d'une maladie chronique et ayant été vaccinés contre le Covid-19, peuvent effectuer le Hajj qui doit avoir lieu en juillet.

"Considérant la foule immense qui effectue le hajj, en passant de longs moments dans plusieurs endroits spécifiques, le plus haut niveau de précaution sanitaire est nécessaire", a indiqué samedi 12 juin 2021, le ministère du Hajj dans un communiqué.

Au total, l'Arabie saoudite va autoriser 60.000 de ses résidents vaccinés contre le coronavirus à effectuer le Hajj, grand pèlerinage musulman à la Mecque. Un quota drastiquement réduit pour la deuxième année consécutive à cause la pandémie de Covid-19.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Crise politique en Guinée: plusieurs diplomates échangent avec Cellou Dalein Diallo

Published

on

Votre publicité ici

Le principal opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, s’est entretenu avec plusieurs diplomates vendredi 11 juin 21, à Conakry.

Il s’agit des Ambassadeurs des Etats-Unis, de France, de l’Union européenne, du Coordonnateur du système des Nations-Unis et le représentant de la CEDEAO.

« Nous avons échangé sur la crise socio-politique qui prévaut actuellement dans notre pays et sur les voies et moyens susceptibles de conduire à l’apaisement et au retour de la confiance entre les acteurs politiques », a précisé Cellou Dalein Diallo, indiquant que pour son parti, l’Union des forces démocratiques de Guinée, (UFDG), « le retour de la paix et de la confiance passent nécessairement par la justice et le respect de la Constitution et des lois de la République », dit-il.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance