Connect with us

Politique

Coopération/ Guinée-Chine : les souhaits d’Alpha Condé

Published

on

Depuis mardi, le président Alpha Condé est en visite d’Etat en Chine. Pour son voyage qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de coopération économique entre Conakry et Pékin, il a souhaité que la coopération économique avec la Chine soit plus forte que la coopération politique.

« Nous voulons que la coopération économique avec la Chine soit plus forte que la coopération politique », a-t-il souhaité avant son départ pour la Chine, lors d’une interview accordée à l’agence Xinhua.

« Nous avons une coopération stratégique avec la Chine, car nous avons des minerais et nous avons besoin d’industrie, la Chine a besoin de matières premières et elle a des capitaux », dit-t-il.  « C’est pourquoi j’ai dit que la Chine est une chance pour la Guinée et la Guinée est une chance pour la Chine », a-t-il indiqué.

Au cours de cette visite, Alpha Condé va tenter de convaincre les dirigeants chinois de reprendre le projet Simandou. Un projet qu’il n’entend pas lâché, malgré le retrait du géant minier Rio-Tinto et la Société financière internationale (SFI, filiale de la Banque mondiale).

Déjà, en septembre dernier, en marge du sommet de l’ONU, le président guinéen avait annoncé dans un point de presse qu’il était en négociations « très avancées » avec Chinalco (entreprise chinoise ndlr) pour la reprise de Simandou.