Accueil / Politique / Congrès de l’UFDG : Dalein esquive Dadis

Congrès de l’UFDG : Dalein esquive Dadis

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée(UFDG), Cellou Dalein Diallo, réinvesti pour cinq ans à la tête du parti samedi, lors du dernier jour de son congrès national, a évité de parler de l’alliance qu’il a nouée avec l’ex chef de la junte, Moussa Dadis Camara.

Cellou Dalein Diallo a esquivé l’alliance que son parti, l’UFDG a scellé avec les FPDD (Forces Patriotiques pour la démocratie et le développement) de Moussa Dadis Camara, ex chef de la junte, inculpé récemment par la justice guinéenne dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009.

Cette alliance scellée en juin dernier, divise la population guinéenne d’autant plus que le souvenir des tueries du 27 septembre 2009, demeure vif dans les esprits.Cellou congré

Dadis Camara qui était à l’époque président de la République après un coup d’Etat, est accusé d’être l’un des responsables de ce massacre de plus de 150 personnes au stade de Conakry, dont la majorité est militante de l’UFDG.

En exil au Burkina Faso depuis 2010, monsieur Camara, qui a annoncé son intention de se présenter à l’élection présidentielle prévue le 11 octobre prochain, a été inculpé le 8 juillet à Ouagadougou pour « complicité d’assassinats, séquestrations, viols, coups et blessures » par des juges guinées chargés d’enquêter sur ces massacres.

Cette inculpation a été dénoncée par l’UFDG, qui accuse le pouvoir d’ »instrumentaliser » la justice pour tuer leur alliance, à quelques mois du scrutin présidentiel.

 

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.