Accueil / A LA UNE / Conakry : les femmes protestent à nouveau contre les tueries lors des manifestations

Conakry : les femmes protestent à nouveau contre les tueries lors des manifestations

Les femmes du Front national pour la défense de la Constitution ( FNDC) ont commencé à se regrouper au rond point de Hamdallaye, lieu du départ de leur marche contre les tueries lors des manifestations politiques en Guinée.

Vêtues en majorité de blanc, elles demandent l’arrêt des tueries de leurs « enfants » et la libération des leaders et membres du Front condamnés de 3 ans à 6 mois de prison ferme hier mardi 22 octobre par la justice.

Cette marche, autorisée par les autorités, ira jusqu’à l'esplanade du stade 28 septembre à Dixinn.

La semaine dernière, au moins neuf personnes ont été tuées par balles lors des manifestations contre un 3e mandat pour Alpha Condé.

Demain jeudi, le FNDC appelle à poursuivre les manifestations pour exiger le respect de la Constitution qui limite le nombre des mandats à deux.

Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que les femmes de l’opposition manifestent pour réclamer la fin des tueries dans les manifestations politiques en Guinée.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’Alpha Condé en 2010, plus de 100 personnes ont perdu la vie dans des violences politiques. Jusqu’à les auteurs de ces crimes restent toujours introuvables.

Par Guinee28    

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée