Accueil / A LA UNE / Conakry : le pouvoir perd les mairies de Dixinn, Matam et Kaloum

Conakry : le pouvoir perd les mairies de Dixinn, Matam et Kaloum

Neuf mois après les communales, l’élection des exécutifs communaux a eu lieu ce vendredi 16 novembre 2018, dans trois de cinq communes de Conakry. A Dixinn comme à Matam et Kaloum, le Rassemblement du Peuple de Guinée, le parti au pouvoir n’a pu obtenir aucun maire.

A Dixinn, c’est le candidat de l’UFDG, Mamadou Samba Diallo qui a été élu maire avec 23 voix contre 14 pour Aboubacar Soumah du RPG arc-en-ciel.

A Kaloum, le centre administratif et des affaires du pays, c’est la fille du premier président guinéen, Sekou Touré, Aminata Touré de la liste indépendante qui a remporté le vote. Elle a bénéficié du soutien de tous les conseillers de la commune.

A Matam. Seydouba Sacko de l’Union des Forces Républicaines a été élu maire avec 34 voix sur 35.

Pour les communes de Ratoma et de Matoto, le vote n’est pas encore programmé.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.