Connect with us

Economie

Communication : trois jours après son augmentation, orange modifie ses tarifs internet

Publié

le

Votre publicité ici

Trois jours après son augmentation des prix de l’internet, la société Orange-Guinée a rabaissé ses prix sur certains de ses forfaits a-t-constaté ce mercredi 3 février 2016.

En effet, si le prix du forfait de 3heures qui s’achète depuis le 01 février à 2140GNF reste inchangé, on constate une légère diminution du prix dans certains Pass.

Le forfait de 1GO qui s’achetait depuis le 01 février dernier à 5850 se paye aujourd’hui à 5400GNF. De même pour celui de 3G0. Il passe de 81.865 à 75000 GNF.

Pour l’instant aucune raison n’a été communiquée par la société sur cette nouvelle modification des prix de l’internet.

A rappeler que l’augmentation de prix de l’internet intervient quelques jours après l’annonce de modifications fiscales dans la Loi de Finances 2016, adoptée le 16 janvier 2016 à 14 538 724 886 000 Francs guinéens (1,884 milliard de dollars). Ces modifications du gouvernement introduisent de nouvelles taxes dans le secteur des télécommunications. Ainsi  le SMS coûtera désormais 10 Francs guinéen tandis que la taxe sur l’accès à Internet représente 5% du montant du forfait souscrit.

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Devenez annonceur sur guinee28.info

A LA UNE

A Dubreka, l’Etat libère finalement la ferme d’Alsény Barry

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Deux jours après avoir saisi  la ferme avicole de l’opérateur économique,  Elhadj Alsény Dalaba Barry, beau-père du ministre des travaux publics, Mousthapha Naité, les autorités ont décidé finalement de libérer les lieux, du moins pour le moment, a-t-on appris.

Selon nos confrères de guineematin.com, les agents de défense et de sécurité qui y étaient déployées lundi ont quitté la ferme hier mercredi.

Mais si le départ  de ces agents ont permis la reprise des activités, cependant, quelques poules ont disparu de la ferme. Au total, 92 ont été  « volées », selon le gérant cité par nos confrères.

« Nous avons retrouvé ces poules sur le marché. Nous sommes sur des enquêtes pour savoir comment elles se sont retrouvées là », dit-il, soulignant que des négociations  sont en cours entre leur société et l’Etat, afin de trouver une solution définitive sur le litige, concernant ce domaine situé à Diomaya, dans la préfecture de Dubreka et que l’Etat voudrait reverser à son compte.

Par Alpha Diallo

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

« Prenez mon poste, mais ne touchez pas à mon honneur », craque la ministre Zenab Drame

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Accusée de détournement de plus de 200 milliards de francs guinéens,  la ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, Zenab Nabaya Drame rejette catégoriquement ces accusations et crie à la diffamation.

Dans un post sur sa page facebook, elle dénonce un « complot » visant à la faire « sauter »  de son poste dans la perspective de la formation d’un nouveau gouvernement qui est incessamment attendu après la réélection contestée d’Alpha Condé pour un troisième mandat.  « Prenez mon poste, mais ne touchez pas à mon honneur ! », Lâche-t-elle.

Réaction :

Je ne suis pas émue, ni ébranlée par votre publication, car autant qui est coupable doit s'expliquer, je ne vois pas de raisons pour un innocent de se justifier. En attendant que vous n'apportiez la preuve des " faits" révélés dans votre " enquête" auprès sans doute de sources douteuses, je vous pardonne votre outrage et votre outrance. C'est dommage pour notre pays que la presse, très souvent, soit complice de cadres et personnalités qui ont prospéré dans la délation, le mensonge, le clientélisme, et pour parvenir á leurs fins sont prêts à tout, à abuser de tout le monde, quitte à détruire des vies et des réputations établies. Dieu aide le pays et le Président à se débarrasser enfin du mal du carriérisme et des intrigues qui minent l'administration et font depuis toujours le malheur de la Guinée.

J'insiste, je n'ai rien à me reprocher ni à cacher. Le moment venu, la vérité sera connue de tous et Dieu rendra justice.

En attendant, j'informe, - pour ceux qui s'en inquiéteraient ou en douteraient de bonne foi- , que je n'ai été,  à ce jour, mise en cause dans aucune affaire relevant de ma gestion actuelle ou antérieure : à commencer par Monsieur le Président de la République,  personne ne m'a encore incriminé ou interpellé à propos de prétendus détournements, encore moins m'intimer de rembourser quoi que ce soit. Je défie quiconque de prouver le contraire.

A la veille du remaniement ministériel qui aiguise les pires appétits et nourrit des tensions mortelles entre d'innombrables " ministrables", je sais que jusque sous mes pieds, une course est engagée pour ma succession, semble-t-il, ouverte. Je ne m'en préoccupe pas. Mais, mon honneur et ma réputation de femme, si. Au prix de ma vie, je les défendrai. Il y a le procès des hommes et le tribunal de Dieu ».

Par Mariam Bâ

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

En Guinée, une ministre accusée de détournement de plus de 200 milliards

Publié

le

Par

Votre publicité ici

La ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, Zenab Nabaya Dramé, est accusée d’avoir détourné  plus de 200 milliards de GNF. Ce scandale de détournement a été révélé par guineenews qui s’appuie sur des travaux menés par une commission restreinte de recensement des biens des hauts cadres de l’Etat, mise en place par un décret présidentiel il y a seulement deux semaines.

Selon nos confrères, la ministre a été épinglée par cette commission pour non justification de 28 milliards de francs guinéens et plus de 100 milliards de déficit qu’elle a laissé quand elle était directrice administrative et financière (DAF) au ministère de la santé.

A cela s’ajoute un montant de plus de 56 milliards prétendument « détourné » au moment où elle était DAF au ministère de l’Agriculture.

Contacté par nos confrères, la ministre et par ailleurs directrice adjointe du directoire de campagne du candidat Alpha Condé lors de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, rejette les accusations et crie à la diffamation.

« La pratique est courante dans l’administration d’accuser et de diffamer. Là, il s’agit d’honneur, celui d’une jeune femme coupable d’avoir bénéficié de la confiance du chef de l’Etat à une haute fonction. Le moment venu, nous en parlerons. Je n’ai rien à me reprocher, ni à cacher. La vérité sera connue de tous. »

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.