Accueil / A LA UNE / Climat de tension à Conakry, paralysée par le FNDC

Climat de tension à Conakry, paralysée par le FNDC

La capitale guinéenne, Conakry, est paralysée ce lundi 13 janvier 2020, suite à l’appel à manifester lancer par le front national pour la défense de la Constitution (FNDC), contre le projet de troisième mandat en faveur du président Alpha Condé.

Dans la commune de Ratoma notamment, les boutiques et magasins sont fermés et il n’y a pas de circulation presque sur tout le long de la route le prince.

A Wannidara, des jeunes sont dans la rue, certains dont des gamins jouaient au ballon sur le goudron le matin.

A Sonfonia, des heurts ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité.

Partout dans cette commune, les agents des forces de l’ordre sont presque présents. « Comme vous ne voulez pas la paix, sortez manifester », menacent certains policiers dans le quartier Cosa, en proférant des injures grossières contre les habitants terrés dans leurs maisons.

Dans la commune de Matoto et Matam également, la circulation est fortement paralysée. Plusieurs boutiques et magasins sont aussi fermés.

A Kaloum, centre administratif et des affaires du pays, certains engins roulants, notamment les mini-bus et les motos sont systématiquement interdits.

A l’intérieur du pays, des échauffourées ont également éclatés dans plusieurs villes, comme à Nzérékoré, Labé, Pita, Boffa, Dabola ou encore à Kindia.

Depuis le mois d’octobre, le FNDC proteste contre le projet de changement de la Constitution qui permettrait à Alpha Condé de se maintenir au pouvoir. Le front a durci le ton en appelant à des manifestations continues et à l’arrêt des activités économiques à partir de ce lundi, jusqu'à ce que le chef de l’Etat renonce définitivement.

Mais Le gouvernement qui traite les membres du front des seigneurs de guerre a menacé de sévir contre ‘’quelconque dérive anarchique de nature à compromettre la quiétude sociale, la paix, l’Unité Nationale et l’intégrité territoriale’’ du pays.

Environ trente personnes ont été tuées dans les manifestations du FNDC.

Par Mariam Bâ

 

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée