Connect with us

A LA UNE

Chassez le naturel, Böbödi le ramène au galop !

Published

on

Votre publicité ici

Je fais mienne la sagesse qui préconise de « remuer la langue 7 fois avant de la ramener », surtout après les hasardeuses prédictions auxquelles je me suis livré ici même, la semaine dernière, en annonçant imprudemment la fin de la démagogie à Kaloum.

Visiblement la manifestation de la semaine dernière pour la réouverture des classes n’aura été qu'un malentendu, à en croire la contre-manifestation d'hier destinée à rétablir la réalité des choses.

On dira que c'était une affreuse erreur de jugement de la part du peuple de Kaloum!

Mais même le fou a un jour de lucidité dans sa vie. C'était le leur Ou plutôt un jour de liberté, car pour une fois, ils ont échappé au joug sous lequel ils sont artificiellement maintenus depuis des lustres. Même si eux pensent que c’était un moment d’égarement.

Tout porte à croire que si cette manifestation a été possible, c'est surtout parce que les démagogues-qui y règnent en maître- ne l'ont guère vu venir, ce qui les a fait mordre la poussière.

Mais à la manière d'un cavalier qui vient de se prendre une sacrée gamelle et qui se remet aussitôt en selle pour faire démonstration de sa maîtrise de l’art équestre, en espérant que le récital qui suivra suffira à redorer son image ternie par la chute.

De la même façon, pour se faire pardonner de la boulette de la semaine dernière, les démagogues ont offert hier une parade dénommée " La marche du pardon".( excusez du peu).

L'offense faite au président méritait bien un petit « chemin de croix » pour se faire pardonner du péché (en cette période de carême chrétien), sous forme de déambulation en file indienne dans les faubourgs de Boulbinet pour rassurer leur illustre voisin qui commençait sérieusement à douter de leur loyauté.

Pour ne pas attendre que le riz vienne à manquer, le peuple est sommé d’aller se mettre à plat ventre devant le souverain pour implorer sa grâce, avant que la colère de Böbödi, l'empereur de la démagogie, et par ailleurs fou du grand président ne s'en émeuve et finisse par mettre fin à la distribution de graines de riz au peuple pigeonné !

On image Bobodi s’adresse au peuple soumis de Kaloum :

Oh peuple de Kaloum!

Oh peuple ingrat!

Ne vois-tu pas donc tout le bienfait dont notre président t’a gratifié ?

Ne vois-tu pas que les sataniques banlieusards n'ont qu'un objectif, t’attirer la colère de notre vénérable président, par jalousie ?

Es-tu sourd ou aveugle pour ne pas t’en rendre compte?

Oh peuple ingrat!

Toi qui a osé provoquer la colère du seigneur Alpha Condé,

Viens, viens à ton président au plus vite implorer sa grâce, avant que sa colère ne s'abatte sur tes marmites !

Et pour ne point risquer de perdre sa ration quotidienne grassement offerte, le peuple se précipite au palais, avec le bouffon en selle trônant en tête de cortège, le roi Böbödi 1er, pour aller se repentir de cette énorme bévue.

Mais encore plus, pour conjurer cette malédiction il passe un coup de balai dans tous les recoins de la belle commune. Ainsi donc Kaloum retrouve l’ordre naturel des choses.

Alors chassez le naturel, il revient au galop... Sur le canasson de Böbödi !

Pauvre peuple !

Par Kharé Man

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

La Guinée doit environ 40 millions USD d’arriérés à des Organisations et Institutions internationales

Published

on

Votre publicité ici

La Guinée s’acquitte-t-elle de ses cotisations dans les Organisations et Institutions internationales dont elle est membre ? La réponse est non si on se fie au dernier compte rendu du conseil des ministres du 22 juillet.

En effet, il ressort qu’à cette date notre pays doit 8 896 737 USD aux titres des contributions annuelles,  et 30 495 684 USD des arriérés à des Organisations ou Institutions internationales.

« Le montant consolidé des contributions annuelles non payées à date s’élève à 8 896 737 USD et celui des arriérés à 30 495 684 USD », a expliqué  le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, qui faisait une communication relative à la situation des Organisations et Institutions Internationales au titre des contributions de la Guinée.

Au total, 260 Organisations et Institutions internationales ont été identifiées au titre de l’affiliation du pays. Mais pour la majorité de ces affiliations, les instruments juridiques ne sont pas disponibles, souligne le ministre.

Face à cette situation, le président de la République, Alpha Condé, a demandé que la Guinée se retire de toutes les instances ne ‘’présentant aucun intérêt stratégique’’ pour le pays. Pour les autres, ‘’il a exigé à ce qu’il soit procédé à une classification par importance et par utilité tout en mettant en exergue les organisations pour lesquelles l’adhésion de notre pays a fait l’objet de ratification par le Parlement’’.

Il a également instruit le ministre des Affaires étrangères de produire un état détaillé du paiement de contributions de la Guinée afin de clarifier la situation à date des arriérés de cotisation.

Par Ibrahim Bangoura

 

Continue Reading

A LA UNE

Abolition de la peine de mort en Sierra Leone

Published

on

Votre publicité ici

En Sierra Leone, l'Assemblée nationale a voté vendredi 23 juillet l'abolition de la peine de mort, a constaté un journaliste de l'AFP. La peine capitale sera désormais remplacée par une peine d'emprisonnement à perpétuité ou à un minimum de 30 ans.

Cette ancienne colonie britannique d'Afrique de l'Ouest a été critiquée par les défenseurs des droits de l'Homme pour n'avoir pas aboli officiellement la peine de mort, bien que les dernières exécutions y remontent à plus de vingt ans et que les sentences soient généralement commuées en peines de réclusion à perpétuité.

En mai, le ministre de la Justice Umaru Napoleon Koroma a annoncé que le gouvernement allait abolir la peine de mort pour «faire respecter les droits humains fondamentaux des Sierra-Léonais». Le président Julius Maada Bio doit encore promulguer le texte.

Héritage de la guerre civile

La Constitution sierra-léonaise de 1991 prévoit la peine capitale pour le vol aggravé, le meurtre, la trahison et la mutinerie.

Malgré un sol regorgeant de diamant, la Sierra Leone est l'un des pays les plus pauvres de la planète. Son économie, gangrenée par la corruption, a été dévastée par une guerre civile atroce (1991-2002) qui a fait quelque 120.000 morts.

AFP

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : Alpha Condé demande le renforcement de la surveillance dans les frontières

Published

on

Votre publicité ici

Face à la présence de variant du Coronavirus dans certains pays voisins, notamment la Sierra-Léone et le Libéria, le président Alpha Condé  ne veut prendre aucun risque.

En conseil de ministres jeudi, il a ordonné à son ministre de la Santé de prendre ‘’des mesures énergiques afin de renforcer sérieusement la surveillance à nos frontières aérienne et terrestre’’.

Il a également insisté sur la nécessité d’accroître sensiblement les tests PCR compte tenu du nombre important de cas asymptotiques identifiés en Guinée.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance