Connect with us

Santé & Environnement

Changement climatique : Obama va annoncer un plan de lutte inédit

Published

on

Votre publicité ici

Le président Barack Obama doit dévoiler lundi un plan ambitieux pour l'environnement qu'il présente comme "l'avancée la plus importante" des Etats-Unis dans la lutte contre le changement climatique, dont il a fait l'une de ses priorités.

La Maison Blanche doit publier la version finale du Plan américain pour une énergie propre ("America's Clean Power Plan"), une série de règles et de réglementations qui imposeront pour la première fois aux centrales électriques du pays de réduire de 32% en 2030 leurs émissions de carbone, par rapport aux niveaux de 2005.

Barack Obama a souligné que les Etats-Unis et le reste du monde devaient agir maintenant pour sauver la planète, à moins de six mois de la tenue à Paris de la conférence sur le climat (COP21).

Elle réunira sous l'égide des Nations unies 195 pays, qui devraient s'engager à limiter à 2 degrés Celsius la hausse de la température mondiale générée par les émissions de gaz à effet de serre.

"Le changement climatique n'est pas le problème de la prochaine génération. Il ne l'est plus", a affirmé Barack Obama dans une vidéo diffusée dimanche, soulignant que le changement climatique constituait désormais une menace pour l'économie, la santé, le bien-être et la sécurité des Etats-Unis.

"Les centrales électriques sont la principale source de pollution par le carbone nocif qui contribue au changement climatique", a ajouté le président américain qui avait placé la lutte contre le changement climatique au coeur des ses promesses électorales lors de sa campagne de 2008.

"Mais jusqu'à présent", les autorités fédérales n'ont imposé "aucune limite à cette pollution" générée par les centrales, a-t-il déclaré. "Dans l'intérêt de nos enfants, pour la santé et la sécurité de tous les Américains, cela va bientôt changer", a-t-il encore dit.

Barack Obama, dont la fin de mandat approche, a expliqué que cette mesure contribuerait à réduire les factures d'énergie des particuliers, à créer des emplois dans le secteur des énergies renouvelables et assurera des services énergétiques plus fiables.

- Critiques des républicains -

Les centrales électriques sont responsables de 40% des émissions américaines de dioxyde de carbone, le gaz le plus répandu contribuant au changement climatique.

Dans son projet initial présenté l'an dernier, l'administration Obama avait fixé à 30% le plafond de réduction des émissions de carbone des centrales.

Mais la limite ambitieuse de 32% a provoqué la vive opposition des républicains, qui ont dénoncé des mesures "disproportionnées", "maladroites" et aux "conséquences dévastatrices sur l'économie" américaine.

Barack Obama a fait de la lutte contre le changement climatique l'une de ses priorités mais il fait face à la ferme opposition du Congrès contrôlé par les républicains. Les réductions des émissions de gaz à effet de serre sont en outre une question politiquement sensible car le charbon, l'une des sources d'énergie les plus polluantes, est un secteur industriel important aux Etats-Unis.

Des centaines de centrales à charbon fournissent encore quelque 37% de l'électricité du pays.

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a vu pour sa part dans ces mesures un "grand pas en avant", tout comme la directrice de l'agence américaine de protection de l'environnement, Gina McCarthy, qui a salué des objectifs "raisonnables" et "qui peuvent être atteints".

Le président américain est attendu au cours des prochains mois en Alaska pour mettre en évidence l'impact du réchauffement climatique. Il recevra également le pape François à la Maison Blanche, où les deux hommes devraient lancer un appel commun à l'action.

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Covid-19 : 14 cas d’Omicron détectés en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la Covid-19 est en forte hausse en Guinée, quatorze cas du variant Omicron ont été détectés dans le pays.

L’annonce a été faite ce mercredi 29 décembre 2021 par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), qui appelle les Guinéens à  respecter les gestes barrières et se faire vacciner.

« A la suite des prélèvements effectués sur 28 personnes, nous avons trouvé 14 cas du variant omicron. Le variant est en circulation et les gestes barrières peuvent sauver. Ajoutez à cela la vaccination on peut prévenir les contaminations et les formes sévères ».

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Emirates Airlines suspend ses vols vers Conakry

Published

on

Votre publicité ici

La compagnie aérienne Emirates Airlines a décidé de restreindre l’entrée et le transit par Dubaï pour neuf pays africains, dont la Guinée.

Selon un communiqué de la compagnie,  les clients en provenance des destinations suivantes ne seront pas acceptés pour voyager à destination ou en provenance de Dubaï à compter du 28 décembre 2021 jusqu’à nouvel ordre.

République d’Angola (LAD)

République de Guinée (CKY)

République du Kenya (NBO)

République-Unie de Tanzanie (DAR)

République de l’Ouganda (EBB)

République du Ghana (ACC)

République de Côte d’Ivoire (ABJ)

République fédérale démocratique d’Éthiopie (ADD)

Les clients au départ de Conakry (CKY) vers Dakar (DSS) ne seront pas acceptés pour voyager, précise-t-on, sans plus de détails.

Cependant, les opérations de passagers sortantes de Dubaï vers ces destinations ne sont pas affectées.

Cette restriction intervient alors que la covid-19 est en forte en hausse dans plusieurs pays, avec l'apparition du variant Omicron.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : l’épidémie repart à la hausse en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Même si à ce jour le variant Omicron n’a pas été identifié en Guinée, l’épidémie de la Covid-19 est en forte hausse dans le pays, où le taux de positivité est passé de 0,9% à 5,7%, au cours des quatre dernières semaines.

Selon les dernières statistiques de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), sur 886 personnes testées, 108 personnes se sont révélées positives. Ce qui porte le cumul des cas positif à 31 238, dont 28 804 guéris et 389 décès hospitaliers.

L’Agence précise que 140 malades sont isolés au CT-Epi à date (27 décembre 2021).

Face à cette situation, l’ANSS a organisé lundi une réunion de crise, pour discuter avec ses différents partenaires des mesures urgentes à mettre en œuvre.

« Au cours des quatre dernières semaines, nous avons eu plus de 700% d’augmentation en termes de cas confirmés. Et le taux de positivité est passé de 0,9% à 5,7% », alerte le docteur Sory Condé. Au sein de l’ANSS, il est chargé d’étude au département surveillance de l’unité de gestion des données.

« La situation est inquiétante, préoccupante, elle nécessite une analyse approfondie et de prendre des mesures le plus rapidement possible », rajoute-t-il.

Les autorités sont particulièrement inquiètes de voir une nouvelle vague épidémique apparaître. La Guinée va devoir y faire face et se prépare, selon le directeur de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, le professeur Fodé Amara Traoré. « On est en train de se préparer dans tous les secteurs de la riposte », explique-t-il.

Pour cela, les autorités misent sur une amélioration de la prise en charge des patients, la capacité d’hospitalisation, la sensibilisation, le dépistage et la vaccination, le fer de lance de cette riposte contre le Covid-19.

La semaine dernière, la campagne a été relancée en Guinée. « Nous avons à peu près 2,5 millions de doses de vaccin actuellement disponibles en Guinée. Donc l’un des objectifs de cette campagne accélérée c’est de vacciner le maximum de Guinéens avant que les vaccins ne soient périmés », rajoute le directeur.

Un peu moins de 8% de la population guinéenne est entièrement vaccinée contre la Covid-19

Avec Rfi

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance