Accueil / Politique / Ce qu’on reproche à Ousmane Gaoual Diallo

Ce qu’on reproche à Ousmane Gaoual Diallo

Depuis hier soir, le député Ousmane Gaoual Diallo est recherché par les autorités guinéennes. Accusé de coups et blessures contre un citoyen, la police a perquisitionné son domicile lundi soir en son absence, sans qu’une plainte ne lui soit porter contre lui auparavant, selon son parti (UFDG).

Le bouillant opposant, Honorable Gaoual Diallo, député de l'UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée), est désormais un fugitif. Par crainte pour sa sécurité, le député ne dort plus chez lui. Il assure que le pouvoir lui en veut pour ses critiques acerbes contre le régime d’Alpha Condé.

Même si Gaoual Diallo reconnait avoir eu des altercations avec Tané Diallo, fournisseur de véhicules le week-end dernier, Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire des libéraux démocrates, a indiqué que « Dans un pays normal, même un citoyen ordinaire ne doit pas être traité de cette façon, à plus forte raison un Député, un élu du peuple dont l’immunité parlementaire n’est pas levée.  Ceci est inacceptable et nous dénonçons ces agissements qui sont loin de créer un climat de paix dans le pays. »

De source officielle on confirme qu'il est recherché car une plainte pour coups et blessures, injures publiques et violation de domicile a été déposée contre lui. Une plainte qui a conduit le procureur de Mafanko à signer un ordre de réquisition à la force publique pour contraindre le député à venir répondre de ses actes.

La plainte n'est-elle qu'un prétexte ? C'est ce que craint le député de l'UFDG, convaincu que le pouvoir lui en veut pour ses critiques acerbes. Pas plus tard que samedi dernier, Ousmane Gaoual Diallo a accusé les autorités de savoir où se trouve Cherif Diallo, journaliste d’Espace TV disparu depuis le 23 juillet. Une sortie qui s'ajoute aux précédentes, et qu'il paye peut-être aujourd'hui.

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

One comment

  1. Dan un pays où les autorités n’ont même honte à se rendre dans le domicil d’un élu du peuple , c’est très grave le gouvernement D’Alpha Condé a échoué sur tout les plans, le régime actuel en guinée c’est comme si on n’est dans un jungle , personnes n’obéit à l’autre , chacun fait comme le bon lui samble , sin comment est ce dans un État des forces de l’ordre se permettent de percusionner le domicil d’un citoyen , surtout qui n’est pas n’importe qui sans lui déposé une convocation?
    Aujourd’hui Alpha Condé a créé une machine pour taire tout ceux qui s’oppose à sa mauvaise gouvernance . Depuis qu’il est au pouvoir en 2010 il ne fait violé les lois de république , quand ont se refaite à la loi fondamentale de la République de guinée , on trouve qu’il a violé systèmatiqument les valeurs de la République , il est temps de se lever pour dire « non à Alpha Condé » plus jamais lui.