Accueil / Politique / Capture du salafiste Saleck Ould Cheikh :Conakry et Nouakchott polémiquent

Capture du salafiste Saleck Ould Cheikh :Conakry et Nouakchott polémiquent

Alors que le président Alpha Condé affirmait jeudi sur RFI que se sont les forces de sécurités guinéennes qui ont capturé le salafiste Saleck Ould Cheikh, mardi à Boké, prés de la frontière entre la Guinée et la Guinée Bissau avant d’alerter son homologue de Mauritanie, Nouakchott a démenti cette information.

Selon le ministre mauritanien des relations avec le parlement et de la société civile et Porte-parole du gouvernement Mohamed Lemine Ould Cheikh, cité par nos confrères « Points chauds », c’est la police nationale de Mauritanie qui a arrêté le terrorriste.

Selon les explications du ministre, Saleck Ould Cheikh s’est évadé dans un déguisement féminin avant de monter à bord du véhicule mobilisé par son compagnon et de prendre tous les deux la direction du fleuve Sénégal. Là, il va traverser le fleuve à partir d’un point non officiel.

La police mauritanienne a suivi toutes les phases d’évasion du terroriste évadé au Sénégal ainsi qu’en Guinée Bissau, avant de l’arrêter au premier soir de son entrée en Guinée Conakry, poursuit-il.

Jeudi, le président Alpha Condé expliquait sur RFI : « Nous avons été informés que des jihadistes qui avaient fui la Mauritanie étaient en Guinée Bissau ils sont entrés sur le territoire guinéen. Tout de suite la gendarmerie s’est mobilisée. Ils ont tiré sur le patron de la gendarmerie, mais nous avons réussi à le neutraliser. J’ai aussitôt appelé le président mauritanien. Il a décidé d’envoyer un avion.»

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée