Connect with us

A LA UNE

Burkina Faso: le nouveau gouvernement dévoilé

Published

on

Votre publicité ici

Au Burkina Faso, le nouveau Premier ministre Christophe Dabiré a nommé jeudi son gouvernement. Sept nouveaux ministres font leur entrée tandis que neuf ont été remerciés.

Premier fait marquant de cette nouvelle équipe gouvernementale, Chérif Sy, l’ancien président du Conseil national de la transition, le Parlement mis en place après la chute de Blaise Compaoré, est le nouveau ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants. C’est lui qui, depuis son refuge, avait appelé les Burkinabè à s’opposer au coup de force de septembre 2015. Agé de 59 ans, il était jusque-là haut représentant du président Roch Marc Christian Kaboré.

Ousséni Compaoré hérite du ministère de la Sécurité en remplacement de Clément Sawadogo. Il a pour mission d’apporter un souffle nouveau dans les rangs au moment où la sécurité intérieure est menacée par les attaques attribuées aux groupes terroristes ou jihadistes.

A l’Economie, aux Finances et au Développement, on trouve Lassané Kaboré. Il remplace à ce poste Rosine Sori-Coulibaly.

Alpha Barry conserve le portefeuille des Affaires étrangères et de la Coopération. René Bagoro reste ministre de la Justice, mais son département est scindé en deux avec le volet Droits humains et Promotion civique confié à Maminata Ouattara.

Simon Compaoré, précédemment ministre d’Etat chargé de mission à la présidence et par ailleurs président par intérim du parti au pouvoir, ainsi que sept autres personnalités quittent le navire gouvernemental.

Au total c’est une équipe de 28 ministres et trois ministres délégués qui a été mise en place par le nouveau chef du gouvernement Christophe Dabiré.

Le précédent gouvernement, dirigé par Paul Kaba Thiéba, avait démissionné vendredi dernier, Roch Marc Christian Kaboré souhaitant donner un nouveau souffle à l'action du gouvernement.

RFI

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

La célébration de la journée internationale des droits des femmes reportée

Published

on

Votre publicité ici

La célébration de la journée internationale des droits des femmes, prévue ce 08 mars, a été  reportée sine die, à cause de la crise sanitaire qui frappe la Guinée, a annoncé mardi la ministre des Droits de l’Homme et de l’Autonomisation des femmes, Hawa Béavogui.

En Plus de la pandémie de la Covid-19 qui continue d’exploser, le pays fait face, depuis plus de deux semaines, à une résurgence de l’épidémie d’Ebola  qui a déjà fait sept morts en région forestière.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Lutte contre le Coronavirus : la Chine offre 200 000 doses de vaccin à la Guinée

Published

on

Votre publicité ici

La Chine a offert 200 000 doses de vaccin Sinopharm contre la Covid-19  à la Guinée.

La remise du don a lieu ce mercredi 03 mars 21 à l’aéroport international Conakry-Gbessia, en présence de l’Ambassadeur de la Chine en Guinée, ainsi que le ministre Guinéen de la Santé et des responsables de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Le don de ce vaccin intervient alors que la Guinée est confrontée à une nouvelle explosion de cas de la pandémie.

Face à cette situation, le gouvernement a durci les mesures sanitaires.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Sénégal: Sonko, principal opposant au pouvoir, arrêté après des incidents à Dakar

Published

on

Votre publicité ici

Le député Ousmane Sonko, principale figure de l'opposition sénégalaise, a été arrêté mercredi à la suite d'incidents survenus sur le trajet du tribunal où il devait être entendu sur des accusations de viols contre lui, ont dit ses avocats à l'AFP.

"Nous sommes en route pour la section de recherches (de la gendarmerie). 0n lui a notifié son arrestation pour troubles à l'ordre public et participation à une manifestation non autorisée", a indiqué à l'AFP Me Cheikh Khouraissy Ba. Un autre conseil de M. Sonko a également rapporté son arrestation.

L'arrestation du parlementaire, chef du parti Pastef et troisième de la présidentielle de 2019, est le dernier épisode d'une affaire qui agite le monde politique sénégalais depuis un mois.

M. Sonko, 46 ans, est visé depuis début février par une plainte pour viols et menaces de mort déposée par une employée d'un salon de beauté dans lequel il allait se faire masser pour, dit-il, soulager ses maux de dos. M. Sonko nie ces accusations et dénonce un complot.

Il était attendu mercredi matin dans le cabinet du juge pour être interrogé, comme l'ont été avant lui différents protagonistes.

Son déplacement en cortège à travers Dakar, placée sous haute surveillance policière, a donné lieu à des tirs de gaz lacrymogènes pour disperser les groupes exaltés l'accompagnant ou se formant sur son passage, et un bras de fer de plusieurs heures entre la délégation et les forces de l'ordre sur son itinéraire, ont constaté les journalistes de l'AFP.

AFP

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance