Connect with us

Economie

Baisse du prix du carburant : la PECUD appelle les syndicalistes à plus de détermination

Published

on

Votre publicité ici

Alors que l’inter-centrale syndicale guinéenne entame une grève générale illimitée à partir du 15 février prochain, la PECUD (Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement), qui a réitéré son soutien aux syndicalistes dans l’exigence d’une baisse du prix du carburant exhorte le mouvement syndical à « plus de détermination ».

Communiqué :

Le mouvement syndical guinéen a présenté le 13 janvier 2016 au Gouvernement une plateforme revendicative conformément à l’accord passé entre les deux parties en janvier 2015. Cette plateforme revendicative porte, entre autres, sur des engagements pris par l’Etat et dont l’application concourt à l’amélioration des conditions de vie des populations en général, et des travailleurs en particulier. Au nombre des points concernés, figurent :

1. La définition et l’application d’une nouvelle grille des salaires des fonctionnaires ;

2. Le régime des pensions de retraite ;

3. Les indemnités de départ à la retraite des fonctionnaires ;

4. L’opérationnalisation de la caisse nationale de Prévoyance des Agents de l’Etat et de l’Institut national d’Assurances maladies obligatoires ;

5. L’application du statut particulier de l’éducation et de la santé ;

6. La suppression des barrages non conventionnels et l’éradication des rackets sur les axes routiers ;

Etc.

En plus de ces points de revendication, le mouvement syndical guinéen demande au Gouvernement la baisse du prix du carburant à la pompe, comme le souhaitent tous les citoyens guinéens.

Le Gouvernement a toujours défendu le principe d’indexation du prix du carburant sur les variations des cours internationaux du baril de pétrole. Ce principe de flexibilité est fondé sur la règle selon laquelle : ‘’Le prix de vente du carburant à la pompe varie en fonction du cours du baril sur le marché international’’.

Partant de ce principe, une réduction conséquente et urgente du prix du carburant s’impose en Guinée. Elle correspond à une attente légitime des populations que le Gouvernement a l’obligation de satisfaire.

C’est pourquoi, la société civile apporte tout son soutien au mouvement syndical guinéen et l’exhorte à plus de détermination. Elle appelle à une forte solidarité d’action des syndicats pour faire face aux défis actuels et les rassure de la pleine disponibilité de tous les acteurs de la société civile à contribuer au succès des négociations dans le strict intérêt des populations.

La société civile guinéenne invite par ailleurs le gouvernement à œuvrer pour que les négociations en cours aboutissent à des résultats concrets pour l’amélioration des conditions des populations et des travailleurs dont le pouvoir d’achat est des plus faibles de la sous-région et qui va se dégrader davantage avec l’augmentation de la TVA.

Il est à espérer que les deux parties sauront apprécier sereinement la situation actuelle du Pays et la mesure de leurs responsabilités respectives. Car, il est temps de réaliser que les douze millions de guinéens ne peuvent plus continuer à consentir de vains sacrifices, en supportant injustement le poids de fallacieuses dettes destinées à enrichir indûment quelques dizaines de guinéens.

Conakry, le 1er Février 2016

Que DIEU protège la Guinée et les Guinéens

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

La BAD adopte un nouveau règlement pour renforcer sa redevabilité et son soutien au profit des populations touchées par ses opérations

Published

on

Votre publicité ici

Abidjan, 24 septembre 2021 – Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, un nouveau règlement du Mécanisme indépendant d'inspection (MII), qui s’appelle désormais Mécanisme indépendant de recours (MIR), afin de renforcer sa redevabilité et son efficacité dans le traitement des plaintes provenant de personnes ou communautés affectées par les opérations financées par la Banque.

Le nouveau règlement est le résultat de consultations internes et externes débutées en décembre 2019 dans le cadre de la 3e revue des politiques du Mécanisme de la Banque. Ces consultations publiques élargies étaient les premières organisées par le MII.

« Ce nouveau cadre d’orientation restructure le mécanisme de plaintes pour le rendre plus accessible, plus efficace et plus prévisible, a souligné le directeur du Mécanisme, David Simpson. Il simplifie également la procédure de plainte, renforce sa transparence et fournit des lignes directrices plus claires pour la gestion des plaintes. »

Pour Stéphanie Amoako, associée principale aux politiques à Accountability Counsel, une organisation internationale de la société civile qui soutient les communautés touchées par les projets financés par les institutions internationales, « le nouveau règlement de redevabilité, s’il est bien mis en œuvre, répondra mieux aux besoins des communautés sur le continent en levant les obstacles à l'accessibilité du MII. Il créera un processus plus équitable pour ceux qui utilisent le mécanisme ».

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Le CNRD abroge le prélèvement de 5% sur le salaire des fonctionnaires

Published

on

Votre publicité ici

Le comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) a annoncé ce 14 septembre, l’annulation du prélèvement de 5% sur les salaires des fonctionnaires.

« Dans le but d’améliorer les capacités d’achat des ménages, le CNRD informe l’ensemble des fonctionnaires de la fonction publique, de l’abrogation de la mesure du prélèvement des 5% des salaires des fonctionnaires. Le ministère du Budget et celui de l’Economie et des Finances sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application du président communiqué », a annoncé le porte-parole du CNRD, à la télévision nationale.

Cette décision prise par le défunt régime d’Alpha Condé  s’inscrivait dans le cadre de l’opérationnalisation de l’institut national d’assurance-maladie obligatoire (INAMO) et de la caisse nationale de prévoyance sociale des agents de l’Etat (CNPSAE). Elle avait été saluée par plusieurs syndicalistes, malgré les critiques et les réticentes des travailleurs.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : les déboires s’enchainent pour les dignitaires du défunt régime d’Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Un malheur ne vient jamais seul, enseigne un adage. Voilà que moins d’une semaine après la chute d’Alpha Condé, les déboires s’enchainent pour les anciens dignitaires de son défunt régime.

Après le retrait de leurs véhicules de service et leur interdiction de sortir du pays, le CNDR, la junte militaire au pouvoir, a décidé jeudi 09 sept.-21, de geler temporairement leurs comptes bancaires. Ceci, pour sécuriser les fonds de l’Etat, expliquent les nouvelles autorités dans un communiqué lu jeudi soir à la télévision nationale.

« Dans le cadre de la sécurisation des fonds de l’État, le CNRD décide du gel temporaire des opérations de retraits sur les comptes bancaires relatifs aux entités ci-dessous :

1- les établissements publics à caractère administratif et commercial existant dans tous les départements ministériels et à la présidence.

2- les programmes et projets d’initiative présidentielle.

3- les membres du gouvernement sortant ainsi que les hauts fonctionnaires, administrateurs et régies financières de l’État.

Ces mesures qui visent à ‘’préserver l’intérêt du pays’’ entrent en vigueur à la date de publication du présent communiqué.

La Banque centrale de la République de Guinée, les banques primaires et les établissements financiers sont chargés de l’application rigoureuse de cette décision, poursuit le CNRD qui revient que tout contrevenant sera tenu comme responsable de l’infraction et en subira toutes les conséquences.

Par Alpha A Diallo

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance