Connect with us

Politique

Bah Oury très amer : Que cherche M. Alpha Condé à Dakar ?

Published

on

Votre publicité ici

La visite de travail que le Chef de l’Etat guinéen effectue à Dakar du 06 au 08 août2015 où les questions sécuritaires seront au menu des discussions avec son homologue du Sénégal, intrigue les observateurs de la scène politique régionale. En effet les points de convergence diplomatique entre Dakar et Conakry sont rares et les approches de résolutions des crises sous régionales sont divergentes. Que cherche donc, M. Alpha CONDE ?

L'instrumentalisation de la lutte contre « le terrorisme djihadiste »

Les autorités guinéennes ont élaboré depuis plusieurs semaines une stratégie pour faire croire que la Guinée serait une cible d'attaques terroristes islamistes ayant des accointances avec Boko Haram. Les services spéciaux du régime guinéen selon des sources bien informées ont conçu des coups fourrés pour organiser des pseudos-attaques dans les fiefs de l'UFDG en l’occurrence au Fouta-Djalon pour justifier aux yeux de la communauté internationale et de l'opinion nationale, la présence de « terroristes  » dans cette région. Les objectifs de cette cabale du régime guinéen sont triples :

D’abord, il s'agit de stigmatiser le Fouta comme une base du terrorisme islamiste en mesure de déstabiliser la sous-région. Bien entendu les logiques sécuritaires qui dominent dans le monde auront facilement fait l'amalgame. Ainsi, la militarisation du territoire et la répression aveugle et systématique pourront être exercées avec l'assentiment tacite de la communauté internationale. Cela aura également pour conséquence, d’assurer la marginalisation sur la scène africaine et internationale de l'UFDG en particulier et de l'opposition démocratique guinéenne en général.

Ensuite, M. Alpha CONDE prépare à faire face à la crise postélectorale qui d'ores et déjà est prévisible. Au cours de son mandat, il a réussi à mettre toutes les institutions de la république sous sa botte, y compris la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) qui lui a confectionné un fichier électorale taillé sur mesure. C'est ainsi que les écoliers et les collégiens de Haute-Guinée ont été manu-militari enrôlés dans les listes électorales alors que la majorité requise pour être électeur est 18 ans. Rétif à toute mesure d’apaisement favorisant un processus électoral acceptable, le gouvernement de Conakry entend aller jusqu'au bout pour imposer dès le premier tour le candidat Alpha CONDE. Advienne que pourra par la suite, tout en étant certain que la Guinée sombrera dans une crise postélectorale de vaste envergure. C'est la raison pour laquelle , la lutte contre « le terrorisme islamiste » sera la justification politique que le régime opposera à tous les contestataires de cette nouvelle mascarade en usant de la violence systématique dont sont coutumiers tous les régimes au pouvoir à Conakry depuis l'indépendance . D'ores et déjà des milices armées privées existent au vu et au su de tous les observateurs nationaux et internationaux s'articulant principalement autour des chasseurs traditionnels (les donzos) et des anciens de l'Ulimo (protagonistes des guerres civiles du Liberia). Le dispositif sécuritaire est complété également par l'incorporation dans le corps des gardes forestiers d'une fraction importante des miliciens du régime.

Enfin, pour M. Alpha CONDE il s'agit d'éviter de se trouver dans le collimateur de la Cour Pénale Internationale ou de la réprobation générale pour violations graves des droits de l'homme. Ses conseillers instruits par les démêlés judiciaires des dirigeants du CNDD à la suite du massacre du 28 septembre 2009 et la poursuite de Laurent GBAGBO devant la CPI ont élaboré une stratégie sur plusieurs niveaux : légalisation du recours aux armes à feu pour réprimer des manifestations populaires sur le plan législatif, recours au discours « lutte contre le terrorisme djihadiste » pour amadouer l'occident, déclarations publiques et manipulations tous azimut pour attester de la véracité d'agressions « terroristes » et enfin offensive diplomatique pour embarquer à leur corps défendant des leaders politiques de la région dans sa pseudo-croisade. Ceci fait, la crise postélectorale en perspective pourra être écrasée dans l’œuf sous l’œil bienveillant de la communauté internationale.

Ce plan échafaudé par le régime de Conakry pour tenter de conserver par tous les moyens sa domination sur le pays désarçonne des esprits qui ont une autre lecture de la nature de la gouvernance de leur pays. Les guinéens quant à eux savent par expérience que le recours aux pires horreurs n'ont pas fait reculer les différents chefs d’État guinéens lorsque leur pouvoir était menacé. Les mémoires du camp Boiro, des massacres du 04 juillet 1985, du 22 janvier 2007, du 28 septembre 2009 et des tueries récurrentes de manifestants pacifiques au cours des cinq dernières années sont suffisamment prégnantes dans la société guinéenne pour créer une psychose de frayeur collective pour l'avenir de la Guinée. Il en fut de même entre les deux tours des présidentielles de 2010. La tragi-comédie de l'eau «  empoisonnée » en octobre 2010 qui avait déclenché la chasse aux peuls en Haute-Guinée est une preuve manifeste du triomphe de l'esprit de machiavel auprès des tenants du régime où  la fin justifie les moyens. La visite de Dakar est une tentative pour M. Alpha CONDE de légitimer par avance auprès des autorités sénégalaises le sombre dessein dans lequel il entend plonger son pays. La communauté sous régionale de la CEDEAO et les Nations Unies n'ignorent nullement les tragédies qui se dessinent en Guinée. Elles doivent par conséquent faire preuve de rigueur et de responsabilité afin de sauver un pays en détresse avant qu'il ne soit trop tard.

J'ose espérer que le Président Macky SALL saura comme par le passé privilégier les intérêts fondamentaux réciproques qui lient les peuples du Sénégal et de la Guinée. C'est notre vœu le plus ardent.

 

BAH Oury

Ancien Ministre de la Réconciliation Nationale

1er Vice – Président de l'UFDG  

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Le nouveau Directeur de la Douane serait-il un promoteur du troisième mandat ?

Published

on

Votre publicité ici

La promesse du chef de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, de ne pas procéder à un recyclage serait-elle un leurre ?  Oui, à y observer de prêt ses récentes nominations, dont celle d’hier à la tête de la Douane.

En effet, Selon nos confrères de Fim Fm, le nouveau successeur du Général Toumany Sangaré serait bien un promoteur de la présidence à vie en Guinée. Le colonel Moussa Camara jusque-là directeur de l’informatique et des statistiques, puisqu’il s’agit de lui, serait l’un des partisans du troisième mandat d’Alpha Condé, l’ex président renversé par un coup d’Etat, le 05 septembre.

A en croire à nos confrères, le nouveau Directeur de la Douane aurait  battu campagne l’année dernière en faveur du changement meurtrier de la constitution, ayant conduit le pays dans la dérive et l’impasse jusqu’au 05 septembre dernier, jour de la chute d’Alpha Condé.

Ce n’est pas la première fois que le chef de la junte  procède à des nominations polémiques. La semaine dernière, il avait aussi nommé plusieurs généraux proches d’Alpha Condé qu’il a mis pourtant à la retraite, au Conseil supérieur de la défense.

Face à cette situation, une dizaine d’organisation de la société civile a invité le président de la transition à respecter son engagement. Mais visiblement,  a cette allure la promesse semble  plutôt engager ceux qui la croit et non celui qui l’a tenu.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : le colonel Doumbouya fait le ménage à la Douane

Published

on

Votre publicité ici

Le président de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, continue de faire le ménage au sein des forces armées guinéennes. Hier mercredi 20 octobre, il a évincé le Général Toumany Sangaré de la direction général des douanes, avant de l’envoyer à la retraite anticipée.

En plus de Toumany Sangaré qui était jusque-là indéboulonnable à la tête de la Douane, le chef de la junte a envoyé 123 autres officiers douaniers à la retraite. Ceux-ci s’ajoutent à la quarantaine des Généraux que le colonel Mamady Doumbouya  a mis à la retraite la semaine dernière.

Ci-dessous la liste des officiers douaniers concernés par cette décision :

Les Généraux

1)    Général de division Toumany Sangaré

2)    Général de brigade Guilavogui Oubou Zézé

3)    Karinkan Condé

4)    Bangoura Ousmane Léonard

5)    Camara Amadou Gueye

Les Colonels

6)     Traoré Balla

7)    Délamou Pépé Jonas

8)    Koivogui Yoka

9)    Traoré Issa

10)                      Touré Ibrahima Sory

11)                      Condé Amara

12)                      Camara Fodé Amidou

13)                      Soumah Alexandre

14)                      Kourouma Ibrahima

15)                      Bayo Kabinet

16)                      Touré Mohamed Lamine

17)                      Bangoura Lansana

18)                      Keita Kadé Mady

19)                      Traoré Saran

20)                      Camara Mamé

21)                      Traoré Kabinet

22)                      Traoré Mamady

23)                      Camara Sékou Amadou

24)                      Condé Aboubacar

25)                      Wamouno Lamé

26)                      Keita Mansakolon

27)                      Bangoura Jean-Pierre

28)                      Zabré Charles

29)                      Touré Almamy Sékou

30)                      Kaba Morciré

31)                      Camara Ibrahima Kalil

32)                      Bangoura Aboubacar

33)                      Camara Lancei

34)                      Keita Sory

35)                      Kaba Mamady

36)                      Sonassa Kaba

37)                      Traoré Sékou

38)                      Toupouvogui Kolou

39)                      Naomy Paya

40)                      Guilavogui Zézé

41)                      Touré Pévé

42)                      Kourouma Lansana

43)                      Bandiougou Keita

44)                      Touré Mariama Daouda

45)                      Doumbouya Facinet

46)                      Touré Mohamed Saliou

47)                      Camara Kerfalla

48)                      Camara Morlaye

49)                      Sylla Cheick

50)                      Kolié Siba Pascal Mathos

51)                      Zegbélémou Noel Nyankoye

52)                      Bangoura Soriba

53)                      Sylla Mamadou

Les Lieutenants colonels

54)                      Sylla Ibrahima Sory

55)                      Touré Mariama

56)                      Diallo Ousmane Kolon

57)                      Camara Mamadou 3

58)                      Koné Sidiki

59)                      Kalivogui Nyankoye

60)                      Koundouno Madeleine

61)                      Balamou Jean-Bosco

62)                      Samoura Mamadou Dian

63)                      Guémou Nyankoye

64)                      Soumah Ousmane

65)                      Kolié Kéoulen

66)                      Koundano Pierre

67)                      Millimono Tamba Jacques

68)                      Keita Fodé

69)                      Tolno Antoine

70)                      Bangoura Yamoussa

71)                      Bah Aissatou

72)                      Kourouma Sory

73)                      Camara Bakary

74)                      Keita Dantigui

75)                      Samoura Mamadou

76)                      Doumbouya Mamdy

77)                      Soumah Ibrahima

78)                      Diallo Aissata

79)                      Savané Mohamed Youla

80)                      Keita Djenabou

81)                      Camara M’mah

82)                      Sylla Abdoulaye

83)                      Iliga Germain

84)                      Bah Souleymane

85)                      Diallo Djibril

86)                      TolnoJulien Saa

87)                      Youla Fatoumata

88)                      Mara Ousmane

89)                      Diarra Sény

90)                      Bangoura Mabinty

91)                      Savané Balla

92)                      Camara Mohamed Lamine

93)                      Bangoura Lansana

94)                      Camara Ténemba

95)                      Keita Bandiou

96)                      Dioubaté Faramani

97)                      Diallo Nènè Oumou

98)                      Diop Moustapha

99)                      Condé Nounké

100)                 Dombouya Somory

101)                 Camara Wata Sékou

102)                 Kaba Foulématou

103)                 Keita Abdrahmane

104)                 Kleyth Marie

105)                 Barry Boubacar

106)                 Touré Amara

107)                 Doumbouya Ousmane

108)                 Camara Fatou

109)                 Camara Amara

110)                 Camara Kerfalla

Les Commandants

111)                 Grovogui Zaoro

112)                 Soumah Aboubacar

113)                 Sylla Mohamed

114)                 Camara Sékou Abdoul

115)                 Béavogui Nouhou

116)                 Dopavogui Kolou

117)                 Sylla Adama

118)                 Sylla Sékou Amadou

119)                 Condé Dantouman

120)                 Bangoura Mohamed Kassory

121)                 Traoré Djiba

122)                 Baldé Ibrahima Kalil

123)                 Bangoura Amara

 

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Douane : le Général Toumany Sangaré débarqué et envoyé à la retraite

Published

on

Votre publicité ici

Le Général Toumany Sangaré, puissant Directeur général des douanes, a été limogé ce mercredi 20 octobre 2021, par le chef de la transition, le colonel Mamady Doumbouya.

En plus de son limogeage, il a été envoyé immédiatement à la retraite, selon un décret lu ce soir à la télévision nationale.

Après Toumany Sangaré, 123 autres officiers de la douane ont été envoyés à la retraite par le président de la transition.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance