Connect with us

A LA UNE

Avis de manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un ingénieur spécialiste en postes haute et très haute tension/moyenne tension

Published

on

Votre publicité ici

Projet d’Interconnexion Electrique 225 kV Guinée – Mali
(PIEGM)
—————————————-
Financement : FAD

Avis de manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un ingénieur spécialiste en postes haute et très haute tension/moyenne tension

Secteur : Energie
Référence de l’accord de financement : DON N°: 2100155036266
N° d’Identification du Projet : P-Z1-FAO-149

Le Gouvernement de la République de Guinée a reçu un financement auprès du Groupe de la Banque Africaine de Développement afin de couvrir partiellement le coût hors taxes et hors douanes du Projet d’interconnexion électrique en 225 kV Guinée-Mali.

Le Gouvernement de la Guinée a l’intention d’utiliser une partie des ressources accordées au titre de ce Don pour financer le contrat de services d’un Consultant individuel, « Ingénieur spécialiste en postes haute et très haute tension / moyenne tension» pour appuyer l’Unité de Gestion du Projet (UGP).

Sous l’autorité du Chef du Projet d’Interconnexion électrique 225 kV Guinée-Mali (PIEGM), l’Ingénieur spécialiste en postes haute et très haute tension / moyenne tension a pour mission d’assurer le contrôle de  la réalisation des études d’ingénierie et de la supervision des travaux, jusqu’à la réception définitive.

A ce titre, il est chargé de :

  • L’estimation et le contrôle des études d’ingénierie et/ou des travaux des postes réalisés par les entrepreneurs ;
  • Le suivi des coûts et échéanciers des travaux ;
  • Le contrôle technique des équipements conformément aux normes et les essais en usine et sur site ;
  • Les réceptions provisoires et définitives des travaux ;
  • Les relations journalières avec les services exploitants ;
  • La collecte, le traitement et la diffusion des données ;
  • L’élaboration des dossiers techniques des équipements de postes ;
  • L’élaboration des plans de maintenance (planning de visites, fiches de visites, logigrammes de dépannages, gammes de maintenance) des équipements de postes ;
  • La définition des outillages spécialisés de maintenance des postes 225 kV ;
  • La formation et le transfert de compétence du personnel mis à disposition.

Le service d’appui à l’UGP pourrait commencer dès le 3ème trimestre 2018 et se réaliser sur une période de douze (12) mois, qui pourraient être renouvelés après une évaluation positive des prestations.

L’Unité de Gestion du Projet (UGP) invite les Consultants individuels à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants individuels intéressés doivent faire acte de candidature en fournissant les informations adéquates sur leurs capacités et expériences démontrant qu’ils sont qualifiés pour lesdites prestations (CV détaillé, copies de diplômes et attestations, référence de prestations similaires, expériences dans des missions comparables, etc.) à l’adresse ci-dessous mentionnée.

Les critères d’éligibilité et la procédure de sélection seront conformes au « Cadre de passation des marchés pour les opérations financées par le Groupe de la Banque, édition octobre 2015 », qui est disponible sur le site web de la Banque à l’adresse : http://www.afdb.org. L’intérêt manifesté par un consultant n’implique aucune obligation de la part du Projet de le retenir.

Le candidat devra :

– être ingénieur Électromécanicien, ou Électricien, ou Électrotechnicien, avec au moins 15 années d’expérience générale, 7 années d’expérience en conception ou exploitation ou maintenance de postes THT, une expérience en construction d’au moins deux (2) postes THT ;
– avoir une parfaite maîtrise de la langue française, la connaissance de l’anglais  constituera un atout ;
– connaissance et utilisation des logiciels de bureautiques courants ;
– avoir une bonne aptitude pour le travail en équipe.

Les critères d’évaluation et le barème de notation y relatif, sont :

(i)  Qualification générale (Diplômes et expériences générales)                             25
(ii) Expériences spécifiques relatives aux prestations à effectuer                           40
(iii) Expériences sur des projets financés en Afrique subsaharienne                     30
(iv) Capacités linguistiques et informatiques                                                              05

La note minimale requise pour être éligible est de 75 points sur 100.

Les Consultants intéressés peuvent obtenir les Termes de référence complets et des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessous aux heures de bureau suivantes : du lundi à jeudi (de 09H00 à 15H00, heures locales), le vendredi (de 09h 00 à 12h 00, heures locales).

Les expressions d’intérêt doivent être déposées à l’adresse mentionnée ci-dessous au plus tard   le  12 juin 2018 à 10h 00mn, heures locales et porter expressément la mention : « Sélection d’un Consultant individuel – Ingénieur spécialiste en postes haute et très haute tension / moyenne tension du Projet d’interconnexion en 225 KV Guinée-Mali ».

A l’attention de Monsieur Mamady KAKORO
Coordonnateur du Projet –UGP-Guinée,  MEH/EDG ;
Mobile: (+224) 622 62 20 85 ;
E-mail : mdy_kakoro@yahoo.fr
Immeuble EDG (5ème étage), sis Cité chemins de fer, Kaloum
BP : 1463, Conakry – République de Guinée.

Télécharger la version PDF de l’avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un expert en passation des marchés iciAvis-de-manifestation-d’intérêt-pour-le-recrutement-d’un-ingénieur-spécialiste-en-postes-haute-et-très-haute-tension-moyenne-tension

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Pita : manque criard d’enseignants au collège de Niguelandé

Published

on

Votre publicité ici

Alors que les élèves ont repris le chemin de l’école ce jeudi 21 octobre 21, l’unique collège de la sous-préfecture de Ninguelandé, dans la préfecture de Pita, est confronté à un manque criard d’enseignants.

Aujourd’hui,  de la 7eme à la 10e année, l’établissement n’a que quatre professeurs, déplore le principal du collège, qui ne mâche pas son inquiétude.

Face à cette situation, Ibrahima Foyé Diallo tente désespérément de trouver des contractuels pour assurer la survie de l’école. En attendant que les autorités de l’éducation guinéenne fournissent d’autres enseignants à l’établissement, il lance un appel à l’aide aux ressortissants de la sous-préfecture de Ninguelandé.

Il faut agir vite, lance un habitant de la localité, sinon l’unique collège de Ninguelandé risque de fermer ses portes, faute d'enseignants,  alerte-t-il.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Nomination partielle du gouvernement de la transition en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Près de deux mois après la prise du pouvoir par l’armée, les membres du gouvernement  commencent à tomber à compte-goutte.

Ce jeudi 21 octobre, sur « proposition » du premier ministre Mohamed Beavogui, le président de la transition le colonel Mamady Doumoubya a procédé à la nomination de trois ministres et un secrétaire général du gouvernement avec rang de ministre.

Il s’agit du général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara, alias Idi Amin, précédemment ambassadeur de Guinée à Cuba, qui devient ministre délégué à la présidence chargé de la Défense nationale. Egalement, le général à la retraite Bachir Diallo, précédemment attaché de défense à l’Ambassade de Guinée en Algérie, est nommé ministre de la Sécurité et de la protection civile. Mme Louopou Lamah, précédemment directrice nationale du commerce extérieure et de la compétitivité, prend pour sa part la tête du ministère de l’Environnement et du développement durable. Enfin, Abdourahmane Siké Camara, précédemment conseiller principal du ministre secrétaire général du gouvernement, devient le Secrétaire général du gouvernement avec rang de ministre.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Une femme en grossesse avancée décède « faute de prises en charge » à l’hôpital Bernard Kouchner

Published

on

Votre publicité ici

En Etat de famille avancé, Mawa Sylla, domiciliée à Hèrèmakönö dans la commune de Dixinn, a perdu la vie dans la nuit du mardi 19 octobre. Alors qu’elle se tordait de douleurs abdominales, elle a rendu l’âme, « faute de prise en charge » à l’hôpital Bernard Kouchner de Coronthie, où elle se faisait pourtant suivre, accuse son époux, Alia Camara.

« Hier ( mardi, ndlr) aux environs de 22 heures, elle est partie rendre visite à une de ses copines, là-bas son ventre a commencé à lui faire mal, sa copine l’a envoyé chez une sage-femme dans le quartier, mais celle-là n’a pas pu aider ma femme. C’est ainsi sa copine m’a appelé à 00 heure, je suis allé les trouver. De là-bas nous sommes allés à l’hôpital Bernard Kouchner de Coronthie, parce que c’est dans cet hôpital elle suit ses traitements. Quand nous sommes arrivés, la copine de ma femme est descendue à bord du véhicule pour parler aux surveillants qui se trouvaient à la porte, elle les a dit que nous sommes venus avec une patiente, une femme enceinte, de nous aider à avoir un fauteuil roulant pour la transporter, ils nous ont dit qu’ils n’ont pas de fauteuil roulant. On les a dit alors de venir nous aider pour la transporter dans une salle de l’hôpital, ils nous ont dit non de l’envoyer à Ignace Deen. Je les ai dit que c’est ici elle suit ses traitements, ils ont encore persisté de l’envoyer à Ignace Deen » a expliqué Alia Camara époux de la victime,  à actufemine.com.

« Maintenant, nous avons pris la route pour venir à Matam, au niveau du pont 8 novembre elle a rendu l’âme. Quand nous sommes venus à Matam, des docteurs sont sortis, mais ils n’ont pas touché le corps, ils ont juste ouvert la porte de la voiture, ils nous ont dit est-ce qu’elle n’a pas fait une crise et nous ont recommandé d’aller à Ignace Deen. Nous sommes partis à Ignace Deen, mais elle était décédée. Nous avons pris le corps pour le faire rentrer dans la salle, les docteurs l’ont examiné et ils m’ont appelé pour me confirmer qu’elle est déjà décédée », poursuit-t-il en sanglot.

Le frère de la victime, Fodé Saïdou Sylla, menace de porte plainte contre l’hôpital Bernard Kouchner.

Comme Mawa Sylla, le bébé qu’elle portait n’a pas survécu. Elle a été inhumée ce mercredi 20 octobre 2021, laissant derrière elle deux petites filles, un époux et des proches inconsolables.

Toutes nos tentatives de joindre l’hôpital incriminé pour recueillir sa version de faits sont restés vaines.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance